Le portefeuille de l’investisseur passif est une expérience pédagogique dont l’objectif est de vous démontrer qu’investir en actions n’est pas compliqué, que c’est à la portée de tous et surtout que vous n’avez pas besoin de passer 4 heures par jour sur les sites de trading pour profiter de la capacité des entreprises cotées à créer de la valeur à long terme.
Le 31/03/2020, nous avons construit un portefeuille modèle. Alors que nous étions au cœur de la crise du coronavirus, nous avons suivi avec le plus de froideur possible l’adage boursier qui dit « Acheter au son du canon » : Il faut acheter des actions quand les cours sont bas, c’est à dire qu’il faut être contrariant et investir à long terme dans le capital des entreprises quand la masse des spéculateurs souhaite doit vendre ses actions.
Le 31/03/2020, sans nous poser trop de question sauf celle de la certitude que la valeur fondamentale de long terme des grandes entreprises ne serait pas remise en cause par la crise du coronavirus, nous avons donc construit un portefeuille de 17 grandes valeurs du CAC40. Nous avons sélectionné 17 grandes entreprises, que nous connaissons tous et dont le modèle économique semble pérenne et capable de s’adapter pour créer toujours plus de bénéfices à long terme.
Ces entreprises, nous les avons sélectionné par défaut et en suivant notre bon sens. Il ne s’agissait pas de devenir expert en analyse financière avant d’investir, mais tout simplement d’exclure de notre portefeuille les entreprises pour lesquelles nous avions un doute sur la viabilité du modèle économique ou du secteur d’activité à long terme. Nous avons donc exclu, les entreprises dont l’activité était liée à l’aéronautique, à la voiture, au pétrole (sauf total), au luxe et à la consommation de masse.
L’objectif du portefeuille de l’investisseur passif n’est vraiment pas la spéculation. Il s’agit simplement de profiter des cours de bourse en forte baisse pour devenir actionnaire d’entreprise de très long terme dont le modèle économique semble solide. Ni plus, ni moins.
Ainsi, la composition du portefeuille devrait rester stable dans le temps. Nous n’allons rien faire à part encaisser les dividendes que nous allons réinvestir. L’objectif est de résister à la tentation de la spéculation, à ce goût du jeu qui nous laisse à penser que nous pourrions être plus fort que le hasard comme nous vous l’expliquons dans cet article « Bourse : Le spéculateur tenté de « vendre au son du clairon » alors que l’investisseur est à la plage » : 
Extrait : (contexte de cet article écrit le 09 juin : Le 09 Juin, le CAC40 affichait 5095 points. Il est aujourd’hui à 4945 points. Les cours avaient fortement augmenté depuis les plus bas. Il était donc tentant de vendre pour « encaisser cette hausse » avant une prochaine baisse. Le spéculateur est tenté de vendre pour battre le marché, alors que l’investisseur ne fait rien et attend une prochaine baisse pour acheter)

« La bourse c’est très simple : Après la hausse, la baisse ; Après la baisse, la hausse. Ce n’est pas plus compliqué que ça.

Ainsi, après 43% de hausse, il est tentant de vendre ses actions afin de sécuriser cette incroyable hausse des cours observée depuis 1 mois. Après une hausse historique, n’est il pas sain de s’attendre à une saine consolidation ? Il n’y aurait rien d’illogique à cela, même si en réalité personne n’en sais rien.

Le spéculateur, celui qui utilise l’irrationalité du marché pour faire des gains à court terme sera donc tenté de vendre tout ou partie de ces actions afin de « vendre au son du clairon ». N’oubliez pas que la spéculateur pratique les arts divinatoires. Il essaie de deviner l’évolution future des cours de bourse pour faire des plus-values à court terme, indépendamment de la capacité des entreprises à générer des bénéfices à long terme.

A l’opposé, l’investisseur de long terme, trop heureux d’avoir réussit à acheter ces belles valeurs à long terme avec une forte décote, ne fait rien. L’investisseur de long terme qui vient d’acheter des actions pour les 15 prochaines années a autre chose à faire que d’essayer d’anticiper l’évolution irrationnelle des cours de bourse dans les 15 prochains jours.

L’investisseur de long terme, content de son achat, est parti à la plage ou à la pêche selon les jours.

L’investisseur est focalisé sur la capacité de l’entreprise à générer des bénéfices dans 15 ans ; L’évolution du cours de bourse depuis 1 mois ne l’intéresse en aucun cas sauf :

    • Si le cours de bourse baisse fortement : C’est là une opportunité pour acheter des actions de très belles entreprises pour les 15 prochaines années ;
    • Si le cours de bourse est manifestement trop élevé : C’est là une opportunité de vendre des actions s’il a besoin d’argent et souhaite financer d’autres projets ; C’est lorsque les marchés sont très chers que l’investisseur finance son train de vie ou ses besoins. Mais l’investisseur dont l’horizon d’investissement est encore loin, n’a que faire de ces cours de bourse manifestement trop élevés qui pourraient donc naturellement baisser (ou pas, car en réalité personne n’en sait rien).

En dehors de ces deux cas, l’investisseur de long terme ne fait rien. Il laisse l’entreprise dont il est actionnaire créer de la valeur et s’adapter à l’environnement pour en créer toujours plus à l’avenir. C’est là sa seule obsession.

Mais, qu’il est difficile de ne rien faire ! Qu’il est difficile de lutter contre les certitudes des analyses graphiques ! Ne rien faire est une lutte de tous les jours.

 

Performance du portefeuille de l’investisseur passif de long terme au 30/06/2020

 

La performance globale du portefeuille de l’investisseur passif


ps : Le portefeuille affiche en réalité une performance de 14.42% car il y a 448€ de dividendes non encore réinvestis, mais qui le seront rapidement.

 

La performance du portefeuille de l’investisseur passif comparée au CAC40


 

La performance du portefeuille de l’investisseur passif comparée au CAC40 GR (Dividendes réinvestis)


 

La composition du portefeuille de l’investisseur passif et les performances boursières de chaque action.

Classement par niveau de performance depuis l’investissement le 31/03/2020.

Libellé

Cours

Var./1er janv.

PER N-1

PER N

Div. N

Rendemt N-1

Prix de revient

Perf. en %

32.350-11.37%8.91214.8711.300+4.386%21.450+50.816%
98.600+7.76%18.29023.7902.550+2.621%79.220+24.464%
23.480-2.04%22.52334.9090.179+0.927%19.400+21.031%
11.190-22.29%10.37913.3910.6400.000%9.450+18.413%
117.450-13.51%25.83043.8391.590+1.936%99.420+18.135%
67.660-6.86%20.07925.7401.340+1.995%57.580+17.506%
285.300+8.07%36.83539.3714.250+1.491%246.300+15.834%
82.740-13.91%13.97326.6791.960+3.751%71.880+15.109%
91.540+2.14%15.20914.8933.212+3.458%80.510+13.700%
151.000+3.04%41.48040.8090.730+0.462%132.900+13.619%
82.740-13.91%13.97326.6791.960+3.751%73.000+13.342%
127.500+1.03%26.49224.7742.787+2.141%112.600+13.233%
127.500+1.03%26.49224.7742.787+2.141%115.500+10.390%
30.050-20.67%9.14817.7911.700+5.862%27.530+9.154%
62.100-15.97%16.47817.3932.100+3.310%57.120+8.718%
34.550-29.78%8.80834.8682.656+7.776%33.570+2.919%
20.230-14.68%18.72022.8850.700+4.992%19.730+2.534%
60.000-43.21%11.42135.3340.140+4.837%59.480+0.874%
10.685-18.56%10.1869.7710.700+6.737%11.210-4.683%

 
A suivre …

Leblogpatrimoine.com vous conseille dans la gestion de votre patrimoine
Assistance patrimoniale
  • Conseil en gestion de patrimoine INDÉPENDANT
  • Un tarif unique de 89€ TTC, sans surprise
Découvrir le service
Accompagnement patrimonial
  • Un abonnement pour un accompagnement patrimonial PREMIUM
  • Un tarif unique de 350€ / mois, sans surprise, sans engagement de durée
Découvrir le service
Livres et formations

3 livres pour vous former et apprendre à gérer votre patrimoine

Découvrir les livres

26 commentaires