Jean Paul DELEVOYE vient de confirmer la prochaine réforme des pensions de réversion comme nous vous l’expliquions dans cet article « Réforme des retraites : Des pensions de réversion revues à la baisse pour les futurs veufs ou veuves ».

Jean PAUL DELEVOYE confirme que « Non le gouvernement ne cherche pas à supprimer ou à faire des économies sur les pensions de réversion. La future réforme ne touchera pas les personnes qui perçoivent aujourd’hui une pension de réversion ou en percevraient une avant l’entrée en vigueur des nouvelles règles. »

 

 

Monsieur DELEVOYE est un homme politique qui maîtrise parfaitement sa communication. Il est important de lire entre les lignes.

Ainsi, au lieu d’écrire «  La future réforme ne touchera pas les personnes qui perçoivent aujourd’hui une pension de réversion ou en percevraient une avant l’entrée en vigueur des nouvelles règles« , il aurait été plus simple d’écrire « La future réforme touchera les personnes qui ne perçoivent pas aujourd’hui une pension de réversion ou n’en percevraient pas une avant l’entrée en vigueur des nouvelles règles. »

Bref, Monsieur DELEVOYE semble bien confirmer que la prochaine réforme des pensions de réversion concernera tous ceux qui pourraient être amener à demander une pension de réversion après l’entrée en vigueur de la réforme des retraites, y compris ceux, actuellement en retraite qui se retrouveraient veufs ou veuves après l’entrée en vigueur de la réforme des retraite.

Seuls les retraités, veufs ou veuves, qui perçoivent déjà une pension de réversion ne devraient pas être concernés par cette réforme annoncée des pensions de réversion. 

 

 

Une réforme des pensions de réversion qui devrait fortement pénaliser les futurs veufs ou veuves.

Monsieur DELEVOYE a présenté ses réflexions sur la réforme de la pension de réversion à l’occasion de son audition à l’assemblée nationale, dont nous vous déjà proposé l’extrait vidéo :

 

L’idée de cette réforme de la pension retraite est relativement simple à comprendre : Il s’agit de raisonner dans le cadre du revenu moyen du foyer. Après la réforme, au décès d’un des époux, le survivant ne touchera pas 54% de la retraite « régime général » de son conjoint (après application d’un plafond de revenu) puis 60% de la retraite complémentaire sans plafond de revenu, mais un revenu égal permettant au survivant de toucher au moins le revenu moyen du couple.

Monsieur DELEVOYE reprend un exemple très didactique à l’occasion de son audition à l’assemblée nationale :

« Monsieur est retraité. Il perçoit 3000€. Madame est retraitée. Elle perçoit 1000€. Ensemble ils perçoivent donc 4000€. Le revenu moyen du couple est donc de 2000€. 2000€ est donc le montant de revenu du veuf ou veuve après le décès après versement de la pension de réversion :

  • En cas de décès de Monsieur, Madame percevrait, non pas -+60% * 3000€ comme c’est le cas actuellement, mais 1000€. C’est à dire la somme qui lui permet d’atteindre le revenu moyen (=2000€)du couple calculé ci avant.
  • En cas de décès de Madame, Monsieur ne percevrait pas de pension de réversion. »

 

A suivre …




117 Comments

  1. L’euthanasie de la rentière (car veuve « reversée » le plus souvent) est en marche, comme remerciements des bons et loyaux services (sévices ??) rendus à la nation, élever des enfants sur un salaire pendant les glorieuses, etc etc…..

    Les indicateurs sont très clairs,ce gouvernement comme les précédents n’a plus d’argent et anticipe une remontée des taux et du poids de la dette , et veut « assainir » à marche forcée la finance publique.

    Fort bien.

    Mais encore une fois : le vrai chef est celui qui montre l’exemple :

    -supprimons les comités Théodule

    – diminuons le sénat de 50%

    – mettons fin à leurs privilèges exorbitants (prêt/retraite/argent de poche/logement/transport)

    Etc etc…..

    Ce sera un vrai signal fort qui empêchera la fièvre jaune de devenir écarlate, et ce, à juste titre.

    On ne peut pas dire que le timing des annonces soit idéal, c’est un vrai métier…… (on paye combien les « communicants ? », peut être là aussi une économie possible…)

    • Ce qui témoigne très bien (si certains en doutaient encore) de la volonté du gouvernement (pas exclusivement celui-ci) d’affecter à telle ou telle catégorie de la population les efforts à réaliser, en l’espèce, particulièrement à une seule catégorie à savoir la classe moyenne, idéalement celle du « bas du moyen » que ceux du « haut du moyen » (cela me rappelle la magnifique instruction fiscale à propos du bouclier fiscal dans laquelle était présenté un couple qui se faisait rembourser 50% de sa taxe foncière… ou bien les articles de journalistes qui indiquaient que la réforme de l’IFI allait être pénalisante pour certains foyers…).

      « Ce n’est pas cher, c’est l’Etat qui paie »: avec de tels propos, nous en avons suffisamment pour identifier les process de réflexion (?) et autres soncidérations intellectuelles de cette classe politique.

      Je partage évidemment à 100% votre critique de la communication: ce qui importe aujourd’hui, c’est exclusivement la forme, peu importe à court terme le fond (cf. mon exemple sur le bouclier fiscal:
      – la forme, c’est de la démagogie en citant un exemple (que je demande toujours à voir dans la vraie vie !!!) proche des « classes populaires » (ou plutôt à faire relayer par les journalistes qui répètent bêtement ce que leur demandent de faire circuler leurs payeurs de subventions et autres payeurs d’espaces publicitaires),
      – le fond, pour ma part, c’était exclusivement mes plus gros clients qui recevaient tous les ans un beau chèque à 5 chiffres et qui ne commençaient pas par un 1.

      Entre la poudre aux yeux et la réalité…

  2. Bonjour,
    il est bien connu que dès le décès d’un membre du foyer, les frais fixes du ménage sont divisés par deux: Taxes foncières, abonnements EDF, assurance de la voiture…
    Cette réforme est donc légitime.

  3. keith kennedy says:

    si cela est vrai, cela peut devenir dramatique pour les personnes partant à la retraite dans les 4/5 ans à venir.
    en effet la loi sera votée l’an prochain. il y a donc intérêt à partir très vite ( si on peut) à la retraite pour annuler le risque liée au décès de son conjoint.
    la baisse du niveau de vie pour les retraités survivant va être importante.
    les charges seront potentiellement à peu prés identique ( surtout le logement) mais le décès de l’un des conjoints laissera l’autre avec une baisse importante des revenus.
    L’exemple de Delevoye est parlant. au lieu de 2800€ , madame touchera 2000€!!!

    cela exclura à terme de tout crédit ( au delà de 10 ans) les personnes au delà de 55 ans.
    une personne avait fait le calcul du remboursement d’un emprunt. certains survivants ne pourront plus rembourser les emprunts contractés ensemble.
    et comme cet a.. de Deloye le dit  » ceux actuellement à la retraite ne seront pas touchés ni ceux avant que la loi soit promulguée ».
    j’espère que tous les retraités qui ont voté Macron apprécieront
    l’euthanasie des retraités continue. quel triste pays.

    • Malheureusement, vous n’y êtes pas ! L’idéal est d’être veuf ou veuve avant l’adoption de la loi ! Être en retraite n’y changera rien ! Lisez bien, le propos de Monsieur DELEVOYE, habile communicant, « La future réforme ne touchera pas les personnes qui perçoivent aujourd’hui une pension de réversion ou en percevraient une avant l’entrée en vigueur des nouvelles règles »

      • En conclusion, si hausse de la mortalité des seniors il y a, ce ne sera sans doute pas dû à la grippe!

      • keith kennedy says:

        vous avez raison. je n’ai pas été formé aux mensonges permanents comme nos politiques.
        je ne dirais pas que Mr Delevoye est un habile communiquant je dirais que c’est un S…. qui essaye de nous faire prendre des vessies pour des lanternes.

        • Bien compris que pour un couple actuellement à la retraite, les futures règles sur la réversion s’appliqueront au décès d’un des conjoints
          Ne s’agit-il donc pas d’une mesure rétroactive : le couple étant parti à la retraite en ayant « budgéter » cette retraite sur des bases données.
          Il n’est plus en mesure de pouvoir modifier la planification de sa retraite.
          Qu’en pensez-vous ?

          • Il me semble aussi que la question de la rétroactivité peut être portée devant les juridictions compétentes. Je prends le simple exemple des couples possédant un PERP et qui n’auraient pas choisi l’option de réversion au conjoint au motif que la réversion sur leur pension serait suffisante … Nous vivons en pleine insécurité juridique et on voudrait en plus que les français investissent plus en Bourse, alors qu’ils sont occupés à maintenir leur niveau de revenu de base. Et c’est du sport avec l’expérimentation fiscale permanente que nous subissons de la part de Bercy.

  4. Dans le couple moyen français, la plus grosse retraite est celle du mari car madame s’est consacrée aux enfants et la gestion du couple. Elle n’a pas eu le temps de travailler longtemps et a donc une très petite retraite.
    Les femmes survivent presque toujours aux maris. Cette loi sera pour elles une catastrophe. Et je pèse mes mots.
    J’estime que Mr DELEVOYE est une honte pour le genre humain !
    Et ce n’est pas la peine d’amoindrir la réforme en l’aménageant pour les plus nécessiteux. Pour ceux qui seront moins pauvres parce qu’ils auront été plus intelligents ou plus travailleurs, cette réforme sera considérée comme un vol pur et simple après deux vies de taxes déjà payées.
    Mais j’imagine que Mr DELEVOYE ne craint pas de se faire attaquer par des petites veuves.
    Je prédis un retour de baton économique et dans les urnes.

    • Vous avez tout dit, c’est tellement vrai ! C’est mon cas j’ai élevé mes enfants et ne le regrette pas et surtout à l’époque on encourageait les femmes à le faire et maintenant si je viens à rester seule, je devrai vendre mon pavillon et laisser quoi à mes enfants !!! Eh oui encore la classe moyenne qui trinquera ! C’est scandaleux, honteux. Ceux qui font les lois ne rencontreront aucun problème financier en cas de disparition du conjoint, c’est toujours facile de faire des lois lorsque de toute façon nous serons bien lottis !!! Je n’ai pas voté Macron et suis obligée de subir tout ce qui se passe, je suis écoeurée !

  5. Si vous ne supportez plus votre mari/femme depuis des années, saisissez cette dernière chance de vous débarrasser de votre problème de manière profitable avant l’entrée en vigueur de la réforme !
    J’ai l’impression que les tueurs à gage vont faire pas mal de black dans les mois à venir 😉

  6. M. T. Papin says:

    Tsuki , c’est de l’humour je suppose les factures divisés par deux. EDF taxe foncière, assurance oui s’il y a deux voitures.
    Je ne comprends toujours pas pour avoir droit à la pension de réversion c’est soumis au plafond de ressources environ 20 000 € par an. D’après les calculs que Delavoye donnent c’est loin de la réalité.
    En conclusion le gouvernement veut bien faire des économies sur le dos des retraités. Son discours ce n’est que de l’enfumage.

    • Non, le plafond des 20 000€ ne concerne que la retraite du régime général (faible) et pas la retraite complémentaire.

    • Bonjour,
      bien sûr que c’est de l’humour.
      J’ai le même humour que Monsieur DELEVOYE.
      En revanche, ce qui est sûr, c’est que les frais de santé sont largement diminués lors du pré-décès de l’un des deux membres du foyer.
      Vous voyez bien qu’il y a quand même une partie de bon sens dans cette réforme. (là, je crois que je vais me faire engueuler!)
      Bien à vous

  7. ce procédé est absolument indigne: prenons par exemple un couple de retraité touchant la même retraite, au décès du 1er le second membre du couple ne touchera pas de pension de réversion. comme très bien dit plus haut, les charges contraintes n’étant pas divisibles par deux, le(ou la) survivant(e) ne pourra plus faire face.
    Autre exemple inverse : Monsieur Cadre Sup (pension 5000€/ mois), Madame , femme au foyer, n’ayant jamais cotisée. Si Monsieur décède avant Madame, Madame touchera 2500€/mois de réversion. Est-ce normal ?
    L’EUTHANASIE DES VIEUX EST EN MARCHE !!!!!

  8. Allucinant ! Impensable ! Et bien sûr aucune mesure pour supprimer les retraites à vie obtenues par tous les élus de la nation dès qu’ils ont été en poste pour quelques mois. Le nombre de français vivant sous le seuil de pauvreté va exploser avec cette réforme. Les vieux ne pourront plus se soigner. L’espérance de vie va baisser. C’est le déclin annoncé du peuple français , la régression de la France que l’on nous fait croire être parmi les nations les plus puissantes du globe. C’est honteux ! Je suis scotché !

  9. ce n ‘est pas très courageux comme politique !!! pas de grandes réformes mais par contre des mesures qui ne vont pas rapporter autant que la révision des emoluments des députés, sénateurs , etc etc On va revenir à la période ou les vieux devaient vivre chez leurs enfants faute de toucher une retraite décente , quelle évolution terrible de notre société dite moderne

  10. Ça sent fortement l’arnaque et l enfumage pour financer un arrangement pour les retraites des régimes spéciaux. en effet d après certaines infos , il semble qu,’il y ait un deal très discret avec les syndicats de ces régimes spéciaux.pour leur maintenir malgré tout des retraites proches de leur niveau actuel et ceci contrairement au principe d égalité mis en avant pour cette réforme.

  11. Flaman Michèle says:

    Si j’ai bien compris les 2 pensions seront additionnées puis divisées par 2 pour obtenir le montant éventuel de la réversion. Ce calcul sera t’il réalisé en brut ou après déduction de la CSG et autres cotisations?

  12. Pauvre Madame DELEVOYE obligée de subir les frasques de son mari
    C’est la politiques des lâches et des incompétents
    Et pendant ce temps là certains ont bénéficié de la suppression de l’ISF par sa transformation en IFI, eux ne se plaignent pas.
    On attend toujours les résultats
    Il nous reste encore les élections. Pour le moment elles ne sont pas supprimées mais cela ne saurait tarder
    Sinon il nous restera que la révolte, d’ailleurs ça a déjà commencé

    • En plus avec sa mèche ça fait vieux beau.

    • Tellement vrai, a part la révolte du peuple français malheureusement je ne vois plus rien d’autre à faire, il faut que tout le monde y prenne part sinon nous allons à notre ruine !!!Ca devient un enfer. des années bien noires sont à venir…Nous régressons à toute allure, tout ce que nos anciens se sont battus pour avoir on nous le supprime au fur et à mesure !

  13. Si la réforme passe en l’état, en 2022, c’est un parti extrême au pouvoir. Les francais n’auront aucune scrupule et plus Rien à perdre. L’attitude ce gouvernement est lamentable. L’objectif est de faire crever la classe moyenne et laborieuse ou de la rendre encore plus docile.

    • exact et cela sera pour ce qui me concerne un vote sans état d’âme.

    • Oui c’est sur. Moi j’avais voté Marine car je trouvais son programme pas si mal du tout. Il faut arrêter de diaboliser l’extrême droite, il faut voir les programmes de chacun et les analyser. Après chacun son point de vue mais il a été ridicule de trouve de dire je vote pour Macron pour pas que l’extrême droite passe !

  14. Seniors, dépêchez vous de mourir pour ne pas sanctionner votre conjoint. après la réforme il sera trop tard…….
    Politique vraiment lamentable

  15. Après le décès du conjoint la retraite de reversion complétera à hauteur de 50% sur la base du revenu du couple. Par contre le survivant aura toujours toutes les charges, habitation etc à 100%.
    Belle diminution du pouvoir d’achat ! Encore une fois

  16. Vous n avez pas compris la manœuvre les seules veuves qui en profiteront ce sera les femmes nos chers députés et sénateurs au vu des retraites octroyées à ces messieurs
    Une honte il faut continuer les gilets jaunes

  17. keith kennedy says:

    j’espère qu’il y a des macronistes qui lisent ces blogs.
    s’ils ne sont pas honteux des décisions prises depuis le début du quinquennat c’est dramatique.

  18. Pour ma part j’étais hésitant, mais là, je vais soutenir, voire participer aux manifestations des gilets jaunes chez lesquels figurent déjà de nombreux retraités.

  19. J’ai une fourche dans mon sous-sol si ça intéresse quelqu’un.

  20. Delevoye est admirable. Je ne sais pas si vous avez vu. Il domine tellement son sujet qu’il est même capable d’aider sa voisine de table à enlever sa veste en même temps qu’il parle.
    Remarque, il s’y connait bien en matière de retournement de veste.

  21. Que du bonheur, « Et en même temps » avec cette réforme des pensions de réversion qui va nous faire perdre « un pognion de dingue » notre gouvernement aura tout prévu, il suffira de  » traverser la route » pour trouver un resto du coeur.

    • Je partage les réactions…mais avec les arguments développés, je m’étonne qu’on ne soit pas plus choqué de l’absence de pension de réversion au conjoint survivant pour la partie SS au dessus d’un certain plafond de retraite, et ce pour les non fonctionnaires.Après tout, on retranche une partie de ce auquel les gens ont contribué. N’y a t-il pas ici un précédent accepté par tout le monde ? et si le principe du revenu moyen s’appliquait au dessus d’un certain seuil ? attention danger

  22. Patrick M. says:

    Quand il y a déficit d’un régime c’est bien parce que les pensions de réversion dans le système actuel crée une charge financière supérieure aux cotisations versées.
    Actuellement ce sont les actifs qui paient par leurs impôts.
    Il faut bien trouver une solution.
    L argument du train de vie impossible à financer est relatif. L actif qui passe retraite ajuste bien ses dépenses. On déménage dans un logement plus adapté On prend une seule voiture plus économe….
    Le cas des pensions les plus faibles doit être cependant traité decemment

    • Mais le véritable sujet est bien là, sauf que le régime de retraite par répartition est quasi à l’équilibre de long terme ! Nous n’avons plus de problème des retraites

      • Toujours plus de taxes, avec comme objectif pour l’etat, récupérer des euros. Mais où va vraiment tout cet argent. Je ne comprends plus. Et il leur faudra toujours plus

      • Guillaume
        Lorsque Macron était candidat, il n’y avait pas de problème d’équilibre des retraites, seul Fillon disait le contraire. Macron élu, le problème se révèle. Et vous continuez à croire les prévisions basées sur des hypothèses de croissance, de chômage… que personne ne peut certifier? Seriez vous naïf ? à vous lire, le gouvernement serait masochiste et fait tout pour punir les Français ? non, personnellement je pense qu’il serait plus judicieux de retarder l’âge de départ en retraite, pour tenir compte de l’allongement de la durée de vie, mais en supprimant aussi tous les régimes spéciaux et les particularités du régime des fonctionnaires vs privé. La réforme va dans ce sens mais pas pour l’âge, d’où les pistes proposées sur la réversion. Arrêtons de croire que tout est dû en France, qu’en est il dans les autres pays ???? ah c’est vrai, les autres, ils en sont pas aussi malins que nous !
        Vous êtes jeunes, mais sachez qu’en 1981, il y en avait beaucoup qui pensaient comme vous, je n’en faisais pas partie

        • « personnellement je pense qu’il serait plus judicieux de retarder l’âge de départ en retraite, pour tenir compte de l’allongement de la durée de vie » … Euh, nous sommes tout de même déjà à 67 ans. C’est déjà pas mal non ?

          • Ne jouez pas sur les mots, les gens partent à 63 ans aujourdhui, vous aimez les statistiques ? alors regardez l’âge réel de départ.
            Ceci dit, inutile d’allumer l’incendie avec la proposition Delevoye; il faudrait qu’il mette en place une progressivité (bonjour l’usine à gaz) pour éviter un effet couperet, il y a la questions des couples recomposés…bref encore beaucoup de discussions et de revirements. On marche non ?

            • Oui, mais cet âge va augmenter et l’âge légal ne veut rien dire. C’est le nombre de trimestre qui importe.

              Année de naissance Durée de cotisation
              1948 ou avant 160 trimestres (40 ans)
              1949 161 trimestres (40 ans et un trimestre)
              1950 162 trimestres (40 ans et deux trimestres)
              1951 163 trimestres (40 ans et trois trimestres)
              1952 164 trimestres (41 ans)
              1953 – 1954 165 trimestres (41 ans et un trimestre)
              1955 -1957 166 trimestres (41 ans et deux trimestres)
              1958 – 1960 167 trimestres (41 ans et trois trimestres)
              1961 – 1963 168 trimestres (42 ans)
              1964 – 1966 169 trimestres (42 ans et un trimestre)
              1967 – 1969 170 trimestres (42 ans et deux trimestres)
              1970 – 1972 171 trimestres (42 ans et trois trimestres)
              A partir de 1973 172 trimestres (43 ans)

              • là je vous rejoins….il faut effectivement augmenter le nb de trimestres , mais pour ce il faut repousser l’age à partir duquel on peut percevoir sa retraite fut elle incompléte. Sinon les gens partent et ensuite se plaignent de leur trip faible retraite. Les gouvernements le savent, c’est bien plus commode d’afficher un âge théorique. En plus, ça a le mérite d’équilibrer plus raidement le régime Entre 2 mesures impopulaires, il faut choisir…encore une fois, point de formule magique

            • keith kennedy says:

              ce qui est normal. en effet la plupart des gens partent à la retraite lorsque ils ont leur nombre de trimestres .
              au fur et à mesure que le nombre de trimestre va augmenter l’age sera mécaniquement repoussé.
              la proposition Delevoye ne laisse pas beaucoup de marge de manoeuvre pour ceux qui vont partir dans les 5/10 ans.

      • Patrick M. says:

        Il nous faudrait une information plus factuelle sur le déséquilibre financier qui a provoqué cette mesure. Car à ne communiquer que sur une réduction d’une prestation on ne fait que s attirer des mécontentements et des réactions à chaud de vos lecteurs
        Il nous faut plus de journalisme d’investigation et ne pas se contenter de relayer la communication gouvernementale. Ce sujet a bien dû être débattu en commission des finances.

    • keith kennedy says:

      ce qui est normal. en effet la plupart des gens partent à la retraite lorsque ils ont leur nombre de trimestres .
      au fur et à mesure que le nombre de trimestre va augmenter l’age sera mécaniquement repoussé.
      la proposition Delevoye ne laisse pas beaucoup de marge de manoeuvre pour ceux qui vont partir dans les 5/10 ans.

    • keith kennedy says:

      êtes vous à la retraite déjà pour expérimenter ce que vous dites.
      j’y suis et je peux vous dire que je mange à peu prés la même quantité, que j’aide mes enfants dans leur étude ( logement,vie etc..).
      que je fais tourner un peu le commerce local
      je n’ai pas de crédit mais imaginez un couple ayant pris un crédit il y a 5/6 sur une durée de 15 ans. j’espère que personne ne décédera avant car le survivant aura des fins de mois difficile. est-ce ça le futur de la France.
      il me semblait que Big Mac avait annoncé en  » même temps » une baisse de la charge de l’état. je ne vois rien. nos députés godillot ont encore voté une déficit de 100 milliards d’euros. n’est ce pas eux les principaux responsables.
      il faut avoir du courage pour réduire les dépenses de l’état mais là c’est le silence complet. il est plus facile d’augmenter les impôts et taxes diverses sauf si tout le monde descend dans la rue

  23. J’espère surtout que le gouvernement va s’arrêter là ! Il n’était pas question à un moment que la retraite des détenteurs de revenus fonciers soit amputée ?

    • Je suis détenteur de revenus fonciers et j’en vis (mal). Je n’ai pas de retraite. Alors vous voulez amputez quoi ?

      • Ça vaut pour ceux qui auront une retraite de réversion plus des revenus fonciers. Qui dit qu’ils n’en tiendront pas compte dans le futur…

        • Cela reviendrait à pénaliser tous ceux qui veulent évoluer, se diversifier.
          Si effectivement ils prennent en compte dans le futur tous les revenus fonciers ou mobiliers, les héritages, les revenus des jeux et lotos, pour calculer les retraites à la baisse, nous aurons un pays qui dira clairement à la moitié des français : « partez ».
          Pas de chance, c’est la moitié qui permet au pays de tenir encore debout (quoique bancal !)

        • il a dit » revenu moyen du couple »
          sauf erreur les revenu foncier seront pris en compte puisqu’il parti du revenu couple

          • La retraite est calculé sur les revenus du travail, les revenus fonciers c’est une autre histoire à moins qu’ils ne soient professionnels!

            • Merci vous ne m’apprenez rien sauf que pour la reversion, à la deuxième ligne sous la photo il est écrit « revenu moyen du couple », Je ne vous apprend rien en vous disant que les revenus fonciers font parti des revenus du couple

              • Je ne crois pas que l’on tienne compte des revenus fonciers non professionnels des retraités pour le moment.

                • d’où qu’ils viennent les revenus doivent figurer sur votre déclaration d’impôts; Et l’ensemble de ces revenus sont imposables et redevables de la CSG . Tous ce que l’on perçoit en plus des salaires ou des retraites revenus fonciers font parti des revenus du foyer.
                  Comme je l’ai écrite au dessus on parle « de revenus du foyer » et non de revenus liés exclusivement aux pensions de retraites.
                  Croyez moi chaque mots écrits à son importance. Ce n’est pas parce qu’ils font n’importe quoi qu’ils écrivent n’importe quoi.
                  Chaque mots est choisi, pesé

  24. je pousse le bouchon ….
    pour prolonger cette reforme dans le contexte actuel de « reduction des depenses ,pour une meilleure justice sociale ».pourquoi ne pas laisser que la moitie des revenus au conjoint survivant meme s il gagne plus?!!!!
    on appelerait çà
    , » la reversion solidaire dans la mesure ou elle serait redistribuée à toutes et à tous qui beneficient d un faible revenu  » extrait dune future annonce en 2022

  25. C’est du tout cuit pour l’extrême droite aux prochaines élections et je ne vais pas me gêner. Nous les retraités Macron tu n’auras plus nos voix et ça va faire mal. Si tu crois nous faire digérer la pilule tu te mets le doigt dans l’oeil. Voilà une bonne raison pour que nous descendions dans la rue avec une ‘’ étoile sur les gilets jaunes’’.

    • C »est exactement ce genre de raccourci qui me fait peur. L’extrême droite serait le mirage de la solution à tout les maux de notre société actuelle. Et le pire, c’est que le désespoir pourrait conduire de très nombreuses personnes à basculer vers ce vote irresponsable qui nous plongerait définitivement dans le chaos…

      • « tous » les maux

        • C’est toujours facile d’être dans l’opposition et de critiquer à tout va et c’est ce que fait le front nationale depuis des années, mais la dernière des choses qu’ils veulent c’est le pouvoir. Avec un peu de chance aux prochaines élections, les citoyens français souvent à la mémoire très courte se rappelleront-ils peut-être que ce parti « moralisateur » s’est rempli les poches à flot de façon illégale et pour l’instant impuni!

      • Pour moi ce vote n’est pas irresponsable et ce sera mon vote comme beaucoup ! après chacun son avis . Je respecte les pensées de chacun même si ce ne sont pas les miennes !

      • Je ne sais pas si l’extrême droite serait un mirage, mais ce dont je suis certain c’est que les décisions de Mr Macron sont une réalité

    • Mais il l’avait dit au moment de son élection ! CSG, réforme des retraites égalisées…. son livre était révélateur, fallait mieux l’écouter et le lire. Mais je dois dire que je n’ai pas réussi à convaincre mes amis qui ont voté pour lui

      • Moi non plus, pourtant je les avais prévenus que Macron ce serait Hollande en pire. Maintenant ils me disent que j’avais raison.

  26. Je n’y avais pas pensé ,,mais c’est bien sûr,, si vous ne vous en sortez pas après le décès de votre conjoint il vous reste le suicide vous serez ainsi solidaire à la réduction de la dette de
    L’état et c tout bon pour la sécu.

    • Il me semblerait utile de porter les échanges de ce blog à la connaissance de M. DELEVOYE, au moins, et à celle des services du Premier Ministre afin qu’ils puissent juger de l’exaspération des français, classes riches, pauvres, moyennes confondues, face à ces prélèvements (taxes, impôts, augmentations de prélèvements sociaux, diminutions de retraites) qui sont faits dans tous les sens. Ce sentiment d’insécurité ne peut pas perdurer sans perturber gravement le pays, son équilibre social et son économie.

      • De très nombreux députés sont lecteurs du site 😉

        • tant mieux:
          « ils entendent ,ils comprennent » et maintenant voilà qu’ils lisent, mais ils ne changent rien. Au contraire ils persistent et ils signent
          Alors en 2019 il y a des élections et nous ON VOTE.
          Il y a plus de 13 millions de retraités qui à eux seuls peuvent faire basculer une élection
          A vos bulletins

  27. Macron est le Président le plus nul que nous n’ayons jamais eu, quatrième république incluse. Il ne fait que ponctionner des taxes et réduire la redistribution. Faisant cela, il va fortement réduire la consommation, réduire la croissance et augmenter le chômage. A part reluquer ses profs il n’a jamais rien fait à l’école et cela se voit. Delevoye a eu une bonne période il y a plusieurs années, mais il semble avoir atteint son niveau d’incompétence.

  28. Au final, en 2022, Marion Maréchal passera sans problème ou plus tôt si l’Assemblée Nationale est dissoute car si une part des députés LAREN quitte le navire, Macron est foutu. N’oublions pas que le RN n’ét qu’à trois points de Macron au premier tour en 2017 !

  29. Vouloir garder en France les gens fortunés en modifiant l’ISF (en lésant de ce fait ceux qui ont permis de développer l offre locative en France c est à dire les petits investisseurs et tous les contribuables qui vont devoir compenser cette perte ) etc etc est peut être une bonne idée mais faire porter la charge de tout a la fameuse classe moyenne est suicidaire parce que cette fameuse classe va de moins en moins investir et consommer ; et récupererer des foncs avec des taxes ou des petites mesures sur les veufs ( qui ne vont pas rapporter grand chose ) est peu courageux , ou sont les grandes reformes promises ??? ON ATTEND TOUJOURS

  30. Les personnes qui vont prendre leur retraite le feront en connaissance des nouvelles conditions concernant la reversion. Elles pourront éventuellement prévoir un prolongement de leur activité ou un autre moyen d’anticiper.
    Par contre , celles qui sont déjà en retraite n’auront pas de variable d’ajustement. C’est un peu un contrat rompu, une mise au pied du mur. Pas très honnête… Est ce légal?

    • Ceux qui n’ont pas encore pris leur retraite voient ce qui se passe en France et que nous sommes dans une insécurité absolue. Ils ne feront pas confiance au nouveau système et vont surtout essayer de se constituer un gros bas de laine. L’Assurance vie en Euros a encore de beaux jours devant elle.

      • Jean Claude says:

        Je vous renvoie à un autre article de Guillaume sur les risques de spoliation des assurances vie en euros depuis la dernière loi Sapin
        Pour effacer la dette de la France c’est la première mesure que prendrait Mélenchon s il arrivait au pouvoir. Il s’en est fallu d’ailleurs de peu lors des dernières élections qu’il soit arrivé en tête avec Le Pen

  31. n oublions pas non plus que les veufs ou veuves representeront 95% des residents de maison de retraite , perte de revenus ? CE SERA UNE DIFFICULT2 SUPPLEMENTAIRE POUR POUVOIR PAYER ? PAS GRAVE ON CREERA D AUTRES TAXES POUR FINANCER

  32. Sans attendre 2022, nous pouvons commencer en 2019 en votant contre Macron aux européennes. De toute façon, après le départ du Royaume-Uni qui a toujours été précurseur en Europe, l’Allemagne suivra. L’Europe est foutue.

  33. A juste quelques années de la retraite, je n’ai plus aucun moyen de préparer la sauvegarde / la protection l’avenir de mon épouse en cas de décès, autre que la pension de réversion telle qu’elle était promise dans les régimes de retraite auxquels j’ai cotisés.
    Cette proposition de M. Delevoye est la preuve d’une déconnexion complète de l’élite politique française, les LREM démontrent qu’il peuvent être encore plus éloignés de la vie des citoyens que les partis anciens, c’est incroyable car c’est exactement le contraire qu’ils promettaient !
    C’est un manque absolu de compréhension de la vie de tous les jours car rien n’est divisé par 2 quand on passe d’une vie de couple à une vie de veuf ou veuve, ni les loyers, ni les charges fixes (EDF, chauffage, ….).
    Cette proposition de loi est de nature à me faire rejoindre activement le mouvement des « gilets jaunes » et surtout de me faire voter contre LREM à toutes les prochaines élections et de propager par tous les moyens dont je dispose ma révolte contre ce gouvernement, Mr DELEVOYE, les députés et les sénateurs de La République en Marche qui assassinent les classes moyennes et moyennes supérieures.

  34. Monsieur Macron je vous en conjure légaliser l’euthanasie avant que cette loi perfide soit entérinée.

  35. Oups Il faut lire « Légalisez » Mea culpa.

    • trait un téressant votre comment terre ,sa à porte au des bas .
      avec ce qui est écrit au dessus vous avez de quoi étaler vos connaissances

  36. Tous ces posts sont passionnants et montrent clairement l’étendue du problème. Tout le monde ici a bien vu les gros sabots de Delevoye: la réforme du mode de calcul des pensions de reversion, proposée sur le mode rassurant ‘ne vous inquiétez pas, ça ne concerne pas les retraités actuels (enfin, ceux qui bénéficient déjà d’une réversion), c’est juste une modalité technique, ça ne changera pas grand chose’ camoufle en fait une diminution substancielle de la pension du conjoint survivant. Il prend les français pour des imbéciles, mais ce n’est ni le premier ni le dernier. Au passage, on élude quand même totalement la question de savoir s’il est bien moral que, dans certains cas, le décès du conjoint se traduise par une hausse substancielle du niveau de vie du survivant. Bon, vu que toute tentative de rééquilibrage du niveau des pensions se traduisant immanquablement par des appels à la pendaison accompagné de cris « on assassiné les retraités » (alors même que les pensions continuent à bénéficier d’un taux de CSG réduit, même après la récente augmentation, et d’un abattement spécial se 10% à la base pour le calcul de l’IRPP alors même que les pensionnés n’ont par définition plus aucun frais pro), et constatant que compte tenu de la démographie -1.6 cotisant seulement pour 1 retraité actuellement et 1.4 dans 20 ans, de l’augmentation modérée de l’espérance de vie mais tres élevée du coût médical de ces années de vie supplémentaire (dependance), le financement de la repartition va devenir problématique, examinons les alternatives de financement:
    1) augmentation de la durée de cotisation: on va déjà sur les 43 ans, ce qui donne un âge moyen de retraite à taux plein de 65 ou 66 ans. Pour moi qui ai suivi des études d’ingénieur, ce sera 67,5 ans, si je n’ai pas d’épisode de chômage non indemnisé et que la butée n’augmente pas d’ici là. Soyons lucides, je vais devoir bosser jusqu’à 69 ou 70 ans (la possibilité de rachats de trimestres est une vaste blague: le coût est astronomique, totale hors de portée d’un cadre moyen de l’industrie ). Qui va employer des salariés jusqu’à cet âge ? Ma boite se débrouille déjà à éjecter les ingés de plus de 62-63 ans qui ne sont pas parvenus à devenir cadre supérieur (petit cheque, rupture conventionnelle puis 3 ans d’Assedic pour ceux qui n’ont plus de gros besoins financiers ; licenciement pour faute pour les autres). Et les abattements sur la pension pour années de cotisation manquantes sont terribles. Piste pas réaliste donc.
    2) augmenter les cotisations retraite: soyons clair, en termes de cotisations, on est au bout du bout. Je suis ingénieur, je travaille en moyenne 45-47 H par semaine (horaire de cadre moyen lambda quoi), taux marginal d’IRPP 30% « seulement » (peu de revenus du capital, pratiquement pas de defisc): j’ai calculé que lorsque mon employeur me verse 1€ de salaire en plus, je reçois net de prélèvements obligatoires… 35 cents. Oui vous avez bien lu, 65% de prélèvements DIRECTS marginaux à la tranche de 30%. J’inclue toutes les cotisations salariales et patronales, la CSG, la mutuelle, les frais de transport et l’IRPP. Vous allez me rétorquer que cela inclu des cotisations sociales contributives comme la retraite. En fait c’est en grande partie faux: au delà du plafond de la sécu les cotisations n’augmentent plus la pension de base, et pour les complementaires AGIRC-ARCCO, avec le coefficient d’appel de 125% (qui va augmenter au 1ier janvier !) et le rendement notionnel très bas des complémentaires (et la baisse de la valeur du point n’est pas finie -tiens, c’est précisément que permettra la retraite à points…), le TRI à terme de ces cotisations est très faible. Donc sur ces 65% de prélèvements, marginaux, moins de 7 points sont de réelles cotisations qui augmentent un peu ma pension future. Ce sui fait 58% d’impots non contributifs. Voila voila. La conséquence de ces calculs est évidente : mon taux horaire net marginal devenant ridicule, n’ayant pas de grandes perspectives de carrière (je suis hélas un – très bon – technicien dans l’âme, en France c’est rédibitoire) ni de train de vie demesuré, je cherche par tous les moyens à travailler moins, en prenant tous les congés non rémunérés possibles (ce que me permets la convention collective en étant un peu finaud). Je consacre ce temps libre a m’occuper de ma famille, a faire moins de trajets (je conduis 85 km par jour a mes frais pour aller bosser) et… à m’occuper sérieusement de mes investissements capitalisants – avec un certain succès jusqu’ici (merci au blog de Guillaume et à quelques autres 😉 ), en tout cas avec un gain horaire net peu imposé, qui n’a donc rien à voir avec celui que mon travail peut m’offrir dorénavant. Evidemment ça met mon employeur en rogne… Mais quand récemment la RH a voulu me faire accepter une modification de mon forfait prévoyant une augmentation sensible de mes jours de travail avec une augmentation de salaire symbolique, le tout accompagné d’un « vous voyez, vous allez gagner plus (!) », et que je lui ai sorti mon petit calcul, elle n’a pu rien dire d’autre que ‘ah vous autres ingénieurs, vous savez trop bien calculer’ accompagné d’un sourire las (je n’étais manifestement pas le seul a lui tenir ce raisonnement)… Bref: augmenter les cotisations, oubliez, on est au taquet.
    3) taxer plus fortement les revenus du capital et l’héritage: personnellement je serai un jour -si Dieu me prête vie – concerné par les deux (j’ai mis en marche une grosse stratégie de revenus différés et mes parents ont de l’argent), pour autant je pense que c’est une piste à creuser -même si évidemment elle ne me fait pas non plus danser de joie – car j’aurais beaucoup moins de mal à accepter 65% de prélèvements sur un revenu passif ou un héritage que sur mon salaire durement gagné. Et d’un point de vue intérêt général collectif, je pense qu’il est absurde que la fiscalité me pousse à préférer passer du temps à préparer des revenus passif qu’à faire mon métier qui est pourtant très productif et bénéfique à la balance commerciale (aéronautique, 80% d’export).
    4) Diminuer la dépense publique hors pensions et transférer les economies aux retraites: là aussi je crois qu’il y a du grain à moudre du côté de l’empilement des states administratives publiques et de « l’administration » en général (toutes les grosses organisations génèrent une quantité incroyable de ‘gras’ administratif et improductif , c’est exactement la même chose dans le privé) sans trop toucher au régalien et aux services publics ‘nobles’ (enseignement, hôpital etc). Cela dit, lorsque l’on constate que les ‘gilets jaunes’, dont la plupart ne sont pas où peu imposables, refusent toute augmentation d’impôt « à base large et taux faibles » comme la TIPP mais réclament néanmoins une perception, une ecole, un hôpital, un poste de police et une gare dans chaque village de France, je me dis que le seul maintien à l’avenir de la dépense publique au niveau actuel sera déjà un petit exploit…
    5) La dette: pourquoi pas, on vit bien avec depuis 35 ans, mais à l’unique condition que l’on me garantisse que la bulle n’explosera pas de mon vivant (et allez, du vivant de ma fille aussi à y être, elle est bien trop jeune pour que je me préoccupe d’éventuels petits enfants. ..)

    Bref: pour moi le problème n’a juste pas de solution agréable.

  37. pierre SCHWEIZER says:

    Je viens enfin de comprendre; Exemple, non exhaustif
    Un couple dont le mari a une retraite de XXXXX et l’épouse une retraite de X.
    Ils vivent dans une grande maison qu’ils ont acquis avec leurs économies, et dont les charges sont très élevées (TF,TH,eau, EDF, entretien)
    Le mari décède. L’épouse doit continuer à payer les charges de la maison incompressibles.
    Résultat: obligation de vendre la maison avec une grosse perte car pléthore de maisons à vendre.
    C’est une nouvelle forme de communisme à la sauce libérale chère à notre Président Macron.
    Et, il y a mille autres exemples pour prouver que les frais ne sont jamais divisés par deux en cas de décès de l’un deux…
    Je vais voir si je ne peux pas aller au Portugal…. avant qu’il ne soit trop tard

  38. Puisque cette discussion contient plusieurs exemples chiffrés, voici celui très courant d’un couple vivant avec chacun environ 800 euros de retraite mensuelle, soit 1600 euros. Au décès de l’un, le survivant devra affronter, en plus du chagrin et du deuil, d’énormes difficultés financières qui, pour beaucoup, conduiront …..au suicide.
    Si jamais cette proposition de Delevoye est débattue à l’Assemblée Nationale, des millions de retraités descendront dans la rue pour grossir le rang des gilets jaunes. Mais le gouvernement actuel s’en moque car il sait très bien que les petits vieux n’auront ni l’envie, ni la force d’arracher les pavés dans la rue pour casser des vitrines. Les vautours s’attaquent toujours aus plus faibles.

    Quelques suggestions de mesures tout aussi morbides que celle de M. Delevoye pour renflouer les caisses de retraites:
    1) Supprimer le vaccin contre la grippe aux plus de 65 ans : 20.000 morts de plus par an et 20.000 retraites en moins à verser chaque mois, pour compenser le papy boom
    2) Taxer les soins prodigués aux plus de 70 ans. La taxe serait proportionnelle au montant des retraites pour ne pas favoriser les riches. Le taux de la taxe pourrait être revu chaque année à la hausse, comme celui de la CSG.
    3) Exonération de cette taxe en proposant….. l’euthanasie. Comme dans le film « Soleil Vert » sorti en 1974 et dont l’action se passe ….en 2022. On y arrive !
    4) etc… cette liste n’est pas exhaustive pour qui veut la compléter

  39. 1) Supprimer le vaccin contre la grippe aux plus de 65 ans
    Une saine mesure d’économie, car … cela ne marche pas

    Mieux vaudrait rembourser de bonnes doses de vit D et hautes doses de C à cette population, bien plus efficace….

  40. Bon, clairement on voit que se matérialise le Titanic « retraite » devant des millions de personnes jusqu’ici et depuis longtemps, incrédules…..

    Soyons visionnaires :

    – mamie ne peut s’en sortir seule, elle vend – comme des milliers- son pavillon mal isolé à perte, car afflux de biens pour s’en sortir=> franche baisse de l’immobilier en commençant par les bouses énergétiques (mais pas que, attention, le flux descendant sera global)

    – mamie ne peut payer une résidence senior (tant vantée avec des sourires refaits, habillés en blanc, courant sur la plage avec ou sans petits enfants…)=> les exploitants ne remplissent plus et ne payent plus les loyers= grosssss Katastroph encore sur les baux commerciaux et nouvelles ruines individuelles.

    – les enfants doivent prendre mamie chez eux qui contribue aux charges du logement filial et s’occupe des petiots, dans un logement exigu ou heureusement agrandi => on revient au passé, les USA le montrent déjà, la grande famille sous le même toit avec économies d’échelle

    C’est ce dernier paragraphe qui doit attirer votre fibre prospective : il faut songer à se regrouper, (famille ou coloc seniors) dans un logement neuf ou rénové, pour anticiper les tendances sociétales impactées certes par climat/commerce international,etc, mais surtout l’incurie continue des dirigeants ou prétendus tels…

    Anticipez !!

  41. Eh bien moi, je serais plutôt pour la suppression pure et simple de la reversion.
    Vous voulez une retraite, eh bien travaillez !
    Vous ne travaillez pas, dans ce cas vous aurez le minimum vieillesse, (comme feu mon père, agriculteur pendant 40 ans), voyez, on ne laisse personne crever.

    • pierre SCHWEIZER says:

      AL, D’après ce que je lis des interviews de Mr DELEVOYE, vous pouvez être content, c’est exactement ce qu’il compte faire. Il garde la réversion pour les personnes déjà retraitées, puisque en principe, on ne peut pas faire une loi rétroactive, ET, il supprime la réversion pour ceux qui travaillent encore…. Tout le monde est donc content.
      Quant à feu votre père, je connais le système puisque j’ai travaillé longtemps avec la MSA
      (vous devez savoir ce que ça veut dire) On faisait payer systématiquement le minimum aux paysans en leur faisant croire qu’ils toucheraient une retraite….résultat….
      Quant à moi, j’ai toujours cotisé énormément….donc
      Allez, bonne journée

  42. Je viens de lire dans une interview de Delevoye par une journaliste de « Notre Temps » que les retraités actuels ne seraient pas concernés par la réforme des pensions de reversion quelle que soit la date de leur veuvage.(interview du 28/11)
    Qui croire?

    • Il n’est pas possible d’exclure de la réforme les futurs veufs ou veuves… même s’ils sont déjà en retraite. Ce ne serait probablement pas constitutionnel

      • J’ai aussi lu la même information que Dominique.
        D’ailleurs Macron avait indiqué noir sur blanc dans son programme que les retraités actuels et ceux qui seraient à moins de 5 ans de leur retraite au moment du vote de la loi ne seraient pas concernés par la réforme des retraites.
        Or la réforme de la réversion fait partie de la réforme des retraites … si elle se fait un jour …

  43. Soit vous considérez comme Guillaume que notre système de retraite est équilibré dans quelques années, et toute cette agitation est inutile, car les partenaires sociaux feront valoir cet argument.
    Soit vous ne le pensez pas, comme moi, devant les incertitudes économiques croissantes, et donc il y a un problème. Age de la retraite, nb de trimestres de cotisation, taux de cotisation, valeur du point, pension de reversion, capitalisation optionnelle…dans tous les cas, ça fera mal quelque part à quelqu’un. Ou alors, impôt supplémentaire ? je ne crois pas que ce soit le moment. Ou on demande aux très riches et aux entreprises de payer. Le problème c’est qu’il y aura des effets collatéraux, avec une désindustrialisation accrue (regardez la France est devenue un des pays les plus attractifs au monde pour les investissements étrangers depuis l’arrivée de Macron, mais pas pour les gilets jaunes j’en conviens) qui se traduira par un chômage qui repartira et moins de cotisations et…la spirale infernale. Sans parler que les riches, on veut les faire cracher pour le pouvoir d’achat, la transition écologique, et j’en passe et des meilleures. Et n’oubliez pas, que l’ISF n’existe nulle part ailleurs et que les très riches ne sont pas des niais….Alors si quelqu’un a une vraie solution, pas une yaka faucon du café du commerce, qu’il la donne. Ou alors, on accepte de fermer les yeux et de laisser la patate chaude aux enfants….. perso, je le rappelle, j’ai toujours considéré la retraite par répartition comme un anesthesiant, qui faisait croire que du moment qu’on avait cotisé (en réalité contribué à payer les retraités du moment), on toucherait une bonne retraite. Et j’ai bêtement épargné, je dis bêtement, parce que l’immobilier locatif qui complète ma retraite, est taxé un max. Mais au total, si vous allez voir ailleurs à l’étranger, je crains que vous soyez déçu.
    Je ne veux vexer personne, mais j’aimerais une vraie solution, sans démagogie à 2 balles, sinon ce blog n’en vaudra pas plus

    • keith kennedy says:

      le probleme est qu’il y a 4 mois le PM a indiqué que l’on ne toucherait pas aux reversions. et là Mr Delevoye plante le décor. pour moi ils nous mènent en bateau et cela commence à faire beaucoup
      en tant qu’anesthésiant le PM est très fort mais que l’on ne s’étonne pas de voir des gens dans la rue.
      comme de l’autre coté il n’y a personne à la chambre pour amender les propositions de lois ( députés godillots) c’est forcement dans la rue ou sur les blogs que cela se passe.
      dans son programme initial, Big Mac avait indiqué qu’en « même temps » il réduirait les dépenses pour équilibrer les comptes. je ne vois pas beaucoup de réductions de la dépenses à part rogner sur les APL, les crédits fenêtres, la valorisation des retraites etc..
      la charge de l’état est toujours globalement la même ( déficit 100 milliards)
      il n’y a pas de trajectoire ( à part être anxiogène) donc on y croit plus. ( je ne parle pas de cette ânerie du 80 km/h

      • je vous rejoins sur ce point, mais il ne faut pas se faire d’illusions. Il y aura des résistances énormes, tant des syndicats et des gens en place, et ça prendra du temps. Je suis frappé par les propos de certains journalistes qui démolissaient le projet de Fillon et qui aujourdhui reconnaissent implicitement le bien fondé d’une telle approche.Peut être que les gilets jaunes auront le mérite de faire comprendre qu’on n’a plus le choix….

    • Vous ne vexerez que vous même à exiger d’un outil collaboratif comme ce blog autre chose que des remues méninges en courtoisie (déjà pas si mal), au demeurant parfois très savamment argumentées et calculées.

      Vous le savez, cela passe par une prise en compte et en main individuelle, ce à quoi l’on n’est certes pas habitué, et c’est long, difficile, tortueux et parfois vain, à l’image de la vie….

      Aïe, en effet ce blog ne vaudra pas plus …… :=))

  44. Voilà ce qui devait arriver, arriva.

    Le monde vient de publier une tribune laissant entendre que les « personnes » qui diffuse cette rumeur sont des « méchants » de l’extrême droite. Voilà, comme je viens donc d’être classé dans la catégorie Fakenews d’extrême droite !

    Attention, notre liberté d’expression est en danger.

    https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2018/12/06/non-les-pensions-de-reversion-ne-vont-pas-diminuer-de-25_5393530_4355770.html?xtmc=reversion&xtcr=1

  45. Merci de trouver ci-après ce que j’ai publié sur un forum. (Pardonnez moi les pointillés, c’est uniquement une astuce pour éclairer les propos car ce forum n’autorise pas de paragraphes, tout est publié en continu.).

    PROPOS DE GILET JAUNE

    Qu’est-ce que c’est que ces politiques qui tentent de cacher et répètent comme des perroquets

    que le projet de réforme des retraites ne prévoit aucune suppression de reversion.( il faut analyser en détail pour bien le voir)….
    Ce sera bien le cas même pour les plus modestes…………Sans aucun doute, presque tout le monde est concerné……La seule chose qui est vraie……. et dont ils se ‘’servent’’…. est que les …-seuls-….insistons : -seuls- …. qui peuvent espérer y échapper sont ceux qui seront en cours d’une effective réversion déjà versée…. avant la réforme !….

    Oui les actuels retraités encore en couple et ceux à venir peuvent se faire du souci, ils doivent étudier l’impact sur leur propre cas d’un mécanisme reposant sur un postulat indécent !!!…..

    Ces politiques auxquels on avait fait confiance, on-t-ils honte ou veulent-ils nous tromper ?

    Allez, courage….

    Mesdames, Messieurs les élus LREM…..offrez un démenti rigoureux,….. sans abuser ….contrairement à vos habitudes….. de sophismes…. ou effets de sémantique….. à ces propos que j’ai voulus les plus clairs possibles…… Il y a des articles plus crédibles que d’autres faisant référence à des déclarations de Messieurs DELEVOYE et MACRON dans des mensuels prisés par les plus âgés, ces derniers peuvent s’y intéresser…….

    Moi, ils m’ont, à deux titres, habillé en JAUNE,…….car j’avais voté Emmanuel, même pas par défaut !

  46. Pour ‘’ étendre ’’mon commentaire précédent :
    Il me semble que l’honnêteté intellectuelle de Monsieur FONTENEAU ne peut être mise en doute.
    Le peu de fois où j’ai utilisé ce blog, j’ai eu beaucoup de conseils intéressants de la part des autres utilisateurs. Ne percevez-vous pas, comme moi, que nous formons une sorte de petite communauté d’épargnants de la classe moyenne ?
    Chacun peut percer l’abcès de cette question liée à la juste perception de la réversion à venir dans le cadre de la réforme.
    Pour ma part j’ai, par mail, avec mes petits moyens de citoyen lambda, incité les cadres des partis autres que LREM à s’emparer de ce problème qui fait controverse. C’est peut-être le moyen, par ce relai, d’obtenir une réponse suffisamment explicite et rigoureuse pour être interprétée simplement afin de remettre les choses en ordre sur une base saine.
    J’imagine que d’autres ont des idées, pour ma part, je ressens la nécessité d’épauler Guillaume FONTENEAU.
    On en arrive, hélas, à devoir dénoncer des fake news qui dénoncent des fake news qui n’en sont pas !!!

  47. Pour être complet, j’ai décidé, de vous communiquer le courrier dont je vous faisait part (n’ayant pas encore obtenu de réponse).
    ___________________________________________________________________________________________
    Objet:
    Opportunité de dénoncer les déclarations de LAREM en réponse aux GILETS JAUNES à propos de la retraite de réversion. (avec information de mes connaissances du terrain mais sachant que je ne peux le faire pesonnellement avec efficacité, ne pratiquant pas les réseaux sociaux)

    Bonsoir Madame, Monsieur,

    Gilet jaune, je m’adresse à vous car j’ai, assistant à l’émission sur BFMTV de 21h à 23h. ce soir 05 décembre trouvé matière à finir de convaincre les retraités qui ne le seraient pas,  »grâce » à des déclarations faites avec véhémence sur la réversion des retraites de la part de Madame CHIAPPA à l’endroit d’un économiste très calme qui m’a paru peu convaincu (déclarations reprises d’ailleurs dans l’émission qui suivait par Monsieur GUERINI ); à savoir:  » les retraites de réversion ne seront pas supprimées » !!!
    Leurs affirmations sont aussi quasi identiques à celles déjà faites par Messieurs MACRON et DELEVOYE (cf: la revue ‘’NOTRE TEMPS’’) plus travaillées, avec une sémantique pour rassurer, cachant de fait, ce que d’aucuns considèrent comme un énorme rabotage, qui débuterait après la mise en application de la nouvelle loi, touchant, ce n’est pas démenti, explicitement, ceux qui perdront leur conjoint aprés cette date, ayant pourtant cotisé dans l’ancien système.
    Vous êtes, je l’imagine bien, très au courant de cette spoliation programmée.
    Mais j’ai noté hélas sur le terrain que les retraités ou ceux à venir ne sont pas ou très mal informés pour la plupart. Et lorsque je leur explique, ils en arrivent même à êtres septiques tellement leur parait incohérent le postulat pour construire le mécanisme de calcul.
    Ils sont sidérés que Messieurs DELEVOYE et MACRON considèrent donc qu’il soit suffisant que le survivant ne perçoive que la moitié de l’ensemble des retraites. Comme si les dépenses pouvaient être réduites de moitié ? Aberrant!
    Je me sers de l’exemple d’un couple ayant chacun une retraite de 1000 euros et dont le survivant ne percevra que sa retraite de 1000 euros au lieu de 1500 auparavant.
    ————– J’enfonce le clou en leur indiquant:
    On imagine bien le traumatisme pour de nombreuses veuves à venir, mises sur le champ dans la précarité, ayant à s’organiser pour faire face à leur nouvelle misère avant même d’avoir fait leur deuil.
    Il saute donc aux yeux que ce projet est inique.
    Oublié le fait que la réversion était actée, comprise dans les cotisations. .
    Les difficultés seront systèmatiques, même pour des retraites moyennes.
    Des effets secondaires en cascade seront légion; analysez l’impact sur votre propre cas.
    Un exemple concret que je connais bien: une sorte de « rupture de contrat », qui plus est: avec effet rétroactif, à savoir: un couple de retraités a emprunté, via un groupe mutualiste, pour modifier son logement afin de faciliter sa fin de vie. Mais emprunté sans assurance car c’était impossible,vu leur âge, toutefois en prévoyant la capacité à rembourser au prix de quelques efforts, en cas de décès de l’un d’eux.
    Mais…sur les bases de la réversion ayant cours avant la réforme de Macron…Il faudra vendre et envisager la maison de retraite? Ce qu’ils voulaient éviter au maximum… Pas sûr que ce soit suffisant ! Les enfants devront être mis à contribution en vertu de l’assistance due aux parents ? Pour eux: s’ajoutant au boulversement, c’est plus qu’une captation d’héritage qui leur arrive…
    Pour finir : lorsque l’on entend les jeunes inquiets pour leurs retraites, difficile de les rassurer avec ce premier coup de rabot car on voit là que le processus est bien enclanché …

    —— Je leur rajoute:
    C’est rassurant de voir que les GILETS JAUNES prennent souvent du recul avant de se précipiter et risquer de se faire piéger par les sophismes*** dont ils sont inondés.
    Dans le même temps, je n’oublie pas de mettre en garde contre les excès…

    ***Rappelons que le sophisme est un baratin pernicieux, fait pour « noyer le poisson », « endormir » ou tromper avec de faux raisonnements qui passent souvent inaperçus parce qu’assez difficiles à détecter.

    En espérant avoir servi les GILETS JAUNES , en vous priant d’utiliser une autre forme éventuelle de cet outil, difficile à manipuler avec efficacité par moi seul, (absent volontairement sur les réseaux sociaux).
    Veuillez bien recevoir, Madame, Monsieur, l’expression de ma plus respectueuse considération.
    Christian

    • Vous démontrez ainsi que l’appauvrissement des français s’accélérera car toutes les classes d’âge seront touchées. Je comprend très bien le scepticisme des gens quand on leur explique ce projet de loi, étant donné son caractère aberrant et profondément inhumain. Pour paraphraser Pierre Desproges lorsqu’il parlait de JM. Lepen, je dirai qu’il y a plus d’humanité dans l’oeil d’un chien quand il remue la queue que dans la tête de ce gouvernement quand il pense à l’avenir des français !

  48. Merci pour ce très bon résumé.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*