Alors que l’année 2018 se termine, il est important de se pencher sur l’année 2019, année de mise en place du prélèvement à la source pour la première année. En 2019, vous devrez payer l’impôt sur le revenu perçu en 2019. Les revenus perçus en 2018 ne seront pas imposables, sauf si la rémunération perçue en 2018 est considérée comme exceptionnelle, c’est à dire si la rémunération 2018 est supérieure à la plus forte rémunération perçue en 2015, 2016 ou 2017 ou si la rémunération 2019 est inférieure à la rémunération perçue en 2018.
Dans l’hypothèse d’une rémunération 2018 supérieure à la plus forte rémunération perçue en 2015, 2016 ou 2017 ou d’une rémunération 2019 est inférieure à la rémunération perçue en 2018, le contribuable qui ne pourrait justifier cet écart de rémunération par un changement de fonction ou de responsabilité ou encore par des circonstances économiques devra payer un impôt sur le revenu sur cette rémunération supérieure.
Au niveau des revenus fonciers, le raisonnement est plus complexe. Les revenus fonciers perçus en 2018 ne seront pas imposables à l’impôt sur le revenu. En 2019, ce sont les revenus fonciers perçus en 2019 qui subiront l’impôt sur le revenu.
Malheureusement, les choses seraient trop simples si nous devions nous arrêter à ce niveau de complexité. En effet, afin de décourager le contribuable à annuler la réalisation de travaux en 2018 du fait de la non imposition des revenus 2018 (en effet, si les revenus 2018 ne sont pas imposés, pourquoi engager des travaux déductibles qui ne permettraient pas de réduire l’impôt ?), le législateur a imaginé une usine à gaz qui consiste à admettre la déductibilité partielle des travaux engagés en 2018 et 2019.
Ainsi, en 2019, comme nous vous l’expliquions dans cet article « Prélèvement à la source sur revenus fonciers : Faut il faire des travaux en 2018, 2019 ou 2020 ? », les revenus fonciers imposables à l’impôt sur le revenu seront calculés après déduction de 50% des travaux réalisés en 2018 et 50% des travaux déductibles en 2019. 
Ainsi, seuls 50% des travaux réalisés en 2019 seront déductibles des revenus fonciers pour déterminer le revenu foncier imposable en 2019. 
Vous n’aurez donc probablement aucun intérêt à engager des travaux en 2019. Il sera préférable d’attendre 2020, et bénéficier à nouveau d’une déductibilité des travaux à hauteur de 100%. Les opérations de déficit ne devraient pas être intéressante en 2019 (sauf pour les biens acquis en 2019, comme nous le précisons ci après).
Deux exceptions permettent tout de même de bénéficier d’une déductibilité à 100% des travaux réalisés en 2019. Il s’agit des travaux réalisés dans des biens immobiliers locatifs acquis en 2019 ainsi que des  travaux « urgents » réalisés sur des immeubles acquis avant le 1/01/2019 (cf »Locatif : Quelle déduction fiscale pour les travaux « urgents » VS « pilotables » en 2018 et 2019 ? »).
 
Pour les autres, il semble urgent d’attendre 2020 pour réaliser vos travaux !
Les conséquences sur le secteur du bâtiment pourraient être importantes … à moins que le projet de loi de finances pour 2019 ne supprime cette déductibilité partielle à l’occasion des discussions parlementaires. En effet, ces mesures complexes ont été adoptées dans l’objectif de décourager les contribuables qui auraient été tentés de ne pas faire de travaux en 2018, année blanche dans le cadre du prélèvement à la source.
La fin de l’année approchant, on peut considérer l’objectif du dispositif atteint.
La suppression de cette déductibilité partielle des travaux réalisés 2019 au bénéfice d’une déductibilité à 100% des travaux réalisés en 2019 pourrait permettre de maintenir l’activité dans le secteur du bâtiment, au prix, il est vrai, de moindres rentrées fiscales sur les revenus fonciers. En effet, dans une telle hypothèse, en 2019, seraient déductibles : 50% des travaux engagés en 2018 + 100% des travaux engagés en 2019 …
Ce serait là une excellente nouvelle, mais ne nous emballons pas ! Pour le moment, nous n’avons rien vu de tel ; Ce ne sont que des supputations

Besoin de nos conseils ? Découvrez nos offres et services :
Conseil personnalisé 
Bilan patrimonial
Accompagnement patrimonial
Livres / Formations 
Investir dans l'immobilier
Succession
Assurance-vie et gestion de patrimoine
Crédit immobilier 
Comparateur de crédit immobilier
Comparateur d'assurance de prêt
Expertise comptable 
Expert-comptable spécialiste
en location meublée et SCI

23 commentaires