A cette question plus complexe qu’il n’y parait, je doit vous avouer que la réponse est Oui dans certaines situations.

En effet, dès lors que le contrat est souscrit par un seul des époux avec des fonds issus de la communauté, les fonds investis sur ce contrat d’assurance vie appartiennent à la communauté et doivent faire l’objet d’un partage entre les héritiers. Il n’y a pas de raison civile qui explique que des fonds appartenant à la communauté existant entre les époux ne fasse par partie de l’actif de succession pour moitié.

C’est d’ailleurs la position que vient de prendre le garde des sceaux lors d’une question posée à l’assemblée nationale.

« Investir dans l’immobilier » Découvrez la nouvelle version enrichie de notre bestseller ! Investir dans l’immobilier, LE livre qu’il faut avoir lu avant d’investir dans l’immobilier !
 
375 pages de conseils, de stratégies, d’analyses juridiques, économiques et fiscales pour vous aider à investir de manière rentable dans l’immobilier !
 

Découvrir le livre et les avis des lecteurs

Ainsi, cette position nouvelle risque de bouleverser le travail des notaires qui avaient pris l’habitude de considérer que les contrats d’assurance vie souscrit par le conjoint survivant ne faisaient pas partie de la succession …

Pour plus de réponses à vos questions conseilpatrimoine7@gmail.com

CONTACT : LE BLOG PATRIMOINE

Barème des meilleurs taux de crédit immobilier

Consultez notre barème des meilleurs taux actuellement proposés par les banques via notre comparateur de crédit immobilier.
 

Comparer les taux immobiliers entre 100 banques



Posez vos questions et obtenez nos réponses

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.