Alors que l’on annonçait la mort clinique de l’assurance vie du fait de l’inexorable baisse des rendements des fonds euros, voilà que la collecte du début de l’année 2018 est excellente. Sur le seul mois de Mars 2018, la collecte nette (Versement – rachat) s’élève à 1.5 milliards d’euros, après 1.7 milliards en Février et 2.2 Milliards en Janvier.

Compte tenu du différentiel entre la composition des rachats (principalement en fonds euros) et la composition des versements (27.7% d’unité de compte sur les versements – En mars 2018, les versements en unité de compte représente 3.3 milliards sur un total de 11.9 milliards de collecte totale – ), l’encours net en unité de compte augmente progressivement.

Crédit immobilier : Utilisez nos comparateurs pour réussir votre crédit

Utilisez notre comparateur d’assurance de prêt (GRATUIT) pour estimer le montant des économies que vous allez réaliser grâce à la négociation de votre assurance de prêt : Comparateur d’assurance de prêt
 
Et toujours, notre comparateur de crédit immobilier pour trouver le meilleur taux pour votre crédit immobilier, sans frais : Comparateur de crédit immobilier.

 

source : FFA

 

 

Flat-tax, narrative gouvernementale pour encourager l’investissement financier au détriment de l’immobilier et surtout excellent niveau des rendements des fonds euros à l’origine du renouveau de l’assurance vie ?

Il faut avouer que tous les voyants sont favorables pour l’assurance vie.

Au premier rang des bonnes nouvelles, la bonne tenue (surprise) des rendements 2017 des fonds à probablement mis fin à l’anxiété des épargnants face à la baisse du rendement de leur épargne.

En effet, dans un contexte d’amélioration de la conjoncture et d’une bonne tenue des marchés financiers, les fonds euros affichent un rendement moyen proche de 1.80% pour 2017. Il s’agit finalement d’un rendement honorable pour une épargne disponible et garantie à tout moment (cf »En 2017, 1.80% pour l’assurance vie en fonds euros et surtout des perspectives favorables pour 2018 … »).

Ces annonces favorables ont indéniablement rassuré les épargnants adeptes de l’épargne sans risque. Le fonds euros reste le meilleur placement sans risque ! (même s’il peut paraître absurde d’y voir une véritable solution d’épargne long terme, mais ça c’est un autre sujet) – Assurance vie : Le fonds euros est un mauvais placement mais vous n’avez pas beaucoup d’autres choix… – .

 



Ensuite, le recul de l’immobilier pénalisé par la narrative du gouvernement qui ne cesse de mettre en avant l’investissement financier, doit expliquer une meilleure considération de l’investissement financier et de l’épargne en assurance vie.

Progressivement, aidé par le discours des commerciaux, les épargnants adhèrent à l’idée d’utiliser leur épargne pour participer au financement de l’économie. Ainsi, obéissants aux « ordres » du pouvoir, les épargnants épargnent davantage en assurance vie et retrouve de l’attrait dans les unités de comptes.

Bémol : La part en unité de compte semble très élevée, mais une partie non négligeable est actuellement épargnée sur des produits structurés ou des SCPI. L’investissement réel sur les marchés financiers est probablement surestimé.

 

Enfin, la récente adoption de la flat-tax permet à l’assurance vie de ne plus être contrainte par la question de la durée de détention.

Dorénavant, pour tous les versements réalisés à partir du 27/09/2017, le taux d’imposition des plus-values est limité à 30% avant 8 ans.

Après 8 ans, le taux d’imposition est également de 30% après un abattement de 4600€ ou 9200€ et même 7.50% pour les premiers 150 000€ d’encours de versement au 31/2/2017). – (cf »L’assurance vie en 2018 : Détail du régime fiscal d’un placement qui perd en attractivité pour valoriser son patrimoine. »).

 

Synthèse de la nouvelle fiscalité 2018 de l’assurance vie

Date du versement Ancienneté du contrat d’assurance vie Encours du contrat d’assurance vie Montant de la prime versée sur le contrat d’assurance vie Imposition des plus values
, , , Abattement Taux d’imposition à l’impôt sur le revenu Prélèvements sociaux
Jusqu’au 25/09/1997 NC nc nc Exonération totale d’impôt sur les plus-value quelque soit la date du rachat partiel. Les plus values acquises sur ce versement sont définitivement exonérées 17.20% payés tous les ans sur le fonds euros sur le montant inscrit en compte et à l’occasion d’un rachat, du décès de l’assuré sur les unités de compte (UC)
Entre le 25/09/1997 et le 31/12/1997  NC <30490€ nc
Entre le 25/09/1997 et le 31/12/1997 NC > 30490€ Idem contrats souscrits à partir 26/09/1997
Depuis le 26/09/1997 jusqu’au 26/09/2017 Ancienneté du contrat d’assurance entre 0 ans et 4 ans NC Pas d’abattement Prélèvement forfaitaire de 35% ou impôt sur le revenu selon la tranche marginale d’imposition
Ancienneté du contrat d’assurance entre >4 ans et <8 ans NC Pas d’abattement Prélèvement forfaitaire de 15% ou impôt sur le revenu selon la tranche marginale d’imposition
Ancienneté du contrat d’assurance entre >8 ans NC Les plus values sont taxables après un abattement annuel de 4600€ pour une personne seule et 9200€ pour un couple Prélèvement forfaitaire de 7,50% ou impôt sur le revenu selon la tranche marginale d’imposition
A partir de 27/09/2017 Ancienneté du contrat d’assurance entre 0 ans et 4 ans Pas d’abattement Prélèvement forfaitaire unique de 12,8% ou Impôt sur le revenu selon la tranche marginale d’imposition du contribuable. 17,20% payés tous les ans sur le fonds euros sur le montant inscrit en compte et à l’occasion d’un rachat, du décès de l’assuré sur les unités de compte (UC)
Ancienneté du contrat d’assurance entre >4 ans et <8 ans Pas d’abattement
Ancienneté du contrat d’assurance entre >8 ans Fraction de l’encours de versement au 31/12/N-1< 150 000€ Les plus values sont taxables après un abattement annuel de 4600€ pour une personne seule et 9200€ pour un couple Prélèvement forfaitaire de 7,50% ou impôt sur le revenu selon la tranche marginale d’imposition
 Ancienneté du contrat d’assurance entre >8 ans Fraction de l’encours de versement au 31/12/N-1> 150 000€ Prélèvement forfaitaire unique de 12,8% ou Impôt sur le revenu selon la tranche marginale d’imposition du contribuable.

 

Ces autres articles devraient vous intéresser :


5 Comments

  1. OlivierSPb says:

    @GF:
    Au secours l’Académie! Parlez Français S.V.P! La narrative n’est pas un mot français. C’est un mot anglo-saxon qui veut dire récit.
    Et surtout ne me répondez pas que la langue française n’est pas assez riche et qu’il vous faut faire des barbarismes pour cette raison! 😉
    Ps: Idem pour disruption.

  2. Vous écrivez « aidés par les discours des commerciaux » et pourquoi pas « par les discours des conseillers »? Vous qui les opposez souvent, qui voit juste?

  3. « En effet, dans un contexte d’amélioration de la conjoncture et d’une bonne tenue des marchés financiers, les fonds euros affichent un rendement moyen proche de 1.80% pour 2017. Il s’agit finalement d’un rendement honorable pour une épargne disponible et garantie à tout moment… »
    Hé ben, y en a qui se contentent de peu ! Avec une inflation INSEE de 1% et réelle plus proche des 5%, il ne reste pas grand chose aux pauvres épargnants.
    Personnellement même si la liquidité est bien moins importante, je préfère une SCPI à 6,5% ou un crowd lending à 5/ 6%.
    Par ailleurs, la remontée des rendements de l’AV, est-ce un « rebond de chat mort » ou une tendance sur plus long terme ?

  4. OlivierSPb says:

    « mais une partie non négligeable est actuellement épargnée sur des produits structurés ou des SCPI. L’investissement réel sur les marchés financiers est probablement surestimé. »
    Tiens donc les produits structurés ne sont pas des produits financiers investis sur les marchés financiers?
    Il va falloir que je révise… 😉

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*