Il y a un peu moins de 10 mois, fin novembre 2017, je vous faisais part de mon analyse prospective sur le déroulement de l’année 2018 sous la forme d’une série d’articles concernant chacun des domaines importants de la gestion de patrimoine.
Le premier article publié, le 27 Novembre 2017, était intitulé « Stratégie d’investissement : 2018, Éclatement de la bulle des start-up et retour aux fondamentaux « développement durable ». »
Dans cet article, une phrase de synthèse suffit à exprimer l’idée générale du texte :

« En 2007, Sarkozy voulait une France de propriétaire à la veille de l’éclatement de la bulle immobilière… en 2017, Macron voulait une startup nation à la veille de l’éclatement de la bulle de l’innovation et du capital investissement. »

 
Depuis quelques semaines, l’accumulation de signaux faibles semblent confirmer que quelque chose se passe. Quelques exemples parmi tant d’autres :

  • Multiplication des démissions des cadres dirigeants chez TESLA face à un Elon MUSK qui a confirmé souffrir d’un Burn Out ; L’action perd près de 20% depuis un mois.

 

  • Scandale Cambridge Analytica qui fait office d’électrochoc chez les utilisateurs de Facebook ;  ; Dans une récente étude, il est fait état de conséquences importantes pour Facebook :
    • 26% des utilisateurs de Facebook aux Etats-Unis ont supprimé de leur smartphone l’application du réseau social depuis un an ;
    • 42 % ont pris du recul par rapport à l’application et ne l’ont pas utilisée pendant plusieurs semaines, voire plus ;
    • chez les 18-29 ans: 44% affirment avoir effacé l’application de leur téléphone portable entre juin 2017 et juin 2018 ;

 

  • UBS ferme son Robo-advisor qui devait pourtant révolutionner la banque privée malgré des résultats commerciaux jugés satisfaisants jusqu’à maintenant, mais que dont le potentiel à court terme est trop limité pour prolonger les efforts ;

 

  • Nombres d’ICO, pourtant annoncées comme la révolution de la levée de capital en cryptomonnaie, sont des échecs avec des montants levés ridicules au regard des objectifs. Le dernier exemple, c’est HUSH dont le fondateur ne donne plus aucun signe depuis l’échec de son ICO qui devait pourtant révolutionner la banque en ligne (L’entreprise souhaitait obtenir 15 000 000€ pour créer un modèle économique révolutionnaire … ils semblent avoir obtenu 540000€ et surtout ils auraient laissés une belle ardoise – cf « Hush : le fondateur de la néo-banque française s’est volatilisé » ; Et surtout, combien de dossiers pour lesquels nous n’avons pas d’information ?

 

  • Nombre de startup révolutionnaires ferment leur porte faute de modèle économique viable. Nouvel exemple, c’est Foodora, le livreur de repas à domicile via des coursiers à vélo, qui vient d’annoncer arrêter son activité en France, malgré ses 1500 livreurs en France ;

 
 

  • … Je suis certain que vous avez plein d’exemples … Je les attends dans les commentaires !

 
 

Bref, on sent bien que le vent tourne.

Pour le moment, ce ne sont que des signaux faibles … mais attention, ça bouge !
Les powerpoints qui permettaient de lever des millions d’euros, il y a quelques mois … ne séduisent plus personne !
Même les ICO ont du mal à séduire (cf « L’arnaque des ICO ou comment faire passer une « campagne de pré-commercialisation » en investissement spéculatif à haut rendement ! »).
J’ai l’impression de revivre l’éclatement de la bulle internet des années 2000 ! Après l’abondance d’argent… la débâcle face à la réalité des modèles économique. (et oui, je deviens un senior du haut de mes 36 ans – Déjà une bulle immobilière et 2 bulles des startups). 
Il est urgent de relire cet article « Ponzi est vraiment un amateur à côté des entrepreneurs de la start-up nation ? ».
Et surtout, n’oubliez pas « C’est lorsque la mer se retire que l’on voit ceux qui se baignent nus ! »
 
 

Pour aller plus loin :
Conseil personnalisé 
Assistance patrimoniale
Accompagnement patrimonial
Livres / Formations 
Investir dans l'immobilier
Succession
Assurance-vie et gestion de patrimoine
Crédit immobilier 
Comparateur de crédit immobilier
Comparateur d'assurance de prêt
Expertise comptable 
Expert-comptable spécialiste
en location meublée et SCI

36 commentaires