L’un des avantages majeurs de l’investissement sous régime fiscal de la location meublée est l’imposition au titre des Bénéfices industriels et commerciaux, et l’amortissement des biens immobiliers acquis.

En effet, l’amortissement de l’immeuble constitue une charge « comptable » non décaissée. Celle ci non réellement subie par l’investisseur lui permettra cependant de réduire son revenu à dû concurrence.

Pour autant attention, le niveau de l’amortissement ne doit pas être fixé au hasard… sous risque de requalification fiscale : En pratique, le taux d’amortissement à retenir est égal au quotient de 100 par le nombre d’années correspondant à la durée normale d’utilisation de l’immobilisation amortissable.

Les taux généralement admis par l’administration fiscale : 

  • Maisons d’habitation ordinaires : 1% à 2%
  • Maisons ouvrières : 3% à 4%
  • Bâtiments commerciaux : 2% à 5% 
  • Immeubles à usage de bureaux : 4%

    Les meubles meubles peuvent être amortis sur une période de 5 à 10 ans.

    Guillaume FONTENEAU
    Conseil en Gestion de Patrimoine Indépendant

    CONTACT : LE BLOG PATRIMOINE

    Posez vos questions et obtenez nos réponses Comparez les taux des crédits immobiliers

    2 Comments

    1. Bonjour,
      un grand merci pour toutes ces informations.
      Je me permets de demander si vous pouvez m’éclairer sur un point précis : ayant hérité d’un petit pavillon (avec frais de succession à 60% puisque membre éloigné de la famille…), je ne sais pas si, dans le cadre fiscal LMNP, je pourrai amortir la valeur vénale ou juste le montant des frais de succession.
      Merci pour votre aide !

    2. Steven Maertens says:

      Bonjour,

      Merci pour ce blog qui me paraît assez claire après lecture de quelques articles.
      Néanmoins une question, imaginons que j’habite dans un appartement en résidence principale que j’aurais acheté à 100.000 € en 2007 (cet appartement a été construit en 1985). Si aujourd’hui, je déménage et je met cet appartement en location meublée.

      Comment puis-je calculer le montant de l’ammortissement ?
      100.000 x 2% = 2.000 /an ?

      Comment prendre en compte les frais de notaire et d’agence que j’aurais payé en 2007 ?

      Merci

    Laissez un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

     

    OFFRE LBP

    Inscription à la newsletter pour recevoir nos conseils pour optimiser la gestion de votre patrimoine :

    Inscription newsletter