Avec la fin de l’année qui approche déjà, les banques se doivent d’ores et déjà préparer l’année 2019. Les banques pourraient donc profiter de cette fin d’année pour très progressivement essayer d’augmenter les taux de crédit immobilier… afin de conserver quelques marges de manœuvre au début de l’année prochaine.

Néanmoins, pas de panique, les taux de crédit immobilier sont toujours excessivement bas ! Mais pas de panique, ces hausses, si elles devaient se confirmer, devraient rester excessivement faibles ! (cf » barème personnalisé des meilleurs taux de crédit immobilier pour novembre 2018« ).

Il faut avouer que la situation est actuellement très favorables aux emprunteurs immobiliers qui peuvent emprunter à un niveau inférieur à l’inflation. Cette situation encourage fortement l’investissement immobilier et pourrait participer à une hausse des prix de l’immobilier dans les prochains mois (cf »Une prochaine forte hausse des prix de l’immobilier grâce aux taux de crédit immobilier inférieurs à l’inflation ? »).

De surcroît, cette stratégie commerciale d’augmentation légère des taux de crédit immobilier s’inscrit dans un contexte relativement favorable pour le marché immobilier : Entre regain d’inflation escompter par la Banque Centrale Européenne, hausse des salaires des cadres mais également des non cadres sur fond de pénurie de salarié, Croissance à un niveau relativement élevé (1.7%) en 2018 pour la seconde année consécutive, baisse du chômage, … . Ces éléments sont favorables et autorisent quelques petites hausses des taux de crédit immobilier sans pénaliser le marché immobilier.

Les banques doivent prêter. Elles ont des objectifs de crédit immobilier très élevés, elles doivent donc utiliser leur barème des taux de crédit immobilier pour « piloter » le développement de leur activité. L’équilibre est délicat entre d’une part des taux de crédit immobilier très bas qui leur permettent de réaliser des volumes importants, mais avec des marges de taux d’intérêt réduites et d’autre part, des taux de crédit immobilier plus élevés qui réduisent les volumes de prêts, mais avec des marges plus importantes.

Bref, les taux sont excessivement faibles, ils devraient encore le rester même s’il n’est pas impossible que quelques banques augmentent légèrement les taux de crédit immobilier afin de profiter de cet environnement économique plus favorable.

 

Barème des meilleurs taux de crédit immobilier pour Novembre 2018

Durée du crédit immobilier – Novembre 2018 Taux Excellent Taux Très bon Taux Bon Taux Standard
7 ans 0.53% 0.62% 0.95% 0.95%
10 ans 0.70% 0.89% 1.10% 1.10%
12 ans 0.81% 1.05% 1.26% 1.30%
15 ans 0.96% 1.15% 1.30% 1.35%
20 ans 1.12% 1.35% 1.60% 1.60%
25 ans 1.25% 1.60% 1.83% 1.85%
30 ans 1.75% 2.25% 2.55% 2.70%

Attention, il ne s’agit que d’un barème « moyen ». Pour connaître avec exactitude le meilleur taux que vous pourriez obtenir et surtout le nom de la banque qui vous le proposera, vous pouvez utiliser notre comparateur de crédit immobilier.




3 Comments

  1. Moi j’aimerais quand bien même comprendre d’où sortent ces taux!! J’ai fait l’experience en travaillant dans le privé en Alsace avec deux bons salaires (mais dans le privé), un super taux d’endettement, on s’est cassé les dents à 1.60% il y a un an. Impossible de trouver mieux. Des amis, dont la femme est au SMIC mais fonctionnaire, ont eu 1.15% sur 20 ans à la Caisse d’Epargne. Je ne comprends pas tout.

  2. 1.60% sur 20 ans c’est du « Taux bon » dans la grille de GF. De quoi vous plaignez-vous ?
    Si vous voulez mieux, outre un de bons revenus, il faut un max d’apport personnel !

  3. Sans vouloir faire de publicité, regardez du coté des banques en lignes.
    Il y a un an, le taux j’ai obtenu un taux de 0,81% sur 10 ans pour un crédit représentant 90% de l’achat.
    L’assurance emprunteur est naturellement à rajouter.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*