Cela fait maintenant 2 mois que nous vous expliquons qu’il se passe quelque chose d’étrange sur le marché immobilier. Tout a commencé au mois de Mai 2017 avec cet article « La dynamique du marché immobilier semble cassée depuis début Avril 2017. La cause aux fakes news ?« dans lequel nous vous faisions part de notre constat d’un marché immobilier dégradé malgré l’ambiance euphorique dépeinte dans les médias.
Depuis, nous n’avons cesse de vous alerter sur la dualité d’un marché immobilier qui ne pourra éternellement supporter la perspective d’une hausse des taux de crédit immobilier (cf « barème des meilleurs taux de crédit immobilier actuellement) combinée à la hausse des prix (cf »L’INSEE confirme l’accélération de la hausse des prix des logements avec +1.90% par rapport au trimestre précédent« ).
Les récents chiffres publiés par crédit logement relatifs à l’activité du secteur des crédits immobiliers confirment notre analyse d’un marché immobilier peu dynamique depuis Avril 2017 :
« Le rythme d’évolution en glissement annuel de l’activité (hors rachats de créances) mesurée en niveau trimestriel glissant est en juin très éloigné de celui d’un marché en expansion : avec – 11.6 % pour la production et – 22.5 % pour le nombre de prêts. 
Aussi le rebond de l’activité constaté dès la fin de l’été 2016 ne peut plus compenser les tendances baissières du marché constatées ces derniers mois. L’année 2017 qui avait très bien commencé affiche maintenant une activité en net ralentissement: en juin, le rythme d’évolution en glissement annuel n’est plus que de + 8.3 % pour la production et de + 1.3 % pour le nombre de prêts bancaires accordés.
Dans l’immobilier ancien, les tendances annuelles du marché sont empreintes de prudence. En juin 2017, le rythme d’évolution en glissement annuel de l’activité mesurée en niveau annuel glissant est ainsi de + 6.5 % pour la production et de – 1.6 % pour le nombre de prêts bancaires accordés. « 
 
 
activite-du-secteur-credit-immobilier
 
Cette forte baisse des volumes est d’autant plus inquiétante que les taux d’intérêt des crédits immobiliers sont encore et toujours extrêmement faibles !
Le marché perd son dynamisme alors même que les taux d’intérêt devrait encourager l’investissement ! Cela n’est vraiment pas de bonne augure dans la perspective d’augmentation prochaine des taux d’intérêt… (cf »Pourquoi la hausse des taux de crédit immobilier devrait accélérer en 2017/2018 ?« ). 
Faut il croire dans une nécessaire baisse des prix de l’immobilier ? 
 
 

La solvabilité des ménages se dégradent limitant naturellement leurs capacités d’investissement immobilier.

solvabilite-menage-ancien-juin-2017
 

et le dynamisme du marché du crédit immobilier dans l’ancien n’est pas au plus haut.

 
dynamisme-marche-credit-immobilier-juin-2017
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Pour aller plus loin :
Conseil personnalisé 
Assistance patrimoniale
Accompagnement patrimonial
Livres / Formations 
Investir dans l'immobilier
Succession
Assurance-vie et gestion de patrimoine
Crédit immobilier 
Comparateur de crédit immobilier
Comparateur d'assurance de prêt
Expertise comptable 
Expert-comptable spécialiste
en location meublée et SCI

8 commentaires