Vous êtes nombreux à être inquiet pour votre avenir, ou l’avenir de vos enfants face au chômage, rupture technologique qui détruisent les emplois en masse, intelligence artificielle, startup qui casse un marché du jour au lendemain, … Bref, j’ai le sentiment que vous êtes nombreux à vivre avec crainte cette innovation majeure qui semble déferler depuis quelques années ! Tout est startup, tout est révolution économique, disruption ! Nous, qui vivons dans l’ancien monde, n’avons plus d’avenir.
Nous devenons tous hasbeen, tous déclassés face à cette nouvelle économie qui fait table rase sur l’économie old school du 20ième siècle.
Pourtant, il est important de ne pas se laisser endormir par cette narration. Nous vivons une bulle qui ne pourra être éternelle et seuls ceux qui auront réussi à conserver leur capacité d’analyse fondamentale pourront s’en sortir. Nous vivons un moment de soutien abusif ! Une distorsion qui ne pourra être éternelle ! (cf »Ponzi est vraiment un amateur à côté des entrepreneurs de la start-up nation ? »).
En effet, toute cette économie que l’on nous vante se construit autour d’un même et unique « fantasme » des modèles économiques non rentables ! Une part importante de ces sociétés qui « révolutionnent » l’économie, sont en réalité des sociétés non rentables dont la mission principale est de détruire le marché pour pouvoir imposer ses prix lorsqu’il n’y aura plus de concurrence !
L’exemple parfait est Amazon, entreprise qui détruit le commerce, sans jamais gagner de l’argent sur cette activité (les bénéfices d’Amazon ne proviennent pas de l’activité « Vente en ligne », mais de son activité « Cloud et serveurs »). Nous avons donc l’une des principales capitalisation mondiale qui est une entreprise en déficit qui doit son succès à une activité secondaire et surtout à l’abondance de capital apporté par les marchés financiers.
 
Chaque marché est concerné par cette nouvelle idée qui consiste à croire qu’il est possible de détruire du capital sans limite.
Saviez vous par exemple, qu’aucune banque en ligne n’était rentable ? Que Sarrenza avait été racheté par Monoprix après 13 ans de développement sans jamais avoir généré de bénéfice ? Que 90% des startups qui annoncent révolutionner leur marché font faillites après 3 ans ? Les exemples sont très nombreux ! Vous connaissez tous une startup valorisée des millions d’euros qui ne gagne pas d’argent grâce à son modèle économique dont le fondateur est considéré comme un exemple de réussite (alors qu’il n’a fait que créer une entreprise qui devrait être en faillite dans la « vraie » vie).
 
Bref, nous vivons une époque formidable ou des entreprises dont le modèle économique est sain et pertinent perdent du terrain et des parts de marché face à des entreprises non rentable, financées par du « capital » disponible en abondance.
Car c’est la seule et véritable révolution de la période actuelle : La startup nation, c’est le développement d’une économie non rentable qui consomme du « capital » abondant apporté par des actionnaires. Ce ne sont plus les bénéfices et donc la qualité du modèle économique qui permettent d’investir, d’embaucher et de croître.
 
Comment peut on espérer vivre éternellement dans une économie qui cherche à détruire les sources de profit au bénéfice de nouveaux modèles économiques non rentables ? 
L’abondance de capital participe à un soutien abusif de modèles économiques non rentables
Il n’est pas possible de vivre éternellement dans un monde ou les entreprises qui gagnent de l’argent sont détruites à cause des entreprises qui n’en gagnent pas ! Deux options :

  • Soit ces entreprises non rentables augmentent leur tarif le jour ou elles n’ont plus de concurrent ;
  • Soit l’accès au capital se réduit, ces entreprises non rentables ne peuvent plus se financer, elles font faillite et les modèles économiques rentables retrouvent leur marché ;

 

Mais une chose est certaine, nous vivons dans une parenthèse qui ne sera pas éternelle ! Il n’est pas possible de vivre éternellement dans une économie dont les modèles économiques dominants sont déficitaires.

Conseil personnalisé 
Assistance patrimoniale
Bilan patrimonial
Accompagnement patrimonial
Livres / Formations 
Investir dans l'immobilier
Succession
Assurance-vie et gestion de patrimoine

21 commentaires