Vous êtes de plus en plus nombreux à ne plus savoir comment placer votre épargne, fruit d’une vie de travail. Entre une conjoncture complexe à décrypter, des taux bas qui menace la valeur de votre épargne monétaire, et une appréhension croissante liée à l’avancée naturelle dans l’âge, vous êtes perdus, vous ne savez plus quoi faire face à une épargne qui n’est plus rémunérée et parfois vous avez peur.

De manière excessivement caricaturale, vous êtes à la retraite, vous percevez une retraite dont le montant couvre votre train de vie, et vous avez une épargne non négligeable sur le fonds euros de vos contrats d’assurance-vie. Tout va bien pour vous, et vous êtes relativement serein pour votre avenir et notamment sur le financement de votre dépendance grâce à cette épargne importante accumulée sur diverses placements sans risque… mais aussi sans rendement. 

Malheureusement, vous vous considérez trop âgé pour transformer votre épargne monétaire en investissement. Vous vous considérez être trop âgé pour investir dans l’immobilier locatif, vous êtes déjà propriétaire de votre résidence principale (et même secondaire), vous n’avez plus le caractère pour assumer la volatilité sur les marchés financiers et la bourse. Vous n’êtes pas satisfait par la médiocrité du rendement de votre épargne monétaire telle que le fonds euros de votre assurance vie, mais vous n’avez pas envie de faire autre chose ; Vous êtes donc condamné à vous appauvrir et à voir baisser la valeur relative de votre épargne au gré d’un rendement excessivement faible au regard du niveau de l’inflation et de la croissance économique. 

De manière très simple, l’épargnant qui aurait 200 000€ sur le fonds euros de son contrat d’assurance vie dont le rendement à long terme ne dépassera pas 1% par an, sera à la tête d’une épargne valorisé à 244 000€ dans 20 ans ; Alors que dans le même temps, celui qui aura investit cette somme avec un rendement de 3%, sera à la tête d’un capital de 361 000€. Bref, vous vous serez appauvrit avec votre fonds euros.

 

Faire une donation à vos enfants, c’est leur confier le devoir d’investir cette somme et donc améliorer le rendement de votre épargne.

Face à ce constat que je crois partagé par un nombre important d’entre vous, je crois qu’il est de votre devoir d’anticiper la transmission d’une part de votre épargne au profit de la génération suivante via une donation.

Si vous n’êtes pas capable d’investir votre épargne dont vous ne devriez pas avoir besoin pour financer une dépendance, vous devez confier cette mission à vos enfants, par nature plus jeunes, qui pourront avoir cette capacité d’investissement. En effet, le principal frein à votre capacité à investir est votre âge et ce sentiment qu’il est trop tard pour vous, que vous êtes trop vieux pour gérer ces sujets parfois trop complexe.

Après 65 ans, rares sont ceux qui ont le courage et l’envie d’assumer la gestion d’un nouvel investissement immobilier ou encore la volatilité des marchés financiers. La retraite est souvent synonyme de l’envie légitime de se simplifier la vie au quotidien.

Statistiquement, à 65 ans, vos enfants sont âgés entre 30 et 40 ans et possèdent toute l’énergie et l’envie que vous avez perdu. Ils sont débordants de projets et savent déjà comment ils pourraient investir votre épargne qui dort sur le fonds euros de votre assurance vie :

  • Les premiers pourront simplement acheter leur résidence principale ou secondaire ;
  • D’autres pourront utiliser votre épargne pour se lancer dans la création d’une entreprise qui pourrait assurer leur richesse future ;
  • Ou encore investir dans l’immobilier locatif via la construction d’une maison neuve ou la rénovation d’une maison ou d’un appartement ; ou autres idées d’investissement dans l’immobilier car ils auront lu avec attention la nouvelle édition de mon livre « Investir dans l’immobilier » 😉
  • Bref, ils possèdent l’envie, l’énergie et les idées que vous n’avez plus, ou que vous avez encore, mais que vous n’osez plus mettre en œuvre à cause d’un âge que vous jugez comme trop avancé.

 

Combien pouvez vous donner à vos enfants ?

Vous pouvez donner ce que vous voulez à vos enfants même s’il est prudent de se garder une réserve suffisante pour assurer votre vie future en toute sérénité. Il n’est jamais confortable de devoir demander de l’argent à ses enfants.

Fiscalement, comme nous vous le détaillons dans notre livre « Succession« , chaque parent peut donner à chacun de ses enfants jusqu’à 131865€ sans aucun droits de succession, soit un total de 263730€ pour chacun des enfants. Ces abattements sont renouvelables tous les 15 ans.

Besoin d’un conseil pour gérer votre patrimoine ?

Leblogpatrimoine.com, au delà d’un site d’informations sur la gestion de votre patrimoine, est la vitrine de la société de conseil en gestion de patrimoine Guillaume FONTENEAU Conseil.
 
 
Ce sont trois livres de conseils pour vous permettre d’optimiser la gestion de votre patrimoine : « Investir dans l’immobilier » ; « Succession » et « Assurance vie et gestion de patrimoine« . Déjà des milliers d’exemplaires vendus à ceux qui veulent comprendre comment investir, valoriser leur patrimoine ou le transmettre !
 
 
Le cœur de notre métier est le conseil en gestion de patrimoine indépendant. En accord avec nos convictions d’indépendance du conseil, nous ne sommes pas intermédiaire financier ou immobilier. Nous sommes rémunérés exclusivement par honoraires de conseil :
 

Nouveau ! L’assistance patrimoniale – Une solution rapide et efficace pour répondre à vos questions, lever un doute ou simplement solliciter notre avis sur votre situation patrimoniale. Comme nous vous l’expliquons dans cet article « Comment rendre la gestion de patrimoine accessible à tous ? », l’assistance patrimoniale, c’est un rendez vous téléphonique d’une durée de 30 à 45 minutes pendant laquelle nous travaillons ensemble sur votre situation patrimoniale – Un service au tarif unique de 69€ TTC –

 

Réserver un rendez vous d’assistance patrimoniale

 

Le bilan patrimonial – L’analyse exhaustive et approfondie de votre situation patrimoniale. – Tarif variable selon la complexité de votre situation / En moyenne, ce service est facturé 590€ TTC.

 

Découvrir notre offre de conseil patrimonial


2 Comments

  1. Berrou bernard says:

    31865 euros chaque parent ou les 2 parents?

    • 31865 par parent et par enfant. Donc si 2 parents et 2 enfants :

      Parent 1 donne : 31 865 à l’enfant 1 et 31 865 à l’enfant 2
      Parent 2 donne : 31 865 à l’enfant 1 et 31 865 à l’enfant 2

Répondre à Berrou bernard Cancel

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

NewsletterInscrivez vous gratuitement pour recevoir nos articles par mail.