Vous le savez tous, l’activité de location meublée n’est pas une activité immobilière comme les autres. Plus qu’une simple activité d’immobilier locatif, faire de la location meublée, que ce soit à titre professionnel ou non professionnel, c’est créer une entreprise individuelle.

C’est alors que la question du recours aux services d’un expert-comptable doit être posée. Pouvez-vous réaliser vous-même la comptabilité de votre location meublée ou devez-vous obligatoirement utiliser les services d’un expert-comptable ?

En réalité, si la tenue d’une comptabilité est obligatoire, le recours à l’expert-comptable n’est jamais obligatoire. Vous pouvez tout à fait tenir vous-même la comptabilité obligatoire de votre entreprise.

Mais attention, il y a un écart important entre « pouvoir le faire » et « savoir le faire ». Tenir une comptabilité sans expert-comptable suppose de connaître toutes les règles fiscales et sociales applicables. C’est possible et nous vous y aidons dans notre livre « Investir dans l’immobilier« , mais tenir la comptabilité, même simple d’une location meublée ou d’une SCI, est plus complexe qu’il n’y paraît.

Comment faire la distinction entre une charge déductible et des travaux ou des charges amortissables ? Comment amortir ? Sur quelle durée faut-il amortir ? Quid des frais de notaire et des frais d’agence immobilière ? Comment faire l’option pour le régime réel ? Quelle déclaration pour le CFE ? Bref, les questions sont nombreuses. Il est bien évidemment possible de s’en sortir tout seul, mais est-ce vraiment raisonnable ?

Pour finir de se faire peur, il suffit de regarder le contenu de la liasse fiscale qui devra être adressée à l’administration fiscale tous les ans par télédéclaration (cf. CERFA 2033-SD et 2031-SD ) :

  • Déclaration de résultat, formulaire cerfa n°2031
  • Bilan simplifié, formulaire cerfa n°2033-A
  • Compte de résultats simplifié, formulaire cerfa n°2033-B
  • Immobilisations et amortissements, formulaire cerfa n°2033-C
  • Provisions et crédits d’impôts, formulaire cerfa n°2033-D
  • Valeur ajoutée produite, formulaire cerfa n°2033-E
  • Composition du capital social, formulaire cerfa n°2033-F
  • Filiales et participations, formulaire cerfa n°2033-G
  • Montant des crédits d’impôts éventuels, formulaire cerfa n°2069-RCI
  • D’autres annexes (2067, 2079-CICE, etc.)

Ainsi, je crois qu’il est préférable de se faire accompagner dans sa comptabilité de location meublée au moins pour les 2 ou 3 premières années et pour la création de l’activité. Il s’agira de comprendre comme tenir la comptabilité et ne pas oublier des points importants lors de la création de l’activité de location meublée.

Néanmoins, le recours à un centre de gestion agrée, dont la mission sera de vous former et vérifier la bonne tenue de la comptabilité, pourra permettre d’éviter de faire des erreurs.

Pour ceux qui réalisent leur comptabilité par eux-mêmes, le centre de gestion agrée peut-être un garde-fou nécessaire (et fiscalement attrayant puisqu’en l’absence d’adhésion à centre de gestion agrée, le bénéfice imposable sera majoré de 25%).

Le coût d’un expert-comptable spécialiste de la location meublée m’apparaît relativement faible au regard du gain de temps et d’énergie qui en découlera. Il faut compter autour de 500€ / année ; cela ne semble pas excessif.

Réduction d’impôt des 915 € pour les frais de tenue de comptabilité et d’adhésion à un centre de gestion agrée.

Afin d’inciter les contribuables à opter pour un régime réel d’imposition et à adhérer à un centre de gestion agréé, à une association agréée ou à un organisme mixte de gestion agréé, l’article 199 quater B du code général des impôts (CGI) prévoit une réduction de la cotisation d’impôt sur le revenu, correspondant aux dépenses exposées pour la tenue de la comptabilité et, éventuellement, pour l’adhésion à un organisme agréé.

La réduction de la cotisation d’impôt sur le revenu est égale aux deux tiers des dépenses exposées pour la tenue de la comptabilité et, éventuellement pour l’adhésion à un centre de gestion agréé, à une association agréée ou à un organisme mixte de gestion agréé.

Cette réduction d’impôt s’applique aux exercices ouverts à compter du 1er janvier 2016, dans la limite de 915 € par an et du montant de l’impôt sur le revenu dû.

Pour bénéficier de la réduction d’impôt, les contribuables doivent satisfaire simultanément aux trois conditions suivantes :

  • Être assujettis à l’impôt sur le revenu (bénéfices industriels et commerciaux (BIC), bénéfices non commerciaux (BNC) ou bénéfices agricoles (BA)) ;
  • Avoir la qualité d’adhérent à un centre de gestion agréé, à une association agréée ou à un organisme mixte de gestion agréé ;
  • Avoir réalisé, selon le cas, un chiffre d’affaires inférieur aux limites du régime micro-BIC prévu à l’article 50-0 du CGI (= 70000€) et avoir opté pour un mode réel de détermination du résultat

Demande de renseignements - Expert-comptable spécialiste de la location meublée et SCI

Leblogpatrimoine s'est associé avec un cabinet d'expertise comptable spécialistes des activités immobilières (location meublée, sci à l'Ir, sci is, sarl de famille) pour vous proposer un accompagnement comptable dont le rapport qualité/prix apparaît comme satisfaisant. Vous pouvez les contacter ou leur demander un devis via ce formulaire :
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

A suivre.

Pour aller plus loin :
Conseil personnalisé 
Assistance patrimoniale
Accompagnement patrimonial
Livres / Formations 
Investir dans l'immobilier
Succession
Crédit immobilier 
Comparateur de crédit immobilier
Comparateur d'assurance de prêt
Expertise comptable 
Expert-comptable spécialiste
en location meublée et SCI

0 commentaires