La déclaration d’impôt sur le revenu approche, il devient donc urgent de rédiger quelques articles pour vous accompagner et vous aider à prendre les meilleures décisions.
Notre premier article sur le thème de l’impôt sur le revenu 2013 vous proposait un simulateur d’impôt sur le revenu ainsi qu’une liste détaillée de toutes les réductions et crédits d’impôts disponibles (Cf article : Impôt sur le revenu 2013 : Barème, Simulateur, Seuil et Abattement à connaître.).
Nous vous proposons aujourd’hui de vous aider à prendre la décision de rattacher ou non votre enfant majeur. En effet, les enfants majeur peuvent être rattachés au foyer fiscal afin de vous faire bénéficier d’une augmentation du nombre de part (une demie ou une part entière selon les situations), et donc vous permettre de réduire votre impôt sur le revenu.
Pour être rattaché à votre foyer fiscal, votre enfant majeur doit, au 1er janvier 2012, avoir moins de 21 ans (ou 25 ans s’il poursuit des études).
En rattachant votre enfant majeur, vous pourrez profiter d’une demie part (ou une part entière selon les cas) supplémentaire, mais vous devrez également déclarer les revenus perçus par votre enfant majeur rattaché.
Pour les étudiant de moins de 26 ans au 1er janvier 2012, seule la fraction des salaires qui dépasse 3 fois le montant mensuel du SMIC, soit  4.104 € en 2012, devra être déclarée. A noter que les indemnités de stage versées par les entreprises à l’occasion d’un stage obligatoire de 3 mois au plus et faisant partie intégrante du programme de l’école ne sont pas à déclarer.
 
En détachant votre enfant majeur de votre foyer fiscal, c’est à dire en acceptant de perdre une demie part ou une part selon les cas, vous aurez néanmoins de déduire une pension alimentaire.
Si votre enfant est majeur et célibataire

  • Si vous subvenez seul aux besoins de votre enfant, célibataire, veuf ou divorcé mais non chargé de famille : vous pouvez bénéficier d’une déduction maximum de  5 698 €  par enfant et par an.
  • Si vous subvenez seul aux besoins de votre enfant, célibataire, veuf ou divorcé mais chargé de famille : vous pourrez déduire le double, soit 11 396 €.

Cette pension alimentaire est considérée comme un revenu perçu par votre enfant, il doit de son côté, en déclarer le montant dans la limite de 5 698 € ou 11 396 €, selon qu’il est seul ou chargé de famille.
 

Simulateur : Faut il détacher votre enfant majeur étudiant ?

Parce qu’il est parfois compliqué de s’y retrouver dans les calculs d’impôt sur le revenu, vous venu de finaliser un simulateur qui devrait vous aider à prendre la bonne décision. Nous réalisons la simulation entre le montant de l’impôt avant et après détachement de l’enfant majeur.

 

Besoin de nos conseils ? Découvrez nos offres et services :
Conseil personnalisé 
Bilan patrimonial
Accompagnement patrimonial
Livres / Formations 
Investir dans l'immobilier
Succession
Assurance-vie et gestion de patrimoine
Crédit immobilier 
Comparateur de crédit immobilier
Comparateur d'assurance de prêt
Expertise comptable 
Expert-comptable spécialiste
en location meublée et SCI

31 commentaires