L’INSEE vient du publier les chiffres de l’évolution des prix de l’immobilier pour l’année 2021. Résultat : +7% en moyenne ! Dingue.

Extrait de la note de l’INSEE :

« Au quatrième trimestre 2021, les prix des logements en France métropolitaine continuent d’augmenter : +1,9 % par rapport au trimestre précédent en données corrigées des variations saisonnières (CVS), comme au troisième trimestre. Les prix augmentent quasiment au même rythme que le trimestre précédent pour les logements neufs (+1,4 % après +1,3 %) ; en revanche, ils ralentissent légèrement pour les logements anciens (+1,7 %, après +2,1 % au trimestre précédent).

Sur un an, les prix des logements ralentissent légèrement (+7,0 %, après +7,2 % au trimestre précédent). Les prix des logements anciens s’accroissent plus vite (+7,2 % sur un an) que ceux des logements neufs (+5,4 %). »

INSEE : Au quatrième trimestre 2021, la hausse des prix des logements se poursuit

Depuis 2015, la hausse est de 27.6% en moyenne, dont 23.50% pour le logement neuf et 28.20% pour le logement ancien. Ainsi, en moyenne sur les 7 dernières années (2015-2022), la hausse des prix de l’immobilier est autour de 3% /3.50% par année.

Quelles perspectives pour 2022 ?

En 2022, la hausse des prix de l’immobilier pourrait être moins violente. Il ne serait pas surprenant d’assister à un ralentissement de la hausse des prix. Attention, il ne s’agit pas de prédire une baisse des prix, juste une hausse moins forte ! Les prix devraient continuer à augmenter, mais moins rapidement.

En effet, la hausse tendancielle des taux de crédit immobilier, mais aussi la prise en compte grandissante des travaux par les candidats investisseurs devraient calmer l’euphorie :

  • La hausse des taux de crédit immobilier n’est plus contestable. La taux de crédit immobilier augmentent et ils devraient continuer à augmenter dans les prochains mois. Pour autant, ils restent incroyablement faible et surtout très inférieurs à l’inflation ! S’endetter pour investir est encore très intéressant, mais un peu moins qu’il y a quelques mois. Bref, la hausse des taux de crédit immobilier n’est pas un véritable problème; Les salaires devraient augmenter en ce début d’année 2022 et cette hausse pourrait compenser, au moins partiellement, cette hausse des taux de crédit immobilier.

  • La prise en compte du coût des travaux devenus obligatoires avant d’effectuer une offre d’achat. L’obsolescence immobilière est très rapide actuellement. En effet, l’explosion du coût de l’énergie accélère la nécessité d’engager la rénovation énergétique des bâtiments. Les candidats à l’investissement immobilier se doivent donc de réaliser un devis de travaux avant de faire une offre d’achat du logement. Le coût de ces travaux de rénovation (changement des fenêtres, isolation, changement du système de chauffage, …) augmentant considérablement avec les pénuries et l’inflation du coût des matières premières, les candidats investisseurs sont freinés dans le montant des offres d’achat. Les travaux et l’accélération de l’obsolescence immobilière a pour conséquence de freiner la hausse des prix.

Et après ?

Nous sommes en train de vivre une période incroyable pour l’investissement immobilier car même si les taux de crédit augmentent très légèrement depuis quelques mois, ils restent très inférieurs à l’inflation et au taux de croissance de l’économie.

Bref, s’endetter aujourd’hui, c’est se faire rembourser son crédit immobilier par l’inflation et la croissance économique ! L’opportunité est historique.

Cette situation historique devrait mécaniquement justifier une poursuite de la hausse des prix de l’immobilier à moyen long terme.

Bref, c’est le moment d’investir. Oui, les prix ont beaucoup augmentés depuis 2018… mais ce n’est peut être qu’un début.

Ps : Petit bémol pour Paris et lyon. Les prix y sont excessivement élevés et l’encadrement des loyers + la perte d’envie d’y habiter pourraient expliquer une baisse des prix à court terme comme nous vous l’expliquions dans cet article « L’encadrement des loyers est un risque majeur que l’investisseur immobilier locatif doit intégrer ! » et « Quelle tendance pour le marché immobilier en 2022 ? Baisse des prix à Paris et Lyon ; Hausse en province ?« 

A suivre.

Besoin d'un conseil ? Découvrez nos services :
Conseil indépendant 
Bilan patrimonial
Gestion conseillée
Conférences patrimoniales
Livres et formations 
Investir dans l'immobilier
Optimiser sa Succession
Assurance-vie et gestion de patrimoine
Epargne et placement 
Assurance-vie
Plan Epargne Retraite (PER)
SCPI
Groupement forestier & viticole
Immobilier locatif 
Chasseur en investissement immobilier locatif
Crédit immobilier
Assurance emprunteur
Expert-comptable Location meublée et SCI

42 commentaires

Vous êtes les meilleurs ambassadeurs !

Depuis quelques mois, j'ai mis en place un système d'avis client (indépendant et certifié).
Un client vient de déposer un nouvel avis. C'est grâce à ce genre de commentaires que j'adore mon métier ! #MERCI :