Certaines compagnies d’assurance vie interdisent l’investissement à 100% dans un fonds euros et obligent à l’investissement en unité de compte.

Les choses se précisent petit à petit sur la mort annoncée du fonds Euros. Voici le mail que je viens de recevoir de la compagnie d’assurance vie APICIL :

« Cher Partenaire,
 
Dans une communication en date du 27/06/2016, le Groupe APICIL a annoncé sa décision de limiter l’accès à son fonds en €uros APICIL Euro Garanti à 70% maximum pour les nouvelles souscriptions sur les contrats d’assurance vie assurés par APICIL Assurances. 
Désormais, cette limitation s’applique à toutes les opérations d’investissement : souscription, versement complémentaire ou arbitrage. Cette mesure est à effet immédiat.
Toute demande d’investissement dont la part allouée sur le fonds en €uros APICIL Euro Garanti excède cette limite, se verra donc refusée.
Pour l’application de cette mesure, les équipes d’APICIL ont mis en place un dispositif d’accompagnement afin d’aider vos clients à s’orienter vers des solutions en unités de compte qui correspondent à leur profil de risque.
 
Vous trouverez au cœur de ce dispositif un nouveau service de gestion pilotée adapté à des profils prudent et équilibré, ainsi qu’une très large sélection de supports d’investissement en gestion libre :

  • Les produits structurés en cours de commercialisation
  • Notre large offre immobilière : OPCI et SCPI (100% des loyers distribués)
  • La liste de tous les supports d’investissement éligibles à nos contrats »

 
 

Une compagnie d’assurance vie qui interdit l’investissement en fonds euros ne fait plus son métier d’assureur !

Quel cynisme d’une compagnie d’assurance vie qui m’expliquait il y a quelques mois qu’elle ne proposerait pas d’Euro-croissance à ses clients, car ce n’était dans l’intérêt de ces derniers.
Il n’est donc plus possible d’épargner dans cette compagnie d’assurance vie de manière sécuritaire !
Les clients n’ont pas d’autres choix que de prendre des risques, investir sur les marchés financiers et mettre en risque leur épargne. Cette démarche m’apparaît totalement scandaleuse et irresponsable de la part d’une compagnie d’assurance vie dont le métier originelle est la gestion des risques ! Quel mauvais signal pour les épargnants ! 
Imaginez demain, votre compagnie d’assurance auprès de laquelle vous avez assuré votre voiture vous expliquer que le vol est assuré sauf entre 20h et 6h du matin. C’est là, exactement la même chose ! APICIL (et toutes les autres compagnies qui tiennent le même discours) ne fait pas son métier d’assureur en refusant d’assurer le capital de son client et ce dédouanement vers les unités de compte interroge sur la solidité de ce groupe ! (et de tous les autres qui ont la même politique). 
 
Ce triple discours n’est plus possible ! Cette hypocrisie est insupportable ! On ne peut plus dire :

– Le fonds euros est mort, les épargnants ne peuvent plus y investir ;

– Refuser le lancement de l’euro-croissance sous couvert d’épargnants qui ne seraient pas en attente d’un tel support ;

– Interdire l’investissement à 100% en fonds Euros pour obliger les épargnants à prendre des risques ;

 

Ne pas céder au chantage des unités de compte et renoncer purement et simplement à investir en assurance vie.

Ce chantage au fonds euros est scandaleux ! Au delà de la question du devoir de conseil et de l’adaptation d’une allocation d’actif au regard de l’aversion au risque des épargnants, le chantage et l’obligation faites d’investir en unité de compte est intolérable !
Vous ne devez pas abandonner la garantie de votre capital parce que votre assureur vous oblige à investir en unité de compte. La seule solution : Renoncer à investir dans le contrat d’assurance vie et préférez un bon vieux PEL et un CAT ou dirigez vous vers une compagnie qui proposera une solution adaptée à la conjoncture des taux bas :

Soit un fonds euros dont le rendement sera extrêmement faible (car la compagnie aura été prudente et non engagée dans une politique d’affichage d’un taux de rendement toujours plus haut malgré les risques inhérents). Le rendement sera médiocre, mais le capital toujours garanti.

Soit un support Euro-croissance, nouvelle génération de support qui permet de conserver garantie du capital et espérance de rendement.

Interdire l’accès au fonds Euros n’est pas le signe d’une compagnie d’assurance vie qui respecte ses épargnants et qui oeuvre au quotidien pour répondre à leurs attentes.
 
 

L’interdiction d’investir dans un support garanti, c’est l’arrêt de mort de l’assurance vie !

Les assurés ne peuvent accepter ce chantage et doivent se détourner massivement de ce support dont les inconvénients (blocage des capitaux depuis la loi SAPIN 2, rendement médiocre et même rapidement inférieur à 1%, risque majeur en cas d’augmentation des taux d’intérêt, …)  tendent à dépasser les quelques avantages fiscaux !
 
 
PS : Au delà d’APICIL, qui n’est évidemment pas la seule à se lancer dans les restrictions à l’investissement en fonds euros :
–  SPIRICA (filiale du crédit agricole), oblige à 25% d’Unité de compte depuis le 01/09/2016 pour tous les versements jusqu’à 2 000 000€ puis 50% d’UC au delà de 2 000 000€ ;
– Toutes les compagnies restreignent l’investissement dans les fonds euros dynamique (fonds euros pierre par exeple) en l’absence d’UC (mais laissent toujours la possibilité d’investir 100% de l’épargne dans un fonds euros ou fonds général traditionnel) ;
– … Si vous avez d’autres noms de compagnies d’assurance vie qui interdisent l’investissement en fonds euros, n’hésitez pas à partager l’information dans les commentaires.

Conseil indépendant 
Bilan patrimonial
Gestion conseillée
Conférences patrimoniales
Livres & formations 
Investir dans l'immobilier
Assurance-vie et gestion de patrimoine
Optimiser sa Succession
Epargne et placement 
Plan Epargne Retraite (PER)
SCPI
Groupement forestier & viticole
Assurance-vie
Immobilier locatif 
Assurance emprunteur
Crédit immobilier
Expert-comptable Location meublée et SCI

39 commentaires

Vous êtes les meilleurs ambassadeurs !

Depuis quelques mois, j'ai mis en place un système d'avis client (indépendant et certifié).
Un client vient de déposer un nouvel avis. C'est grâce à ce genre de commentaires que j'adore mon métier ! #MERCI :