Le pouvoir d’achat immobilier élevé devrait autoriser la poursuite de la hausse des prix de l’immobilier en 2019

Pour une fois, ce n’est pas mon analyse, mais celle du service de la recherche économique dédiée à l’immobilier de BNP Real Estate. Dans une analyse récente BNP Real Estate confirme l’idée selon laquelle le pouvoir d’achat immobilier des Français et très élevé par rapport à 2008. En 10 ans, la capacité d’achat des Français à augmenté de 36% ! En 2018, les Français peuvent acheter 36% plus grand qu’en 2008.

La raison est excessivement simple : Les bénéfices de la baisse des taux de crédit immobilier (cf »Comparateur de crédit immobilier pour consulter les barèmes actuellement pratiqués par les banques« ) et de la hausse des revenus des ménages sont très nettement supérieurs à la hausse des prix de l’immobilier entre 2008 et 2018. 

En effet, en dehors de quelques exceptions comme Bordeaux, Paris ou Lyon, les prix de l’immobilier sont plutôt stables (voir même parfois négatifs) entre 2008 et 2018. Les emprunteurs bénéficient d’une baisse exceptionnelle des taux de crédit immobilier … qui ne s’est pas (encore) répercutée dans les prix.

 

 

Mais attention, cette hausse du pouvoir d’achat immobilier moyen à 36% n’est pas valable partout en France. Dans les régions ou les prix de l’immobilier ont fortement augmenté depuis 2008, la situation n’est pas aussi favorable :

Lorsque l’on analyse l’évolution de l’indice de pouvoir d’achat immobilier depuis 1985, on s’aperçoit à quel point le moment apparaît comme porteur pour le marché immobilier. 

 

Selon BNP Real Estate : Pour 2019, la plupart des indicateurs permettent de tabler sur une poursuite de la bonne dynamique des marchés du logement en France. « D’une part, même si la croissance du produit intérieur brut ralentit, elle devrait rester résiliente et suffisante pour permettre une hausse de l’emploi et un renforcement du pouvoir d’achat des ménages. D’autre part, les taux d’intérêt à long terme s’installent à des niveaux durablement bas, compte tenu des récentes positions des banques centrales. Ainsi, les conditions d’emprunt vont certainement rester très favorables au cours des prochains trimestres. », anticipe Guillaume Joly, Directeur du département Research France de BNP Paribas Real Estate.
Dans ce contexte, la hausse du prix des logements va certainement se poursuivre en 2019, après des évolutions  encore significatives pour l’année 2018, tant pour l’ancien (+3,3 %) que pour le neuf (+3,2 %). « La hausse des prix immobiliers observée depuis deux ans est assez saine, puisque guidée par une demande structurellement forte et des conditions de financement durablement attractives. Pour 2019, on peut raisonnablement tabler sur une progression des prix de l’ordre de 2 % pour l’ensemble des logements neufs et anciens en France », anticipe Olivier Bokobza.

 

Au final, cette analyse de BNP REAL ESTATE confirme l’idée d’un marché sain dans lequel la persistance de taux immobiliers excessivement faibles devrait permettre de maintenir le volume d’activité et la solvabilité des candidats à l’investissement immobilier.

BNP Real Estate reprend point par point l’analyse que nous vous proposions dans cet article « Êtes vous prêt pour la hausse des prix de l’immobilier et des terrains constructibles ? » au terme duquel nous estimions que les prix devaient encore augmenter en moyenne de -+ 30% pour retrouver les niveaux de pouvoir d’achat immobilier 2008 (mais est il raisonnable de retrouver les excès de 2008 ?)

 

Besoin d’un conseil pour gérer votre patrimoine ?

Leblogpatrimoine.com, au delà d’un site d’informations sur la gestion de votre patrimoine, est la vitrine de la société de conseil en gestion de patrimoine Guillaume FONTENEAU Conseil.
 
 
Ce sont trois livres de conseils pour vous permettre d’optimiser la gestion de votre patrimoine : « Investir dans l’immobilier » ; « Succession » et « Assurance vie et gestion de patrimoine« . Déjà des milliers d’exemplaires vendus à ceux qui veulent comprendre comment investir, valoriser leur patrimoine ou le transmettre !
 
 
Le cœur de notre métier est le conseil en gestion de patrimoine indépendant. En accord avec nos convictions d’indépendance du conseil, nous ne sommes pas intermédiaire financier ou immobilier. Nous sommes rémunérés exclusivement par honoraires de conseil :
 

Nouveau ! L’assistance patrimoniale – Une solution rapide et efficace pour répondre à vos questions, lever un doute ou simplement solliciter notre avis sur votre situation patrimoniale. Comme nous vous l’expliquons dans cet article « Comment rendre la gestion de patrimoine accessible à tous ? », l’assistance patrimoniale, c’est un rendez vous téléphonique d’une durée de 30 à 45 minutes pendant laquelle nous travaillons ensemble sur votre situation patrimoniale – Un service au tarif unique de 69€ TTC –

 

Réserver un rendez vous d’assistance patrimoniale

 

Le bilan patrimonial – L’analyse exhaustive et approfondie de votre situation patrimoniale. – Tarif variable selon la complexité de votre situation / En moyenne, ce service est facturé 590€ TTC.

 

Découvrir notre offre de conseil patrimonial


19 Comments

  1. Fredy Gosse says:

    Oui mais comme disait la dame avec 500000 balles à Paris t as plus peau de balle ????

  2. Que les taux de crédit et le prix de l’immobilier soient favorable à l’achat ok mais ne dites pas qu’il y a une hausse des prix de l’immo et que ça continu !!! Les prix sont stables.

  3. Patrick D says:

    La disparité des prix de l’immo suivant les villes démontrent que les acheteurs potentiels savent déjà très bien où il peut être intéressant d’acheter et où il ne faut pas acheter, même malgré des prix cassés. Cette analyse ne va donc pas changer grand chose, hormis pousser les bailleurs privés à vendre leurs logements en location pour arrêter de louer. Car l’activité n’est plus assez rémunératrice par rapport aux ennuis induits.

  4. julien bonnetouche says:

    Bonjour,

    L’intervenant « 81600 » habite sans doute dans la région de Gaillac (Tarn). c’est une très jolie région.
    Mais à Gaillac il n’y a pas beaucoup d’emplois bien payés.

    Le bassin d’emplois c’est Toulouse.

    Toulouse, la ville rose, avec entres autres les industries de pointe aéronautiques nécessitant des travailleurs avec un haut niveau de formation et mieux payés….

    Toulouse c’est à 50Km de Gaillac, il faut une heure pour y aller, si il n’y a pas trop d’embouteillages. Et il y en a comme partout à la sortie des villes.

    On est à Gaillac exactement dans le schéma classique du gilet jaune qui roule 100Km / jour pour aller travailler.

    Question : notre travailleur toulousain, va t il préférer habiter Gaillac avec son charme, ou bien se rapprocher de Toulouse, où le prix de son logement sera plus élevé, mais avec moins de temps de transport ?

    Autre question : imaginons que notre travailleur toulousain ait un très bon revenu : préférera t il habiter en banlieue toulousaine, ( comparable à toutes les banlieues) ou bien choisira t il de vivre dans le vieux Toulouse, par exemple dans un quartier non loin du marché Victor Hugo, qui allie charme de l’ancien au côté pratique et vivant de la vie de tous les jours ?

    Répondre à ces questions, c’est comprendre le « centro- tropisme urbain » des villes marquées par l’Histoire.

    Si ce phénomène perdure, et c’est probable, alors l’éventail des prix risque bien de continuer à s’élargir.

    Augmentation des prix oui, mais ou ?

    C’est la question sous-jacente non posée directement dans l’article et que pose « 81600 ».

    • adnstep says:

      J’imagine que dans 50 ans, Gaillac sera dans la proche banlieue de Toulouse, que des sous-traitants d’Airbus se seront rapproché (en quittant les Landes ou le Lot), que le marché immo y sera florissant. Ou trop cher, c’est selon. Mais dans 50 ans…

      • A plus de 50 km d’une métropole, si on doit être assimilé à un « gilet jaune » Ça va en faire beaucoup !!!

  5. Laurent says:

    Investir dans le centre Ville d’une grande Ville type métropole est le MOins risque des placements

  6. Philippe says:

    L’intérêt pour le centre-ville suit exactement les besoins neurologiques innés. Être rassuré par le groupe, faire pareil que les autres, ne pas se sentir seul. Tant que le nourriture est abondante alors la ville répond aux besoins de base.

    Sinon j’ai un doute sur l’objectivité de la BNP qui cherche à vendre.
    Lisez peut-être aussi cette analyse https://www.contrepoints.org/2019/05/08/343681-pourquoi-le-prix-du-m%c2%b2-a-paris-monte-au-ciel-et-pourrait-bientot-en-redescendre

    • Laurent says:

      Les Francais, n’investissent pas en Bourse. Ils placent dans l’immobilier. Dès lors que cette psychologie pedurera, l’immobilier en métropole aura de beaux jours devant lui

    • Reserve says:

      « la hausse des prix de l’immobilier devrait se poursuivre grâce au pouvoir d’achat immobilier élevé. » ………………… OU PAS !

      J’ai bien l’impression, avec son statut de première banque française, BNP prêche en fait pour sa paroisse.
      On verrait mal cette institution dire, dans le flou actuel des prix et des tendances du marché de l’immobilier, que le pouvoir d’achat de l’acheteur est en baisse et ainsi « casser » son business.

  7. Transparence says:

    Eh bien guillaume , des groupes d’influence vous ont-ils remonter les bretelles depuis votre performance sur l’encadrement des loyers ? Restez indépendant c’est cela qui fera la force de votre blog !!

  8. adnstep says:

    Théorie du complot, quand tu nous tiens : http://www.leblogfinance.com/2008/06/exane-bnp-parib.html

    Et oui, une banque qui annonce la baisse de l’immo, ça existe.

    • Michel 2 says:

      Sauf qu’entre 2008 (date de votre lien) et 2019 les choses ont …..JUSTE UN PEU changé!
      Bonne soirée

      • adnstep says:

        Oui. En 2008 les prix de l’immo baissaient. Et dans certaines villes, les prix ne sont toujours pas remontés au niveau de 2008.

        • Michel 2 says:

          Je ne voulais pas parlé de cela mais plutôt du contexte politique, géopolitique, monétaire et idéologi (climatico) que

  9. Très bel article !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

NewsletterInscrivez vous gratuitement pour recevoir nos articles par mail.