Brexit, montée du populisme en Europe, Trump, guerre commerciale, … sont autant de faits qui semblent confirmer l’idée selon laquelle nous entrons dans une phase de démondialisation / déglobalisation.
Le dernier Alternative Économiques en fait même sa une ce mois ci : « Mondialisation, le coup d’arrêt »

 

La mondialisation s’est accompagnée d’une forte baisse de l’inflation … la démondialisation va t’elle s’accompagner d’une inflation plus forte ?

C’est toute la question ! Faut il croire qu’aux mêmes causes, les mêmes effets ? La désinflation qui a accompagnée la mondialisation depuis 30 ans … va t’elle devenir hausse de l’inflation en cas de démondialisation ?
La hausse des droits de douanes aux frontières américaines et les répercutions en chaînes dans tous les autres pays du monde ne peut elle pas être analysé comme source d’inflation ?
Les relocalisations qui accompagnent la démondialisation n’est elle pas source d’une hausse tendancielle des prix ?
La prise en compte du coût écologique du transport des marchandises aura t’elle pour conséquence une hausse des frais de transport ? et donc des prix ?
Plus globalement, le détricotage de la mondialisation n’est elle pas inévitablement source d’une augmentation des prix ?
 
A suivre avec beaucoup d’attention, d’autant plus que l’inflation est la solution pour résoudre la question du surendettement des états.
 

Conseil personnalisé 
Assistance patrimoniale
Bilan patrimonial
Accompagnement patrimonial
Livres / Formations 
Investir dans l'immobilier
Succession
Assurance-vie et gestion de patrimoine

40 commentaires