Incroyable bouleversement de situation en moins de trois mois ! En trois mois, nous sommes passé de la certitude d’une hausse des taux de crédit immobilier … à l’éventualité d’une nouvelle baisse de ces mêmes taux dans les prochains mois !

Sur les marchés financiers, les taux d’intérêt s’écroulent. Par exemple, depuis le début de l’année 2019, le taux d’emprunt de l’état Français est passé de 0.68% à seulement 0.26% vendredi dernier, soit une baisse de 61% en 3 mois ! C’est à la fois considérable et surtout le signe d’un basculement du marché vers une nouvelle inconnue (cf »Que signifie cette violente baisse du taux d’emprunt de l’état Français représenté par l’OAT 10 ans ?« ).

Nouveau ! Découvrez notre nouveau livre « Succession«  dans lequel nous vous livrons tous nos conseils et stratégies pour régler votre succession et réduire les droits de succession.

 

Et toujours nos bestsellers « Assurance vie et gestion de patrimoine » et « Investir dans l’immobilier« 

 

Barème des meilleurs taux de crédit immobilier pour Avril 2019 : Des taux excessivement faibles qui pourraient encore baisser ?

Les taux de crédit immobilier reportés dans le tableau ci dessous sont extrait de notre barème personnalisé des taux de crédit immobilier :

Durée du crédit immobilier – Avril 2019 Taux Excellent Taux Très bon Taux Bon Taux Standard
7 ans 0.20% 0.62% 0.90% 0.85%
10 ans 0.55% 0.84% 1.10% 1.05%
12 ans 0.65% 0.96% 1.25% 1.20%
15 ans 0.80% 1.10% 1.36% 1.30%
20 ans 1% 1.28% 1.55% 1.55%
25 ans 1.25% 1.52% 1.75% 1.80%
30 ans 1.75% 2.05% 2.45% 2.45%

 

Bref, les taux baissent sur toutes les durées.

 

Faut il définitivement enterrer l’idée d’une hausse des taux de crédit immobilier et s’attendre à une nouvelle baisse dans les mois prochain ?

Comme nous le confirme, notre barème personnalisé des meilleurs taux de crédit immobilier, les taux de crédit immobilier sont sur leur niveau le plus bas historique. Il est incroyable d’écrire cela, mais plus rien ne permet d’affirmer que ces taux immobiliers vont monter dans les prochains mois. 

 

 

La baisse des taux commence même à s’inscrire comme unique perspective pour les prochains mois. Le ralentissement de l’inflation du fait de persistance de pression déflationniste et le ralentissement de la croissance économique militent pour le maintient à long terme de taux excessivement faibles.

Dans les prochains mois, certains analystes envisagent déjà le retour d’une politique monétaire accommodante qui pourrait être à l’origine d’une accélération de la baisse des taux, et conséquence directe, des taux de crédit immobilier.

 

Faut il croire que les taux pourront baisser éternellement ?

0% est il la nouvelle limite ? C’est dingue ! A ce rythme, les banques vont bientôt vous payer pour emprunter… Mais attention, le corolaire est un effondrement des rendements de l’épargne. Demain, si la banque vous paye pour emprunter … vous devrez la payer pour y stocker de l’épargne.

Drôle de perspective ;-(




13 Comments

  1. Ailleurs en Europe, l’on paye déjà pour garer ses euros au parking…

    Donc rien d’impensable

  2. Thierry says:

    Du coup, on a vraiment l’impression que le système économique s’écroule, les responsables ne savent plus que faire pour retarder l’échéance. Impensable que des banques prêtent à des taux inférieurs à l’inflation, et pourtant…. Un autre monde va bientôt s’ouvrir à nous, ceux qui ont accumulé sans fin vont trouver ça un peu dur, mais c’est peut-être pas plus mal, qu’on se remette en question, je trouve ça très motivant.

  3. Laurent says:

    Le japon eSt dans cette situation depuis de nombreuses années. C’est la 3eme économie mondiale.
    Rien ne va s’effondrer. Il y aura quelques ajustements. C’est Tout

    • Pierrot says:

      En effet, toutefois le Japon est en déclin démographique, culturellement discipliné et obeissant,
      notre situation est pour le moins differente.

  4. Bonjour,
    Quel va être l’impact sur l’immobilier d’après vous ?

    • Thierry says:

      Vu la démographie française, ( fortement déclinante, le solde naturel n’est que de 125 000 personnes ( 2019)), et que les jeunes ont des difficultés à trouver des boulots stables, ( c’est eux qui ont besoin de se loger, théoriquement), si les taux immobiliers n’étaient pas en forte baisse, c’est les prix immobiliers qui seraient en forte baisse. Maintenant que les taux ne peuvent plus baisser, on va commencer à rigoler… 😉

      • pierrot says:

        oui vous avez raison,
        en esperant juste que draghi ne creuse pas le plancher des taux à -5%, puis -10% mais ça serait vraiment deseperé ça semble peu probable …

      • C’est à dire ? Vous pensez que les prix vont baisser ou monter ? Est ce c’est le moment d’investir ?

        • Pierrot says:

          A votre avis ?

          • Je ne sais pas, c’est pour cela que je pose la question (j’y connais pas grand chose)

            • Pierrot says:

              Il n’y a bien sûr pas une réponse oui/non à votre question.
              La seule chose que je peux vous dire:
              N’investir qu’une somme qu’on peut se permettre de perdre, et n’investir que dans quelque chose qu’on comprend.

            • Thierry says:

              Un « expert » dans l’immobilier vous dirait :  » C’est le moment d’acheter « . Depuis que je m’intéresse à la chose ( depuis une trentaine d’année), c’est ce ces personnes soit disant bien informées ont TOUJOURS dit, que les prix montent, descendent, que les taux montent ou descendent, que le chomage monte ou descende, le discours de ces pros n’a jamais changé. ( personnellement, je pense qu’il faut attendre, ça va baisser, mais ce n’est que mon avis, je ne suis pas expert)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*