Fin de démembrement de SCPI : le diable se cache-t-il dans les détails ?

0

Bonjour,

 

Voici ma question à
travers un exemple :

 

je suis
nu-propriétaire de parts de SCPI. Le démembrement prendra fin le 30/04/19.

Par ailleurs, j’ai
un bien immobilier (non bâti donc sans frais) que je loue en direct et dont je
déclare les revenus sous le régime du micro-foncier.

 

Si je désire vendre
mes parts de SCPI à la fin du démembrement, la 1ère idée serait de faire
procéder au rachat début mai 2019. Or les statuts de la SCPI précisent qu’un
rachat se fait avec effet rétroactif au 1er jour du trimestre civil en cours.
Donc, vu que le 1er avril je suis toujours en NP, la cession me sera refusée
durant tout le trimestre.

 

La solution la plus
rapide serait donc d’attendre  début
juillet 2019 ce qui me ferait encaisser 2 mois de revenus fonciers (mai et
juin). Je peux, à priori, déclarer ces 2 mois de loyer (disons 80 E) sous le
régime du micro-foncier sauf que ces 80 E incluent 10 E de revenus étrangers
bénéficiant de crédits d’impôts (conventions internationales).

 

Ces 10 E vont-ils
tout mettre par terre ? Sont-ils incompatibles avec le régime du micro-foncier
? Devrais-je, à cause de ces 10 E, déclarer tous mes revenus fonciers au régime
du réel ? Et pour 2 ans minimum ??? Car la société de gestion va déclarer à l’administration
fiscale m’avoir versé 70 E de revenus français et 10 E de revenus étrangers.

 

Merci de votre
réponse avisée !

Catégorie : Tags: posée 12 juin 2018

Votre réponse