De part l’exercice quotidien de mon métier de conseiller en gestion de patrimoine, j’ai la chance de discuter de très nombreuses personnes, des travailleurs, des chefs d’entreprises, des retraités, des salariés, jeunes ou moins jeunes. Nous travaillons ensemble sur l’optimisation de leur situation patrimoniale et leur projet de vie.

Depuis quelques mois, je dois avouer être frappé par le nombre important de mes clients, dont la situation professionnelle est un modèle de réussite, qui m’expliquent vouloir mettre en place une stratégie pour changer de carrière, et se diriger vers une activité nettement moins rémunératrice.

Nous ne sommes pas de le fantasme de vivre de ses rentes comme je le rencontrais fréquemment en 2018/2019 au moment de la folie de l’immobilier locatif à haut rendement ; Je suis face à des personnes, dans la force de l’âge, qui veulent changer de carrière alors même qu’elles semblent cocher toutes les cases de la réussite professionnelle (et qu’elles pourraient encore avoir un beau potentiel).

A chaque fois, j’ai le sentiment d’être face à des personnes particulièrement intelligentes qui n’ont plus grand chose à prouver et qui tendent à réussir autre chose, avoir plus de temps pour les enfants ou pour eux, et plus généralement exercer une activité professionnelle avec moins de compromission personnelle.

La définition de la réussite professionnelle serait elle en train de changer ?

Il s’agit souvent d’une réflexion aboutie dont la mise en œuvre repose sur un mode de vie plus simple, une forme de frugalité lorsqu’il s’agira de se contenter de gagner 50000€ / 60000€ par an, contre 100 000€ ou 150 000€ auparavant et un patrimoine capable d’être mis au service de ce projet de vie prioritaire.

Au final, et cela pourrait bien rejoindre le phénomène de « la grande démission » que l’on observe également aux états-unis, j’ai le sentiment d’un fuite des cerveaux et des meilleurs d’entre nous vers autre chose. Les entreprises ne semblent plus capables d’attirer les talents ; Trop d’exigence, trop de bullshit jobs, Trop de réunionite sans intérêt, trop de compromis, trop de perte de valeur. Trop de tout… et surtout trop de rien.

Les talents préfèrent quitter le navire pour essayer de construire leur équilibre professionnel ailleurs, et se construire une autre carrière, une carrière plus en adéquation avec leur valeur.

Une fuite des cerveaux qui ne recherchent plus la réussite par l’argent ou les échelons des multinationales.

Ce phénomène est particulièrement intéressant car il marque une nouvelle rupture de la narration dominante. A titre personnel, je comprends ce désir pour l’avoir moi même mis en œuvre depuis 15 ans et créant ce site et fuyant le monde de la finance traditionnel pour construire une activité de conseil en gestion de patrimoine différente.

Mais au-delà, j’ai la conviction que ce phénomène va obliger les entreprises à s’adapter très rapidement pour continuer à attirer les cerveaux car le désengagement massif des salariés est destructeur des modèles économiques et de la capacité à continuer à créer de la valeur à long terme.

Probablement, devons-nous réduire l’exigence de productivité qui pèse sur les salariés, augmenter les salaires et surtout retrouver la capacité à construire des modèles économiques porteurs de sens à long terme (et non seulement de bénéfice à court terme).

A court terme, cette nécessaire adaptation des entreprises pourrait peser sur leur capacité bénéficiaire, mais n’est ce pas un investissement nécessaire pour espérer continuer à créer de la valeur à long terme ?

Toutes ces réflexions, me font terriblement penser à l’excellent livre « La grève » écrit par Ayn Rand en 1957 que je vous conseille tous de lire.

Bref, qui est John Galt ?

A suivre.

J’ai hâte de lire vos commentaires et vos analyses sur ce phénomène important.

Conseil indépendant 
Bilan patrimonial
Gestion conseillée
Conférences patrimoniales
Livres & formations 
Investir dans l'immobilier
Assurance-vie et gestion de patrimoine
Optimiser sa Succession
Epargne & placements 
Assurance-vie
Plan Epargne Retraite (PER)
SCPI
Groupement forestier & viticole
Immobilier locatif 
Chasseur en investissement immobilier locatif
Crédit immobilier
Assurance emprunteur
Expert-comptable Location meublée et SCI

45 commentaires