C’est le rêve de tout investisseur immobilier : Trouver le bien immobilier locatif dont les revenus de l’exploitation permettront d’assurer le paiement des mensualités de crédit immobilier. 

Est ce possible ? Quelles sont les conditions pour que le loyer versé par le locataire couvre l’ensemble des charges de propriété et surtout le remboursement du crédit immobilier ? Pour répondre à cette question, nous avons construit un simulateur qui calculera le loyer minimum qui vous permettra d’envisager un autofinancement. 

Un autofinancement, c’est percevoir un loyer qui permettra de couvrir :

Les mensualités de crédit immobilier ;

« Investir dans l’immobilier » Découvrez la nouvelle version enrichie de notre bestseller ! Investir dans l’immobilier, LE livre qu’il faut avoir lu avant d’investir dans l’immobilier !
 
375 pages de conseils, de stratégies, d’analyses juridiques, économiques et fiscales pour vous aider à investir de manière rentable dans l’immobilier !
 

Découvrir le livre et les avis des lecteurs

Les charges d’entretien et de propriété ;

Les impôts sur le revenu et les prélèvements sociaux.

Le loyer minimum ainsi obtenu vous permettra de calculer le taux de rendement locatif minimum. Ce loyer minimum sera individualisé pour chacun d’entre vous et sera notamment fonction de votre niveau d’imposition et de votre tranche marginale d’imposition mais également de la durée du crédit immobilier.

 

Synthèse des taux de rendement locatif minimum pour assurer un autofinancement de l’investissement immobilier selon votre tranche marginale d’imposition (TMI) : Pour un taux de crédit immobilier correspondant à un profil « Très bon ».

 

Taux de rendement locatif minimum pour autofinancer votre investissement immobilier.

Durée du crédit immobilier
Tranche marginale d’imposition (TMI) 10 ans 15 ans 20 ans 25 ans
0% 14,10% 10,9 9% 8%
14% 15,50% 11,80% 9,70% 8,60%
30% 17,10% 12,90% 10,60% 9,20%
41% 18,20% 13,70% 11,10% 9,70%
45% 18,60% 14% 11,30% 9,80%

 

 

 



A vous de jouer !

 

Simulateur : Quel taux de rendement locatif minimum pour autofinancer votre investissement immobilier ?

Barème des meilleurs taux de crédit immobilier

Consultez notre barème des meilleurs taux actuellement proposés par les banques via notre comparateur de crédit immobilier.
 

Comparer les taux immobiliers entre 100 banques



Posez vos questions et obtenez nos réponses

10 Comments

  1. Fredy Gosse says:

    ce n’est pas le sujet mais sapote encore et toujours le problème de la fiscalité française

    https://www.contrepoints.org/2017/03/31/285646-lettre-ouverte-dun-chef-dentreprise-aux-candidats-a-presidentielle

  2. C’est pour de la location nue ou meublée ?

  3. Guillaume, vous me faites rire, ce qui est excellent pour la santé! 🙂

    Les mêmes réactions, comme dab, en particulier:

    – ce calcul est simplifié lorsque l’investisseur n’a aucun autre projet en cours, donc en est à ses débuts. Ensuite le calcul est plus compliqué, non?
    – dans l’Investissement Immobilier, je le dis et le répète à l’envi, c’est inapproprié de raisonner en rendement.

    Par exemple, dans le cas d’un autofinancement complet, financé en totalité par l’emprunt donc sans apport personnel, vous trouvez quel « rendement »?

    Pour moi, il est indéterminé au départ, et très rapidement infini. Tout autre chiffre trouvé n’a strictement aucun sens.

    • André Lapointe says:

      Je suis d accord , parler de rendement quand votre investissement est financé à 100% par de l argent qui ne sort pas de votre poche (le prêt bancaire) ça n a aucun sens . Seul le cas flow généré est le bon indicateur

  4. Studinvest says:

    Bonjour !

    D’abord merci pour cet outil très bien pensé : simple et utile ! (même si l’on ne veut pas absolument auto-financer).

    J’aurais 2 questions :

    – Est-ce que le calcul prend en compte la taxe foncière ? (car on ne la renseigne nulle part)
    – Serait-il possible d’ajouter un champ pour les frais de gestion (si l’on fait gérer par une agence)

    A+ 🙂

  5. Je vous conseille de bien choisir votre installateur et notamment de prendre du
    monde de votre région et dont les délais de
    sav sont minimes . de fait si tous les fabricants de monte escalier au niveau qualité se valent
    ( Acorn , Stannah , Thyssen . . ) en revanche quand vous tombez en panne
    et si vous faîtes affaire avec les sociétés nationales , il n’y a plus personne , certains attendent plus de 15J pour être
    dépanné ce qui est inadmissible pour des personnes à
    mobilité réduite . de plus , faîtes agir plusieurs installateurs pour confronter les devis parce que certains vous les vendent
    à prix d’or . Enfin pensez à réaliser des analyses de faisabilité car souvent aussi certains
    vous mettent en vente des monte escaliers inutilisables grâce
    à la configuration de votre habitation mais comme certains sont là pour
    mettre en vente ( des  » purs  » commerciaux ) alors ils sont prêts à tout .
    Pour les monte escaliers d’occasions c’est à fuir aussi selon moi .

    . Pour répondre aussi à d’autres avis il y a des sociétés qui ont une assistance 24h/24h et les contrats
    d’entretien ne sont pas impératives chez tout le monde .

    Voilà , installateur de monte escalier
    c’est une profession et d’ailleurs ceux-ci ont la qualité d’  » artisans  » donc faîtes attention de prendre des personnes expérimentées et sincères .

  6. Matarlouarn says:

    Bonjour !

    D’abord merci pour cet outil très bien pensé.

    Je me pose les 2 mêmes questions qu’un autre « lecteur » :

    – Est-ce que le calcul prend en compte la taxe foncière ? (car on ne la renseigne nulle part)
    – Serait-il possible d’ajouter un champ pour les frais de gestion (si l’on fait gérer par une agence) ?
    – peut-on intégrer ces frais – à défaut de champs plus spécifiques – dans la rubrique « charges de copropriété ?

    Cordialement,

    Matarlouarn

  7. Bonjour,
    J’ai des réserves sur vos calculs des rendements… Vous faites, selon moi, totalement abstraction de l’effet levier… Si 100% financement sans apport…

  8. André Lapointe says:

    Merci pour le simulateur
    Si vous le compléter avec
    L assurance , la TF , la vacance locative, les travaux, l assurance loyer impayés, les frais d agence ….. vous n investissez nul part en France

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.