Le traitement de l'assurance vie lors du règlement d'une succession est un sujet important entouré d'un mystère entretenu par les banques et les compagnies d'assurance vie.

D'un côté, le notaire chargé de la succession vous expliquera qu'il doit avoir connaissance des contrats d'assurance vie, souscrits par le défunt ou par son conjoint avec lequel il était marié sous un régime de communauté, et de l'autre côté, le banquier et la compagnie d'assurance vie insistent auprès de leur client souscripteur du contrat d'assurance vie sur le caractère hors succession du contrat d'assurance vie.

Au milieu, l'épargnant, le conjoint souscripteur du contrat d'assurance vie avec l'argent commun ou le bénéficiaire d'un contrat souscrit par le défunt, ne savent pas ce qu'il faut faire.

Faut il déclarer les contrats d'assurance vie au notaire ? Le notaire est il déjà au courant ?Essayons d'approfondir cette question comme nous l'abordons dans notre nouveau livre "Succession" et l'approfondis...

Besoin d'un conseil ? Découvrez nos services :
Conseil indépendant 
Bilan patrimonial
Conférences patrimoniales
Abonnement patrimonial
Livre et formations 
Investir dans l'immobilier
Optimiser sa Succession
Assurance-vie et gestion de patrimoine
Conférences patrimoniales

Vous êtes les meilleurs ambassadeurs !

Depuis quelques mois, j'ai mis en place un système d'avis client (indépendant et certifié).
Un client vient de déposer un nouvel avis. C'est grâce à ce genre de commentaires que j'adore mon métier ! #MERCI :