Banner

Appuyez sur Echap pour fermer

Dans la course à la croissance, « Time is money »

Je reprends cette expression comme un clin d’œil à mon précédent article sur «l’euthanasie des épargnants» et le probable statut quo des taux autour de zéro pendant plusieurs années encore. Nous n’avons pas encore la certitude que si le temps vaut zéro, la valeur des actifs tende vers l’infini, mais l’actualité devrait…

Après la Covid-19, l’impérieuse nécessité d’une croissance économique forte et durable

Après avoir passé en revue dans les chapitres précédents, la problématique des taux (cf. « L’euthanasie des épargnants comme seule perspective ?« , de l’inflation (« Le Mystère de l’inflation. Quelle inflation pour 2021, 2022 et après?« ) et de la dette des États (cf. « L’inutile annulation d’une dette publique qui ne sera jamais…

L’inutile annulation d’une dette publique qui ne sera jamais remboursée.

Après les taux et l’inflation, Nous parlons ici de la dette des États. Une série de plusieurs articles qui essaient de décrypter le moment que nous traversons. Miracle et mirage de l’argent illimité de Potosi ; L’euthanasie des épargnants comme seule perspective ? Le Mystère de l’inflation. Quelle inflation pour…

Le Mystère de l’inflation. Quelle inflation pour 2021, 2022 et après?

Les plus âgés s’en souviennent, l’inflation était galopante après-guerre, c’était une manière de faire payer les dettes de guerre aux rentiers, tout en relançant les investissements. Nous avons vu en effet précédemment qu’avec  des taux réels négatifs ( taux nominaux diminués de l’inflation) il est bien plus intéressant d’investir que…

L’euthanasie des épargnants comme seule perspective ?

Jamais dans l’Histoire nous n’avons eu des taux d’intérêt nominaux négatifs. Dans les périodes économiques particulières et momentanées, comme au lendemain des guerres, les taux réels (c’est à dire les taux nominaux diminués de l’inflation) ont été très négatifs afin de  faire payer aux rentiers une partie de la dette…

La France peut et doit redevenir un grand pays industriel ! Une opportunité historique à saisir.

Le principe de précaution nous dirige peut-être vers le port du masque généralisé dès que nous sortirons de chez nous ; une barrière physique et psychologique de plus au redémarrage de la consommation dans les boutiques. Notre pays déjà fragilisé économiquement par la désindustrialisation et les délocalisations se retrouve particulièrement…

Lettre d'information

Inscrivez-vous pour recevoir GRATUITEMENT nos prochains articles par mail