Lorsqu’il s’agit de contracter un emprunt immobilier pour acheter une résidence principale, résidence secondaire ou résidence locative, votre prêteur exigera dans la majorité des cas que vous souscriviez une assurance décès (= assurance crédit ou assurance de prêt). 
Cette assurance de prêt a pour objectif de sécuriser le banquier dans l’hypothèse du décès de l’un des emprunteurs : en cas de décès d’un emprunteur, l’assureur verse le capital restant dû à la banque afin de rembourser le crédit immobilier

S’il est vrai qu’il est presque impossible de passer à côté de la souscription de cette assurance décès, il n’en n’est pas moins vrai que vous n’avez pas l’obligation de souscrire à l’assurance de prêt proposée par votre banquier
Il devient indispensable de mettre les assureurs en concurrence afin de tirer le meilleur prix de cette opération. 
L’assurance de prêt calculée sur le capital restant dû ou sur le capital initialement emprunté. 
Lorsque votre banquier vous propose son assurance de prêt vous constaterez, en règle général, que le montant est identique durant toute la vie du crédit. 
Par exemple, le taux de l’assurance de prêt est de 0,30% du montant du crédit ou exprimé en valeur de 30€ par ans pour 10000€ emprunté. 
Ainsi, sur une durée de 10 ans, l’assurance de prêt devrait vous couter 30*10*15 = 4500€. (pour un crédit de 100 000€ cela représente presque 5% du montant du crédit). 
Pourtant, lorsque l’on analyse un tableau d’amortissement d’un emprunt immobilier, on ne comprend pas pourquoi le montant de l’assurance décès reste fixe sur toute la durée : Le montant du capital à rembourser par l’assureur baisse avec le remboursement du crédit, le montant de la cotisation d’assurance de prêt devrait également baisser.
CAPITAL  100 000,00 €
DUREE 15 ANS 
TAUX 3,30%
PERIODE MENSUALITE CREDIT Dont capital Dont intérêts Capital restant Dû
1 8 559,47 € 5 259,47 € 3 300,00 € 94 740,53 €
2 8 559,47 € 5 433,03 € 3 126,44 € 89 307,49 €
3 8 559,47 € 5 612,32 € 2 947,15 € 83 695,17 €
4 8 559,47 € 5 797,53 € 2 761,94 € 77 897,64 €
5 8 559,47 € 5 988,85 € 2 570,62 € 71 908,79 €
6 8 559,47 € 6 186,48 € 2 372,99 € 65 722,30 €
7 8 559,47 € 6 390,64 € 2 168,84 € 59 331,67 €
8 8 559,47 € 6 601,53 € 1 957,95 € 52 730,14 €
9 8 559,47 € 6 819,38 € 1 740,09 € 45 910,76 €
10 8 559,47 € 7 044,42 € 1 515,06 € 38 866,35 €
11 8 559,47 € 7 276,88 € 1 282,59 € 31 589,46 €
12 8 559,47 € 7 517,02 € 1 042,45 € 24 072,44 €
13 8 559,47 € 7 765,08 € 794,39 € 16 307,36 €
14 8 559,47 € 8 021,33 € 538,14 € 8 286,03 €
15 8 559,47 € 8 286,03 € 273,44 € -0,00 €
Comme vous pourrez le constater, le capital restant à rembourser tend à diminuer au fur et à mesure du remboursement du crédit pour atteindre 0 au terme du crédit. En d’autres mots, cela signifie que dans l’hypothèse d’un décès du souscripteur du crédit, le montant versé par l’assureur diminuera avec le temps et les remboursements. 
Alors si les prestations théoriques de l’assureur baissent, pourquoi le montant de mon assurance ne suit il pas le même chemin ? 
Ainsi, si au lieu d’appliquer le taux de 0,30% sur le capital initial ou sur le capital emprunté, l’assureur applique ce taux sur le capital restant dû, la facture de l’assurance décès baisse considérablement. 
Au lieu des 4500€ initiaux, la facture baisse à 2281€ dans notre exemple. 
Le mode d
e calcul de l’assurance de prêt est un élément important que vous devez intégrer dans votre négociation. 
La négociation de votre assurance de prêt est un élément indispensable dans la négociation de votre crédit immobilier et cela devient presque plus important que la négociation sur le taux d’intérêt de l’emprunt. 

Besoin d’un conseil pour gérer votre patrimoine ?

Leblogpatrimoine.com, au delà d’un site d’informations sur la gestion de votre patrimoine, est la vitrine de la société de conseil en gestion de patrimoine Guillaume FONTENEAU Conseil.
 
 
Ce sont trois livres de conseils pour vous permettre d’optimiser la gestion de votre patrimoine : « Investir dans l’immobilier » ; « Succession » et « Assurance vie et gestion de patrimoine« . Déjà des milliers d’exemplaires vendus à ceux qui veulent comprendre comment investir, valoriser leur patrimoine ou le transmettre !
 
 
Le cœur de notre métier est le conseil en gestion de patrimoine indépendant. En accord avec nos convictions d’indépendance du conseil, nous ne sommes pas intermédiaire financier ou immobilier. Nous sommes rémunérés exclusivement par honoraires de conseil :
 

Nouveau ! L’assistance patrimoniale – Une solution rapide et efficace pour répondre à vos questions, lever un doute ou simplement solliciter notre avis sur votre situation patrimoniale. L’assistance patrimoniale, c’est un rendez vous téléphonique d’une durée moyenne de 45 minutes pendant laquelle nous travaillons ensemble sur votre situation patrimoniale – Un service au tarif unique de 69€ TTC –

 

Découvrir en détail notre offre d’assistance patrimoniale

 

Le bilan patrimonial – L’analyse exhaustive et approfondie de votre situation patrimoniale. – Tarif variable selon la complexité de votre situation / En moyenne, ce service est facturé 590€ TTC.

 

Découvrir notre offre de bilan patrimonial


3 Comments

  1. En tant que salarié, si je ne m'abuse, le contrat de prevoyance est obligatoire.

    Il est alors possible de faire une garantie de creance au profit de l'organisme preteur.

    En l'absence de garantie de creance, si le salarie decede, un capital est versé au(x) beneficiaires(s).
    Si une garantie ou delegation (j'ai entendu les 2 termes) existe, le capital versé en cas de deces est versé a l'organisme preteur afin de solder le pret. Le solde du capital versé revient aux beneficiaires.

    Bien sur, le montant de la creance ne doit pas exceder le capital versé en cas de deces. Celui ci est en general un pourcentage (100, 200 voir meme 500% dans certains cas) du dernier salaire annuel. Donc attention aux salaires variables.

    Ce que je ne sais pas, c'est si le salarie quitte l'entreprise (depart volontaire, licenciement, cessation d'activite de l'entreprise …), est ce qu'il continue a beneficier de la garantie de creance ?
    J'ai entendu les 2 sons de cloche.

    Dans mon cas, ayant de tres graves soucis de santé il y a quelques annees, ce fut pour moi, la seule solution pour pouvoir emprunter et acheter ma residence principale.

    Je n'ai donc pas negocié le taux d'emprunt avec ma banque (en 2004 cla na valait pas le coup), mais j'ai negocié le fait d'apporter une garantie exterieure pour le deces et l'invalidité.

    Depuis des lois ont ete votées pour les personnes dans ce cas, mais je ne suis pas sur que ce soit un parcours aisé.

  2. Cabinet Guillaume FONTENEAU says:

    Vous avez raison.

    Mais certains établissements refusent cette assurance prévoyance entreprise à cause du risque chômage et retraite.

    En effet, le bénéfice décès de l'assurance prévoyance cesse dès le changement d'entreprise ou cessation d'activité.

    Pour autant, pour les bons dossiers ou les dossiers compliqués (au niveau coût de l'assurance décès) cette solution est très intéressante.

    Merci pour ce commentaire car j'avais oublié cet aspect.

  3. Moi, personnellement je me suis confié à un courtier chez AsCourtage et j’ai pu trouver une assurance de prêt qui a répondu à mes attentes et m’a assuré l’emprunt au tarif le plus bas du marché

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

NewsletterInscrivez vous gratuitement pour recevoir nos articles par mail.