Quel dommage !

La commission des finances de l’assemblée nationale vient de retoquer l’amendement des députés Giraud et de Montchalin visant à autoriser la transférabilité des contrats d’assurance vie .

L’amendement ne sera pas soutenu sur demande du ministre Le Maire.

Voici la vidéo de l’extrait de la commission des finances, vous pourrez y entendre l’argumentation du ministre Le Maire.

 

Dommage ! Le lobby des compagnies d’assurance vie est il trop fort pour le nouveau monde ?

En revanche, le ministre s’est dit ouvert à une discussion autour de la réduction des frais de l’assurance vie et notamment des rétrocommissions versés aux distributeurs.

Besoin d’un conseil pour gérer votre patrimoine ?

Leblogpatrimoine.com, au delà d’un site d’informations sur la gestion de votre patrimoine, est la vitrine de la société de conseil en gestion de patrimoine Guillaume FONTENEAU Conseil.
 
 
Ce sont trois livres de conseils pour vous permettre d’optimiser la gestion de votre patrimoine : « Investir dans l’immobilier » ; « Succession » et « Assurance vie et gestion de patrimoine« . Déjà des milliers d’exemplaires vendus à ceux qui veulent comprendre comment investir, valoriser leur patrimoine ou le transmettre !
 
 
Le cœur de notre métier est le conseil en gestion de patrimoine indépendant. En accord avec nos convictions d’indépendance du conseil, nous ne sommes pas intermédiaire financier ou immobilier. Nous sommes rémunérés exclusivement par honoraires de conseil :
 

Nouveau ! L’assistance patrimoniale – Une solution rapide et efficace pour répondre à vos questions, lever un doute ou simplement solliciter notre avis sur votre situation patrimoniale. L’assistance patrimoniale, c’est un rendez vous téléphonique d’une durée moyenne de 45 minutes pendant laquelle nous travaillons ensemble sur votre situation patrimoniale – Un service au tarif unique de 69€ TTC –

 

Découvrir en détail notre offre d’assistance patrimoniale

 

Le bilan patrimonial – L’analyse exhaustive et approfondie de votre situation patrimoniale. – Tarif variable selon la complexité de votre situation / En moyenne, ce service est facturé 590€ TTC.

 

Découvrir notre offre de bilan patrimonial


7 Comments

  1. OUVERT à la réduction des frais et notamment aux rétro d’encours aux distributeurs!!!
    le serpent de mer revient par une autre porte?
    On retiendra que Bruno Lemaire n’aime pas que les CGP reçoivent des rétrocessions des compagnies d’assurance.

  2. le mecreant says:

    On retiendra aussi que l’on ne dispose pas librement de son argent… et pour moi c’est un GROS probleme. Bon je m’en fout je n’ai pas d’assurance vie et je n’ai aucune intention d’abonder mes contrats ouverts.

    • Vous disposez évidemment de votre argent… Faites un rachat ! La seule différence c’est que vous paierez des prélèvements fiscaux sur la plus-value générée… Ce qui peut ne pas vous êtes agréable mais n’a rien à voir avec le fait de ne pas disposer librement de son argent.

      • C’est votre opinion. Certains souhaitent avoir travaillé pour transmettre de générations en générations. D’autres comme vous veulent juste manger et boire leur argent.

  3. Ce sont tous ce que l’on appel des « faux cus ». ls ne sont pas élus pour nous défendre mais pour favoriser l’état et ses sbires.
    Faut pas rêver.

  4. L’égalitarisme est une maladie. Je parle d’égalitarisme car je suis certain que c’est l’arrière-pensée du ministre qui veut revoir les rétrocommissions à la baisse.
    Je pense en effet qu’il se dit que ce qui motive à proposer tel ou tel contrat c’est la rémunération. Ce n’est que partiellement vrai.
    Un contrat qui pratique 5% de frais et rétrocède 3% mais qui fait 1% de rentabilité avec deux fonds UC qui se courent après, personne ne va y aller.
    Et donc il se dit qu’en baissant la rétrocession on enverra nos clients sur ce contrat!
    Là c’est du dogmatisme a l’état pur!
    En revanche, une rétrocession qu’il serait vraiment intéressant de revoir c’est celle qui consiste à rétrocéder les fonds du contribuable aux ministres incompétents.

  5. Lorsqu’il s’agit des employés, il faut de la flexibilité, de la souplesse et de l’adaptabilité, lorsqu’il s’agit des fonds détenus par les grandes compagnies financières, il faut de la rigidité, de la raideur et de l’immobilisme … Faites ce que je dis, pas ce que je fais ! … ou inversement 😉
    Dans tout ça les frais ne sont qu’un contre-feu pour occuper le public.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

NewsletterInscrivez vous gratuitement pour recevoir nos articles par mail.