C’est un chiffre que nous avions déjà perçu dans les chiffres annuels de taux d’épargne publiés par l’INSEE, mais les chiffres rendus publics par Allianz font état d’une baisse de 40% du montant épargné par les Français entre 2003 et 2017 ! 

 

Le montant épargné par les Français à fortement baissé depuis 2003… mais surtout, puisqu’il s’agit de moyennes, l’épargne provient des revenus du capital et des investissements, mais pas des revenus du travail.

Il est également intéressant de s’intéresser à l’origine de cette capacité d’épargne moyenne des Français. En effet, l’épargne peut trouver ses origines dans les revenus du capital ou les revenu du travail. Allianz Explique dans son document de travail :

« Afin d’atteindre leurs objectifs d’épargne, les ménages peuvent utiliser les revenus de leurs investissements ou leurs revenus du travail. Les revenus de l’investissement sont restés globalement stables sur la période dans tous les pays : l’augmentation de deux tiers du patrimoine financier entre 2003 et 2016 a compensé la baisse constante des rendements.

Tous nos conseils dans 3 livres !
 

  • « Investir dans l’immobilier » : Tous nos conseils et stratégies pour réussir votre investissement dans l’immobilier ! 375 pages de conseils et de stratégies.

 

Des livres vendus à des milliers d’exemplaires et dont les lecteurs reconnaissent la qualité !

Toutefois, des différences notables ont été observées parmi les pays et les périodes étudiées quant aux efforts d’épargne reposant sur les revenus du travail.

À l’exception des Pays-Bas, les ménages de tous les pays recouraient à leurs revenus de l’investissement, mais aussi à leurs revenus du travail, pour épargner entre 2003 et 2007 (près de 400 EUR en moyenne par tête et par an).

Pendant la crise, les revenus du travail ont été utilisés pour la constitution d’un patrimoine en France (290 EUR), en Allemagne (250 EUR) et en Autriche (370 EUR).

Depuis 2012, cela n’est vrai que pour l’Allemagne (700 EUR), où le montant épargné a doublé par rapport à la période d’avant-crise, et l’Autriche (230 EUR). En revanche, dans tous les autres pays, l’épargne a été exclusivement financée par les revenus de l’investissement – aussi utilisés comme compléments de revenus – à hauteur de 700 EUR par tête et par an. En France, ce montant s’élève à 170 EUR. »

 

Nb : Je suis toujours surpris par ce genre de phrase « Afin d’atteindre leurs objectifs d’épargne ». Je crois surtout que l’épargne n’est pas toujours un objectif de vie … mais un état de fait fonction de l’importance des charges fixe et du revenu de l’épargnant. On décide rarement d’épargner … on en a les moyens ou pas !

 

Barème des meilleurs taux de crédit immobilier

Consultez notre barème des meilleurs taux actuellement proposés par les banques via notre comparateur de crédit immobilier.  

Comparer les taux immobiliers entre 100 banques

Le montant épargné par les Français à fortement baissé depuis 2003… mais surtout, puisqu’il s’agit de moyennes, l’épargne provient des revenus du capital et des investissements, mais pas des revenus du travail. Ces données sont fondamentales !

Cette étude d’Allianz confirme les chiffres publiés en 2017 par l’INSEE. Le taux d’épargne financière en 2010 était de 7.10% du revenu disponible des ménages … il n’est plus que de 4.60% de ce même revenu disponible en 2016 ! 

Le taux d’épargne (courbe rose) est la somme du taux d’épargne financière et du taux d’investissement en logement. 

 

Voici un graphique du taux d’épargne jusqu’en 2015 qui fait la distinction entre taux d’investissement en logement et le taux d’épargne financière. Depuis 2015, la situation du taux d’épargne financière s’est encore dégradée ! Bref, la situation est peut être meilleure pour certain … mais pas pour tous !

 

Qui sommes nous ?

Leblogpatrimoine.com, au delà d’un site d’informations sur la gestion de votre patrimoine, est la vitrine de la société de conseil en gestion de patrimoine Guillaume FONTENEAU Conseil.
 
Le cœur de notre métier est le conseil en gestion de patrimoine indépendant. En accord avec nos convictions d’indépendance du conseil, nous ne sommes pas intermédiaire financier ou immobilier. Nous sommes rémunérés exclusivement par honoraires de conseil :   
 

Nouveau ! L’assistance patrimoniale – Une solution rapide et efficace pour répondre à vos questions, lever un doute ou simplement solliciter notre avis sur votre situation patrimoniale. Comme nous vous l’expliquons dans cet article « Comment rendre la gestion de patrimoine accessible à tous ? », l’assistance patrimoniale, c’est un rendez vous téléphonique d’une durée de 30 à 45 minutes pendant laquelle nous travaillons ensemble sur votre situation patrimoniale – Un service au tarif unique de 69€ TTC –   

 Réserver un rendez vous d’assistance patrimoniale

 

Le bilan patrimonial – L’analyse exhaustive et approfondie de votre situation patrimoniale. – Tarif variable selon la complexité de votre situation / En moyenne, ce service est facturé 590€ TTC.

  

Découvrir notre offre de conseil patrimonial



Posez vos questions et obtenez nos réponses

3 Comments

  1. « Je crois surtout que l’épargne n’est pas toujours un objectif de vie »
    Je crois la même chose.
    J’aurais été même plus péremptoire en enlevant le toujours.

    Il n’y a pas d’indication en utilisant la médiane au lieu de la moyenne?

    Ça indique aussi la dégradation dans la répartition des richesses produites.

    • L’épargne vient souvent compléter un faible niveau de retraite pour bon nombre de personnes ou tout simplement permet d’éviter une chute de revenu trop brutale au moment de la cessation d’activité.

  2. Bon indice de l’essorage patrimonial en cours, voire du transfert de richesses (pour les plus complotistes)

Répondre à Ankou Cancel

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.