Coup sur coup entre 2018 et 2021, le régime fiscal et social de la location meublée a subi deux modifications qui ont considérablement réduit l'attrait de ce mode particulier d'exploitation de l'actif immobilier.

En 2018, après un arrêt du conseil d'état, c'est la distinction même entre location meublée professionnelle et non professionnelle qui est attaquée. Dorénavant, deux critères suffisent pour qualifier l'activité de professionnelle (et donc perdre le bénéfice fiscal d'un régime non professionnel particulièrement efficace) :

Percevoir plus de 23 000€ de recettes de l'activité de location meublée ;

Ces recettes excèdent les autres revenus professionnel (hors retraite) du foyer fiscal soumis à l'impôt sur le revenu.

Depuis 2018, vous êtes très nombreux à être devenus professionnel de manière automatique.

En 2021, la loi de financement de la sécurité sociale modifie les règles d'affiliation à la sécurité sociale des loueurs en meublé. Dorénavant, les personnes...

Besoin d'un conseil ? Découvrez nos services :
Conseil indépendant 
Bilan patrimonial
Conférences patrimoniales
Abonnement patrimonial
Livre et formations 
Investir dans l'immobilier
Optimiser sa Succession
Assurance-vie et gestion de patrimoine
Conférences patrimoniales

Vous êtes les meilleurs ambassadeurs !

Depuis quelques mois, j'ai mis en place un système d'avis client (indépendant et certifié).
Un client vient de déposer un nouvel avis. C'est grâce à ce genre de commentaires que j'adore mon métier ! #MERCI :