Problème avec Sogecap assurance Prets immobiliers Groupe Société Générale

0

Sogecap, assurance prêts immobiliers de la société générale, demande depuis plus de 1 an et demi a ma compagne toujours de nouveaux documents. A chaque nouvel envoie de sa part des documents demandés elle reçoit en retour une nouvelle demande de nouveaux documents. Ils cherchent clairement a gagner du temps, a ce que les gens déjà très touchés moralement par la maladie abandonne et ne fasse pas marcher leur garantie.
Je leur ai indiqué par telephone et par e-mail que sans une prise de position rapide sur son dossier je saisirai les tribunaux. Est ce que quelqu’un sur ce forum a déjà intenté une action contre Sogecap ? 
Il peut être intéressant de se regrouper ?

posée 22 mars 2019

2 réponses

0
Bonsoir Monsieur,
je ne pense pas que vous puissiez saisir les tribunaux sur ce point précis. En effet la banque est en droit de demander des éléments complémentaires notamment si elle estime que les explications ne sont pas assez précise sur l'aspect médical notamment.
selon moi cet organisme comme d'autres est certainement plus en train de chercher la petite bête qui ferait qu'elle pourrait passer votre dossier en fausse déclaration en remontant sur des éléments qui n'aurait pas été déclaré dans le questionnaire de santé.
selon moi vous auriez tout intérêt à mettre la pression à votre conseiller bancaire.
en effet à la base c'est votre agence qui a vendu ce contrat d'assurance. il paraît donc tout à fait normal qu'elle vous accompagne sur les démarches et vous appuie.
il est bien de vendre mais ensuite il faut assumer et aider les clients.
il est bien trop facile de dire que les agences bancaires ne peuvent pas intervenir. un dossier d'assurance doit être suivi, notamment en cas de sinistre.
faites éventuellement intervenir un huissier qui constatera les choses et notamment que la compagnie traine en longueur dans les réponses ou redemande les éléments.
cela vous coûtera certainement moins cher qu'une procédure qui ne mènera à rien car ils sont très certainement dans leurs droits.
je vous souhaite en tout cas bon courage, car il ne faut effectivement pas lâcher
0
Merci pour vos bons conseils qui paraissent êtres pleins de bon sens.

Votre réponse