Lorsque l’on parle de défiscalisation ISF, on a le réflexe FIP ou FCPI qui permettent de défiscaliser jusqu’à 50% de l’investissement.

Or, Il se présente actuellement une opportunité qui permet de réduire votre ISF jusqu’à 75% : Investir en direct dans une PME.

En effet, le redevable peut imputer sur l’impôt de solidarité sur la fortune 75 % des versements effectués au titre de souscriptions au capital initial ou aux augmentations de capital de sociétés, en numéraire ou en nature par apport de biens nécessaires à l’exercice de l’activité, à l’exception des actifs immobiliers et des valeurs mobilières, ainsi qu’au titre de souscriptions dans les mêmes conditions de titres participatifs dans des sociétés coopératives ouvrières de production définies par la loi n° 78-763 du 19 juillet 1978 ou dans d’autres sociétés coopératives régies par la loi n° 47-1775 du 10 septembre 1947 portant statut de la coopération. Cet avantage fiscal ne peut être supérieur à 50 000 euros.
Le redevable peut imputer sur l’impôt de solidarité sur la fortune 50 % du montant des versements effectués au titre de souscriptions en numéraire aux parts de fonds d’investissement de proximité définis par l’article L. 214-41-1 du code monétaire et financier dont la valeur des parts est constituée au moins à hauteur de 20 % de titres reçus en contrepartie de souscriptions au capital ou de titres reçus en contrepartie d’obligations converties de sociétés exerçant leur activité ou juridiquement constituées depuis moins de cinq ans vérifiant les conditions prévues au 1 du I. Le redevable peut également imputer sur l’impôt de solidarité sur la fortune 50 % du montant des versements effectués au titre de souscriptions en numéraire aux parts de fonds communs de placement dans l’innovation mentionnés à l’article L. 214-41 du code monétaire et financier et aux parts de fonds communs de placement à risques mentionnés aux articles L. 214-36 et L. 214-37 du même code dont l’actif est constitué au moins à hauteur de 40 % de titres reçus en contrepartie de souscriptions au capital de sociétés exerçant leur activité ou juridiquement constituées depuis moins de cinq ans, vérifiant les conditions prévues au 1 du I.

La  société TECHNOFIRST réalise aujourd’hui une augmentation de capital éligible au dispositif de la loi TEPA.

 www.technofirst.com

Créée par un ancien chercheur du CNRS, TECHNOFIRST conçoit et commercialise des produits de
protection contre les nuisances sonores (d’origine acoustiques et vibratoires).
Il s’agit plus particulièrement de procédés électroniques de réduction du bruit, lesquels bénéficient
de la technologie de « contrôle actif du bruit et des vibrations », dont TECHNOFIRST assure l’étude,
la conception et la commercialisation.
TECHNOFIRST fait partie des rares sociétés au monde à maîtriser cette technologie du « contrôle
actif du bruit et des vibrations ». Cette avancée technologique brevetée a été récompensée par de
nombreux prix de l’innovation

CONTACT : LE BLOG PATRIMOINE

Barème des meilleurs taux de crédit immobilier

Consultez notre barème des meilleurs taux actuellement proposés par les banques via notre comparateur de crédit immobilier.
 

Comparer les taux immobiliers entre 100 banques


One Comment

  1. Conseil-et-patrimoine says:

    Après TECHNOFIRST, c'est la SOCIETE ACHETER-LOUER.fr qui lance une augmentation de capital éligible au principe de la réduction ISF à hauteur de 75%….

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.