Les taux de crédit immobilier semblent légèrement baisser depuis le début du mois de Juillet. L’après confinement et la reprise de forte de l’activité économique s’accompagne d’une volonté forte des banques de retrouver un rythme d’activité normale.

Voici donc le barème actualisé des meilleurs taux de crédit immobilier pour ce mois de Juillet 2020. Il s’agit des taux moyens de notre comparateur de crédit immobilier. Comme vous le constaterez, les taux sont en légère baisse.

Il s’agit des taux de crédit immobilier sans assurance de prêt. L’assurance de prêt est obligatoire, mais vous êtes libre de choisir l’assurance emprunteur de votre choix. Vous n’êtes pas dans l’obligation d’accepter l’assurance emprunteur groupe qui sera proposée par votre banque.

Les tarifs de l’assurance de prêt en délégation sont très régulièrement inférieurs à l’assurance de prêt groupe vendue par la banque. Pour vous en convaincre, vous pouvez utiliser notre comparateur d’assurance de prêt.

 

Barème des meilleurs taux de crédit immobilier en Juillet 2020

Durée du crédit immobilier – Juillet 2020 Taux immobilier « Excellent » Taux immobilier  « Très bon » Taux immobilier « Bon » Taux immobilier « Standard »
7 ans 0.40% 0.71% 0.75% 0.80%
10 ans 0.50% 0.85% 0.95% 0.95%
15 ans 0.75% 1.02% 1.10% 1.15%
20 ans 0.95% 1.20% 1.30% 1.35%
25 ans 1.19% 1.44% 1.65% 1.60%

 

Comparateur de crédit immobilier

Consultez notre barème des meilleurs taux actuellement proposés par les banques via notre comparateur de crédit immobilier.

Comparer les taux immobiliers entre 100 banques

Besoin d’un conseil ?

Vous rêvez d’un conseil en gestion de patrimoine qui n’a rien à vendre à part ses conseils ? Ça tombe bien, c’est notre métier !

Qu’il s’agisse d’une simple question ou d’un audit complet de votre situation patrimoniale, nous sommes en mesure de vous accompagner au gré de vos besoins et de vos projets de vie. Pour bénéficier de nos conseils, trois solutions :

 

 

L’assistance patrimoniale – Une solution rapide et efficace pour bénéficier de notre expertise pour gérer votre patrimoine ou trouver les réponses à vos questions fiscales, juridiques, financières. L’assistance patrimoniale, c’est un rendez vous téléphonique d’une durée moyenne de 45 minutes à 1 heure pendant laquelle nous travaillons ensemble sur votre situation patrimoniale – Un service au tarif unique de 89€ TTC –

 

Découvrir en détail notre offre d’assistance patrimoniale

 

Nouveau ! L’accompagnement patrimonial PREMIUM– Un abonnement mensuel pour bénéficier à tous moments des conseils de votre conseiller en gestion de patrimoine indépendant ! – Un service proposé au prix de 350€ TTC / mois (sans engagement de durée – 1 mois, 3 mois, 6 mois, 10 ans, c’est vous qui choisissez pendant combien de temps vous avez besoin de nos conseils).

 

Découvrir notre service d’accompagnement patrimonial

 


4 Comments

  1. Guillaume G. says:

    Bonjour,
    La prime de risque semble se détendre.
    Logique après le confinement et la reprise en flèche de l’activité.
    Ceci ne devrait pas cacher le caractère en grande partie artificiel de cette reprise (PGE, reports d’exigibilité des charges sociales, pauses de 6 mois sur prêts, activité partielle, aides exceptionnelles, etc.)
    De nombreux secteurs ont malheureusement été saignés à blanc et il faudra plus qu’un simple pansement pour recouvrer une santé économique à peu près normale.
    A l’automne va venir la première vague de faillites, intéressant les entreprises n’ayant pas été éligibles au PGE, c’est-à-dire les entreprises qui étaient exsangues, en termes de trésorerie, avant-même la survenance de la pandémie de Covid-19.
    Puis, un an plus tard, une seconde vague de faillites déferlera probablement, qui s’étalera sur quelques années, au moment de commencer à rembourser les PGE pour celles des entreprises éligibles fragilisées qui auront utilisé ce cash pour combler des découverts bancaires et pour payer les charges sociales reportées (et non annulées).
    Ces deux grandes vagues de faillites si prévisibles s’accompagneront immanquablement de vagues de licenciements économiques.
    Partant, une baisse nette du pouvoir d’achat et des conditions de crédit, notamment immobilier, qui vont se durcir.
    Il est probable que les taux d’intérêts des prêts remontent un peu afin d’intégrer la prime de risque correspondante, sans pour autant s’envoler eu égard à la politique de taux d’intérêts directeurs très bas des banques centrales qui restera inchangée pendant encore longtemps.
    En revanche, le marché immobilier risque fort de se dégrader vs l’impossibilité d’un plus grand nombre à accéder tout simplement au financement bancaire, indépendamment de la question finalement adjacente du taux d’intérêt.
    Cordialement,

  2. chrysalide says:

    d’accord avec vous, on en a au moins pour trois ou 4 ans à revenir à un semblant de « normal », pendant ce temps notre économie, notre pouvoir d’achat va aller en dent de scie, bourse comprise

    il va falloir faire le dos rond, ne pas dépenser à tout va, investir en empruntant le moins possible, et voir les actions du prochain gouvernement pour savoir comment nous naviguerons.. A vue? ou au long terme? reformes ou non réformes?? nouveau covid 20, 21?

    bon courage à tous

    • Guillaume G. says:

      Chrysalide,
      Je partage votre opinion sur le fait qu’on va naviguer à vue pendant quelques années et que ça ne va pas plaire aux marchés.
      Mais comme disaient les Anciens,  » C’est à la fin de la foire qu’on compte les bouses.  »
      Cordialement,

  3. Bonjour, sauriez vous spécifier les caractéristiques séparant « excellent » « très bon » etc ?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

NewsletterInscrivez vous gratuitement à la lettre du patrimoine