Monsieur,

Nous entendons exercer notre droit de réponse à l’article « AVIS FAR PER AGIPI : un mauvais PER AXA avec des frais excessifs ! » que vous publiez sur votre site Le Blog Patrimoine et nous vous
demandons d’insérer sous cet article le texte suivant :


L’association AGIPI, souscriptrice du plan d’épargne retraite FAR PER auprès d’AXA exerce son droit de réponse.

L’information donnée sous l’en-tête AVIS FAR PER AGIPI est tronquée, incomplète et inexacte ce qui est de nature à induire en erreur les lecteurs de votre blog.

Votre analyse se base sur la seule lecture des conditions générales (CG) du contrat. Par nature, les
conditions générales reprises dans la notice remise à l’adhérent sont nécessairement complètes pour répondre à la réglementation sur les contrats d’assurance, même si nous nous attachons à les rendre lisibles et compréhensibles.

Pour que ses adhérents puissent financer leur retraite supplémentaire le mieux possible, AGIPI a voulu que le contrat offre de très larges possibilités d’investissement afin de répondre au mieux aux besoins de chacun.

Vous écrivez, par exemple « Il s’ensuit ensuite un labyrinthe décisionnel dont la finalité est clairement d’engager l’épargnant dans un investissement en unités de comptes sélectionnées et principalement gérées par AXA ou vers une gestion pilotée source de frais supplémentaires. ».


Le FAR PER d’AGIPI propose :

  • Une gestion pilotée qui permet de donner un mandat de gestion à l’assureur pour que celui-ci sélectionne les supports d’investissement et réalise des arbitrages réguliers en considération de l’environnement économique. Ce mode de gestion mobilise une équipe de gestion qui analyse les marchés, sélectionne les fonds d’investissement et propose ces arbitrages. Cette prestation appelle naturellement des frais spécifiques.
  • Des conventions de gestion avec une répartition fixe entre support en euros et unités de compte, choisie selon une thématique. Une lecture rigoureuse des CG vous aurait montré qu’il s’agit d’un mode de gestion gratuit, c’est-à-dire sans frais supplémentaires.
  • Une convention de gestion personnalisée pour ceux qui souhaitent sélectionner eux-mêmes les supports en unités de comptes investis dans les différents marchés (par exemple AGIPI Actions Monde, AGIPI Actions Europe, AGIPI Obligations Monde…).

Autre avantage fondamental du contrat : la gestion pilotée et les conventions de gestion permettent de bénéficier, sans limite d’âge, d’une garantie plancher en cas de décès sans frais supplémentaires. En application de cette garantie, le compte de retraite restitué aux bénéficiaires sous forme de capital ou de rente est au moins égal au montant des versements effectués pendant la durée de l’adhésion nets de frais.

  • Enfin la gestion libre permet de choisir librement ses supports, le fonds en euros y compris.

Vous ne signalez pas non plus que le FAR PER est un des seuls du marché à proposer un fonds euro-croissance, dont le fonctionnement est particulièrement adapté aux contrats de retraite supplémentaire qui ont par nature un horizon de placement long.

Je serais ravi de vous expliquer plus en détail le fonctionnement de ce fonds et de vous en démontrer l’intérêt.

Les frais du contrat FAR PER se situent dans la moyenne des plans d’épargne retraite individuels les plus distribués. Vous les déclarez élevés sans apporter de justification ou de comparaison avec les pratiques de marché.

Si les frais sur versements sont affichés à 5% maximum, la moyenne des frais réellement appliqués
lorsqu’un conseil de qualité est délivré à l’épargnant se situe très en dessous. Ce modèle de
souscription, d’ailleurs bien connu des conseillers en gestion de patrimoine, est différent de celui des contrats internet qui ne facturent pas de frais d’entrée mais qui ne délivrent pas de conseil à
l’épargnant sur les optimisations patrimoniales ou lorsqu’il se retrouve seul devant plusieurs centaines de fonds à choisir pour ses investissements.

Votre lecture du contrat sur les frais sur arbitrages est aussi incomplète puisque vous n’indiquez pas que les arbitrages sont gratuits et sans limite dans le cas de changement de gestion entre gestion pilotée et conventions de gestion, ce qui représente la très grande majorité des demandes des clients.

Une telle faculté est très rarement proposée dans les autres contrats. Vous auriez dû le signaler. Pour les autres cas, le contrat prévoit un arbitrage gratuit une fois par an.

J’en arrive à votre qualification de greenwashing du discours publicitaire sur notre gestion ESG. Encore une fois, vous ne le démontrez pas.

Une recherche légèrement plus approfondie et la seule consultation de notre site internet vous
auraient montré qu’AGIPI a toujours été en avance sur ce thème.

  • En lançant la première gestion pilotée ESG du marché ;
  • En lançant une des premières unités de compte carbone compensée
  • Avec un taux de labellisation ISR (Investissement Socialement Responsable) de nos unités de compte parmi les plus importants des contrats PER
  • Avec des investissements pour le fonds en euros, le fonds euro-croissance, et les unités de comptes prenant en compte les critères ESG dans la sélection des supports intégrant de nombreuses exclusions sectorielles de façon à justifier que la gestion financière de l’épargne investie sur les contrats AGIPI contribue à un monde plus durable.

Vous jugez la modernité de notre contrat sur l’exigence d’une demande écrite et signée pour effectuer un arbitrage : « Une demande écrite et signée ! ». Il est évidemment nécessaire de demander un accord signé pour modifier la répartition de l’épargne. Vous auriez pu mieux évaluer les process de souscription ou d’arbitrage en nous demandant une information sur nos outils digitaux.

Je comprends de votre analyse que vous privilégiez les PER simples. Si, selon vous, un bon contrat ne doit comporter qu’un mode de gestion et quelques ETF de diversification, l’activité de conseil en gestion de patrimoine perd de son utilité.

Enfin, l’analyse d’un contrat ne peut se limiter à la lecture des conditions générales.

Nous pensons que la préparation de la retraite est un enjeu extrêmement important d’un point de vue individuel et sociétal. Notre démarche est de donner aux adhérents AGIPI les meilleurs outils pour la préparer et de les faire accompagner par des experts du conseil, en l’occurrence les agents généraux d’AXA France.

Bien à vous,

Bruno Guillier de Chalvron,

Délégué général d’AGIPI

Conseil indépendant 
Bilan patrimonial
Gestion conseillée
Conférences patrimoniales
Livres & formations 
Investir dans l'immobilier
Assurance-vie et gestion de patrimoine
Optimiser sa Succession
Epargne et placement 
Plan Epargne Retraite (PER)
SCPI
Groupement forestier & viticole
Assurance-vie
Immobilier locatif 
Assurance emprunteur
Crédit immobilier
Expert-comptable Location meublée et SCI

29 commentaires

Vous êtes les meilleurs ambassadeurs !

Depuis quelques mois, j'ai mis en place un système d'avis client (indépendant et certifié).
Un client vient de déposer un nouvel avis. C'est grâce à ce genre de commentaires que j'adore mon métier ! #MERCI :