Au regard du niveau actuel des OAT 10 ans, les taux de crédit immobilier sont trop faibles. Les banques n’ont aucun intérêt à accorder des crédits immobilier dans ces conditions de taux trop faibles ; La marge d’intérêt est trop faible, et probablement même négative.

Accorder des crédits immobiliers dans ces conditions de taux n’est pas rentable pour les banques.

La tentation va donc être grande de fermer le robinet du crédit immobilier pour quelques mois, et probablement jusqu’au début du mois d’octobre 2022, période à partir de laquelle le taux d’usure devrait commencer à intégrer la hausse récente des taux.

Selon notre partenaire expert du conseil en financement immobilier complexe, pour refléter le niveau normal des conditions de financement, les taux de crédit immobilier devrait approcher les 3% / 20 ans contre à peine 1.50% à ce jour.

Aujourd’hui, le mécanisme du taux d’usure interdit une telle hausse des taux.

En effet, la banque de France fixe le TAEG maximum de votre crédit immobilier à 2.43% pour le T2 2022. Un TAEG qui est calculé en ajoutant l’ensemble des frais obligatoires (garantie, frais de dossier, assurance emprunteur) au taux nominal du crédit immobilier.

Cela signifie qu’il est compliqué pour les banques de proposer un taux de crédit immobilier supérieur à 1.70% / 1.80% sur 20 ans. Ce n’est clairement pas un taux suffisant pour assurer une marge d’intérêt suffisant aux banques.

Ces dernières n’ont donc aucun intérêt à accorder massivement des crédits immobilier avec ces conditions de marges insuffisantes. Elles vont naturellement être tentées de fermer le robinet du crédit immobilier en privilégiant uniquement leurs meilleurs clients.

Par exemple, il se murmure qu’une grande banque nationale en rouge et noir aurait presque fermé les accords de nouveaux crédits immobilier sous prétexte d’une fusion de ses réseaux commerciaux. Le manque à gagner pourrait effectivement être très faible.

D’ici le mois d’octobre/novembre, le taux d’usure devrait davantage refléter le niveau « naturel » des taux de crédit immobilier. Les banques pourront alors proposer des taux d’intérêt plus élevés, plus en accord avec le niveau général actuel des taux d’intérêt.

Sur le dernier quadrimestre de l’année 2022, les taux de crédit immobilier pourraient atteindre 3% / 20 ans.

Les taux de crédit immobilier pourraient doubler !

comparateur assurance emprunteur

C’est là un choc considérable que le marché immobilier pourrait avoir des difficultés à absorber.

Comme nous vous l’expliquions déjà dans notre livre « Investir dans l’immobilier«  ou dans nos visio-patrimoniales spéciales « Investissement immobilier », le choc pourrait être d’autant plus élevé que le goodwill immobilier est important.

A suivre.

Besoin d'un conseil ? Découvrez nos services :
Conseil indépendant 
Bilan patrimonial
Gestion conseillée
Conférences patrimoniales
Livres et formations 
Investir dans l'immobilier
Optimiser sa Succession
Assurance-vie et gestion de patrimoine
Epargne et placement 
Assurance-vie
Plan Epargne Retraite (PER)
SCPI
Groupement forestier & viticole
Immobilier locatif 
Assurance emprunteur
Crédit immobilier
Expert-comptable Location meublée et SCI

11 commentaires

Vous êtes les meilleurs ambassadeurs !

Depuis quelques mois, j'ai mis en place un système d'avis client (indépendant et certifié).
Un client vient de déposer un nouvel avis. C'est grâce à ce genre de commentaires que j'adore mon métier ! #MERCI :