Propos liminaire par Guillaume FONTENEAU.

Je vous propose aujourd’hui, une forme de droit de réponse, une analyse contradictoire et probablement un peu provocatrice proposée par Julien Bonnetouche (Pseudo).

Julien est un lecteur fidèle qui ne partage pas du tout la vision du marché immobilier que je vous propose ici depuis des années (et par exemple dans cet article « 2021, l’année du grand bouleversement du marché immobilier de l’après Covid-19« ) et plus précisément dans mon livre « Investir dans l’immobilier ».



Vers une forte hausse du marché immobilier parisien en 2022 (et des autres grandes métropoles) ?

Les lecteurs habitués du blog savent que je suis investisseur en actions ainsi que LMP en  immobilier parisien.

C’est souvent à ce titre que j’interviens, et donne mon avis sur l’évolution prévisible.

Je lis un peu partout que l’avenir du marché immobilier des grandes villes serait en difficultés du fait des suites de la crise. L’envie d’espaces, le télétravail seraient de bonnes causes pour une expatriation des centres villes vers la campagne.

Il est très possible qu’à la marge cela ait pu jouer un peu en 2020, mais les chiffres ne montrent pas pour autant une réelle baisse des prix parisiens, tout au plus une stabilisation, alors que les transactions elles ont été beaucoup moins nombreuses qu’en 2019 pour des raisons évidentes.

A l’échelon mondial, les chiffres des pays de l’OCDE pour 2020 traduisent une hausse des prix moyenne d’environ 5 %, avec des pointes comme au Canada 17 %, en Hollande 7,8 % ou en Corée du sud 15 %

Partout on s’inquiète de cette exubérance. On parle de bulle immobilière !!!

La France reste un peu en retrait, sans doute parce que la crise ici a été un peu plus dépressive.

Et puis bien entendu, les étrangers sont absents. Ils ne représentent que 10 à 20 % du marché, mais se concentrent sur les pieds à terre de tous niveaux, mais surtout sur le très haut de gamme. (ils sont plus riches en moyenne que les français)

Si cette ruée vers la pierre est la suite logique de l’abondance de liquidités dispensées par les États et les banques centrales mondiales, dans notre pays, cet argent reste pour le moment sur les comptes en banques de la catégorie des 20 % la plus aisée de la population, et atteindra dit on environ 200 milliards en fin d’année.

Ce sont ceux là qui achètent dans les grandes villes en général.

Que va t il se passer lorsque nous sortirons de l’épidémie ? ( avec retard sur le reste du monde, mais semble t il dans le 2eme semestre 2021 quand même)

L’enrichissement mondial dû à l’explosion des marchés financiers, selon toute probabilité va faire revenir les investisseurs internationaux sur les marchés des grandes métropoles mondiales. Des investisseurs qui auront gagné énormément d’argent à la bourse avec cette crise !!

Là aussi ce sont les plus riches – acteurs habituels  du marché parisien déjà cher – qui en bénéficieront.

Nous aurons donc à ce moment là la conjonction des acheteurs locaux traditionnels, et des étrangers. (qui seront en attente d’achat depuis plus d’un an) et qui voudront vivre la vie parisienne comme une libération. ( Oui il y a ceux qui aiment Paris … et qui sont encore assez nombreux et qui plus est, plutôt fortunés)

Rajoutons à cela le fait que la construction est en panne un peu partout….

Et puis aussi le doute persistant sur la valeur des monnaies, compte tenu de la création monétaire à tout va.

Tout se mettra alors en place pour une véritable explosion des prix à Paris dans l’année qui suivra celle ci. Je verrai bien une augmentation à deux chiffres en 2022.

Nous nous orientons  donc hélas vers une accentuation des inégalités de patrimoine encore plus marquées que par le passé.

Et vous partagez-vous cette vision du marché immobilier ?

ps : N’oubliez pas de cliquer sur « valider mon vote » pour enregistrer votre vote.

Coming Soon
Vers une forte hausse du marché immobilier parisien en 2022 (et des autres grandes métropoles) ?
Vers une forte hausse du marché immobilier parisien en 2022 (et des autres grandes métropoles) ?
Vers une forte hausse du marché immobilier parisien en 2022 (et des autres grandes métropoles) ?

Besoin d'un conseil ? Découvrez nos servives :
Conseil personnalisé 
Bilan patrimonial
Accompagnement patrimonial
Livres / Formations 
Investir dans l'immobilier
Succession
Assurance-vie et gestion de patrimoine
Crédit immobilier 
Comparateur de crédit immobilier
Comparateur d'assurance de prêt
Expertise comptable 
Expert-comptable spécialiste
en location meublée et SCI

Investir dans l'immobilier

50 commentaires