L’investissement dans le capital d’une entreprise est source de valeur dans une société ou la croissance économique est un signe de prospérité.
Ce sont les entreprises qui font la croissance économique. Ainsi celui qui croit que le monde va continuer de croître à long terme doit investir dans le capital des entreprises pour accompagner cette croissance économique à l’origine de la création de valeur. 
Au contraire, celui qui croît que ce monde est foutu et que la croissance économique ne sera plus un marqueur du futur ne doit pas investir dans le capital des entreprises car cela signifie qu’elles ne seront pas durablement capables de générer des bénéfices à long terme.
Je crois que les choses ne sont pas plus compliquées que cela :

  • Celui qui croît dans la croissance économique et c’est à dire dans l’absolue nécessité pour les entreprises à générer des bénéfices à long terme doit investir dans le capital des entreprises pour en profiter et valoriser son capital au rythme de cette création de valeur indispensable à long terme ;
  • Celui qui ne croît plus dans le miracle de la croissance économique ne doit pas investir dans le capital des entreprises.

 
Il ne s’agit pas d’être optimiste ou pessimiste. Il s’agit d’être pragmatique : Pouvons nous nous passer de la capacité des entreprises à générer des bénéfices à long terme pour innover, améliorer notre quotidien, nous soigner, manger, nous loger ? Si la réponse est non, alors vous devez investir dans le capital de ces entreprises qui accompagnent depuis toujours, et qui continueront, le développement de la vie sur terre.
Malheureusement, l’industrie de l’investissement dans le capital des entreprises s’est éloignée de cet objectif sain au profit de la spéculation, de la bourse casino, avec des fondements qui n’ont plus rien à voir avec l’investissement dans le capital des entreprises.
D’ailleurs, dans le langage courant, on parle d' »investir en bourse » ; On ne parle plus d’investir à long terme dans la capacité des entreprises à générer des bénéfices à long terme. C’est là un abus de langage qui explique beaucoup de chose. On n’investit pas en bourse, on investit dans les entreprises.  ! La bourse n’est que le lieu d’échange entre les acheteurs d’actions et les vendeurs d’actions ; L’investisseur en actions
La bourse fixe le prix à un instant des actions disponibles à la vente ou à l’achat. Elle suit une dynamique interne qui est parfois déconnectée de la valeur intrinsèque d’une entreprise. La bourse ne sert qu’à fixer un prix à l’instant… mais en aucun cas la valeur de long terme de l’entreprise.
Ainsi, l’investisseur de long terme dans le capital d’une entreprise n’investit pas en bourse, il utilise la bourse, c’est à dire ce lieu de confrontation entre les acheteurs et les vendeurs d’actions, pour investir dans le capital d’une entreprise. La bourse n’est qu’un outil, un moyen pour devenir actionnaire mais en aucun cas une source d’enrichissement.
La seule et unique source d’enrichissement n’est pas générée par le marché et ses forces internes, elle est générée, à long terme, par la capacité de l’entreprise de laquelle vous possédez des actions à générer toujours plus de bénéfices à long terme.
Rien de plus, rien de moins. Cela suppose donc de détenir à long terme les actions que vous possédez, sans chercher à spéculer sur le marché afin d’essayer de gagner de l’argent indépendamment de la capacité de l’entreprise à générer des bénéfices à long terme.
Le marché ne créé pas de valeur. C’est la bourse casino qui n’a aucun intérêt pour l’investisseur de long terme.
Vous, épargnant, ne devez pas faire l’erreur que l’industrie financière vous pousse à faire. Vous ne devez pas spéculer en bourse, vous devez investir à long terme dans le capital des entreprises.
Vous devez acheter des actions dans votre PEA par exemple et vous appuyer sur la compétence du chef d’entreprise et la qualité du modèle économique de l’entreprise pour générer toujours plus de bénéfices à long terme. C’est cette capacité à générer des bénéfices à long terme qui vous permettra d’augmenter la valeur de votre capital.
Vous ne gagnerez jamais d’argent à spéculer sur le comportement irrationnel d’un marché !

Il est vain d’essayer de comprendre la dynamique spéculative d’un marché (qui n’est, je le répète, que le lieu de confrontation entre une offre et une demande), votre obsession doit être l’investissement à long terme dans le capital d’une entreprise.
Le marché est irrationnel et excessif. Il est excessif à la baisse ; Il est excessif à la hausse. L’investisseur de long terme doit donc utiliser le marché au mieux de ces intérêts pour investir à long terme dans le capital d’une entreprise, cela signifie qu’il doit, dans la mesure du possible, profiter des excès à la baisse pour acheter des actions à long terme, puis attendre que la qualité du modèle économique et des dirigeants de l’entreprise génèrent de la valeur. 
Cette valeur pourra se matérialiser par des bénéfices élevés mais aussi par une augmentation des bénéfices qui assureront mécaniquement une hausse de la valeur intrinsèque de l’entreprise.
L’investisseur de long terme doit en revanche se méfier des excès à la hausse du marché. Il ne doit pas investir lors de ces périodes car le retour sur investissement sera beaucoup, beaucoup trop long.
A suivre.

Besoin d'un conseil ? Découvrez nos services :
Conseil personnalisé 
Bilan patrimonial
Accompagnement patrimonial
Livres / Formations 
Investir dans l'immobilier
Succession
Assurance-vie et gestion de patrimoine
Crédit immobilier 
Comparateur de crédit immobilier
Comparateur d'assurance de prêt
Expertise comptable 
Expert-comptable spécialiste
en location meublée et SCI

123 commentaires