Depuis longtemps maintenant, la jurisprudence PRASLICKA nous explique que la valeur de rachat d’un contrat d’assurance vie fait partie de l’actif de communauté dès lors que ce contrat est alimenté avec des fonds communs. 

Ainsi en cas de divorce, le conjoint qui n’a pas souscrit le contrat se voit attribuer, au titre de la liquidation du régime matrimonial de communauté, la moitié de la valeur du contrat. (et c’est normal : un bien acquis avec des fonds appartenant aux deux époux, doit lui même être la propriété des deux époux par parts égales).


Très logiquement, en cas de décès, nous devrions appliquer cette même règle logique. Pour autant des considérations fiscales nous ont orienté vers une situation bien différente.

Nous nous étions émus d’une telle injustice lors d’un précédent billet (https://www.leblogpatrimoine.com/2009/04/le-sort-du-contrat-dassurance-vie.html).

« Investir dans l’immobilier » Découvrez la nouvelle version enrichie de notre bestseller ! Investir dans l’immobilier, LE livre qu’il faut avoir lu avant d’investir dans l’immobilier !
 
375 pages de conseils, de stratégies, d’analyses juridiques, économiques et fiscales pour vous aider à investir de manière rentable dans l’immobilier !
 

Découvrir le livre et les avis des lecteurs

Une récente réponse ministérielle du garde des sceaux vient de réparer cette injustice et cette insulte au code civil vieille de plus de 10 ans.

Dorénavant, la messe est dite : « la valeur de rachat fait partie des biens communs lorsque les primes d’assurance vie ont été acquittées avec des fonds communs (Gains et salaires, revenus des bien propres) »

OUAHHHH !!!!! alors là c’est énorme. 





Clairement cela signifie simplement que lors d’une succession, il faudra maintenant déclarer, au notaire, l’existence des contrats d’assurance vie souscrit par le conjoint survivant. 

Ces contrats ne feront pas l’objet d’une taxation au titre des droits de succession mais devront bien évidemment faire partie de l’héritage … 

Se sont les enfants du défunt et autres héritiers qui sont ainsi rétablis dans leur droit : L’actif investi en assurance vie n’est plus protégé et ne pourra plus servir à déshériter les enfants d’un premier lit par exemple …. 



Nous y reviendrons dans les jours prochains car nous avons ici une nouvelle position de l’administration qui change beaucoup de chose.

CONTACT : LE BLOG PATRIMOINE

Barème des meilleurs taux de crédit immobilier

Consultez notre barème des meilleurs taux actuellement proposés par les banques via notre comparateur de crédit immobilier.
 

Comparer les taux immobiliers entre 100 banques



Posez vos questions et obtenez nos réponses

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.