Emmanuel MACRON veut aller plus loin et définitivement supprimer la taxe d’habitation pour tous.

Cette question de la fiscalité locale est loin d’être terminée tant nous allons de rebondissement en rebondissement.

A l’occasion de la conférence nationale des territoires, Emmanuel MACRON à fait de très nombreuses annonces au premier rang desquelles, il a précisé sa pensée autour de la nécessaire réforme de la fiscalité locale et notamment de la taxe d’habitation. 

En effet, au delà de la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages, Emmanuel MACRON confirme sa mauvaise considération de cette taxe considérée comme injuste et accentuant les inégalités entre les citoyens et les villes.


 

 

Une suppression de la taxe d’habitation financée par un impôt national proportionnel aux revenus ?

A la question de savoir comment serait financée la suppression définitive de la taxe d’habitation (cf »La taxe d’habitation exonérée par 1/3 à partir de 2018. Qui seront les gagnants ?), il a immédiatement exclu le recours à la réforme des valeurs locatives cadastrales. 

Ensuite, le président de présenter l’idée d’une part d’impôt national proportionnels attribuée aux communes.

En d’autres mots, il pourrait s’agir de remplacer la taxe d’habitation, un mauvais impôt, injuste, par un impôt national plus juste car proportionnel aux revenus du contribuables.

Comparateur de crédit immobilier : Comparez plus de 100 banques pour trouver le meilleur taux pour votre crédit immobilier

taux-credit-immobilier-plus-basBonne nouvelle ! Des baisses de taux de crédit immobilier pour ce mois de Juin 2017 !

C’est le moment de relancer vos projets car cela ne devrait pas durer !

Les taux sont au plus bas, c’est le moment de s’endetter pour investir et valoriser son patrimoine. Voici le barème des meilleurs taux de crédit immobilier grâce à notre comparateur de meilleur taux de crédit immobilier. 

Comparez plus de 100 banques pour trouver le meilleur taux pour votre crédit immobilier ou votre renégociation :

Comparez plus de 100 banques pour trouver le meilleur taux

Emmanuel MACRON suggère l’idée d’une nouvelle hausse de la CSG/CRDS pour financer cette suppression de la taxe d’habitation. 

Pour le moment, rien de fixé !


Le président propose une concertation et des discussions jusqu’au printemps 2019 pour aboutir à une réforme de la fiscalité locale. 

 

Nb : Il n’est pas fait mention de la taxe foncière. Étonnant.

Ces autres articles devraient vous intéresser :


9 Comments

  1. On va exploser le record de prélèvements obligatoires, vive la France 🙂

  2. c’est vraiment compliqué de suivre Big Mac et Edouard Filou dans leur politique sur le matraquage fiscal.
    -En effet, un jour mr Pisani Ferri ( gourou de Big Mac) dont on connait la pensée « Anti Immobilier  » est pour la revalorisation des valeurs cadastrales ( voir intervention de Mr Darmanin au Sénat) ce qui impliquerait un quasi doublement de cette taxe.>> augmentation des impôts.
    -Maintenant on ne parle plus des valeurs cadastrales mais encore de la CSG avec son cortège de grands perdants ( voir vos blogs précédents). >> augmentation des impôts.
    finalement un impôt qui était supposé servir uniquement au « social » va être l’impôt le plus performant que BERCY est pondu sans que personne ne dise rien
    -Ensuite Big Mac indique que l’on va mettre la flat tax à 30% ( quand ??) mais personne ne sait ce qui va se passer pour les contrats au delà de 8 ans de l’AV, sur les revenus locatifs etc..
    dur dur de savoir que faire .Heureusement qu’il a écrit un bouquin dans lequel tout était supposé être précisé et qu’il est restait 2 ans à Bercy sinon on pourrait penser que c’est un peu de l’amateurisme pas très éclairé

  3. Jean Claude says:

    Si ça continue je vais m’expatrier au Portugal :
    -,plus d’IR pendant 10 ans
    -plus de csg
    -pas d’ISF ou autres..
    -uneTH 3 fois plus faible et indépendante des revenus..

    En bref le paradis fiscal face à l’enfer
    Macron se met le doigt dans l’oeil s’ils pensent faire revenir les expatriés français

  4. Mais ce qui est le plus grave c’est que depuis 1 mois ou 2 les annonces fiscales tombent à une vitesse incroyables donnant une impression d’un brouillon extrême comme si le redressement de la France passait par ces arbitrages fiscaux entre ce que l’on dit restituer d’un coté et ce que l’on reprend de l’autre.

    Cela n’augure rien de bon et confirme que Mr Macron n’a aucune vision pour notre pays.

  5. si je comprends bien , les 20 pour cent , qui continueront a payer la taxe d’habitation , auront en plus une hausse de la CSG ?

  6. Simplifier la fiscalité et la rendre plus juste, moins lourde, et efficace, s’imposent.
    Toute la difficulté est de savoir comment.

  7. 0K Il va réussir à faire baisser les prix de l’immobilier en écrasant complètement les bailleurs par une super spoliation fiscale, Ces bailleurs n’auront pas d’autre solution que de vendre leurs biens, du coup l’offre va exploser et les prix vont chuter.

    Une fois TOUT vendu, ces contribuables qui paient la csg, le foncier la taxe d’habitation, les charges et les travaux, et l’impot sur le revenu et autres… n’auront plus aucune raison de rester en France pour se faire voler.

    Oui les prix vont baisser, et les investisseurs se barrer. Fini les taxes et impots de malades, l’état dépensier et gourmand devra trouver un plan B, parceque les recettes vont elles aussi chuter massivement.

    Actuellement 6 ménages sur 10 paient 0€ sur le revenu, bientot 20% des gens paieront la taxe d’habitation pour 100% de la population.

    • justement non, car l’idée est bien de supprimer 100% de la taxe d’habitation pour tous ! y compris les 20% !

      Le sujet est de supprimer la taxe d’habitation qui est un impôt non proportionnel aux revenus et dont le calcul est parfois nébuleux par un impôt proportionnel aux revenus.

    • Mais si les prix de l’immobilier devaient s’effondrer cela ne serait pas un mal. Cela permettrait à plus de français de pouvoir devenir propriétaire de leur résidence principale. La première fonction de l’immobilier n’est elle pas de se loger ou de loger son activité professionnelle ?

      Et si les prix de l’immobilier sont plus bas les français peuvent dépenser plus ailleurs ce qui n’est pas plus mal pour l’économie, non ?

      Lorsque l’immobilier est trop cher c’est toujours un problème.

      L’immobilier cher donne l’illusion de la richesse mais cette richesse n’est réelle que le jour ou vous vendez et que vous dégagez une forte plus value. Tant que vous n’avez pas vendu c’est une richesse virtuelle car non matérialisée sauf à ce qu’elle vous rapporte un bon revenu ce qui risque d’être de plus en plus difficile, non ?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*