Le sujet est à la mode et il mérite bien qu’on y consacre quelques articles. Après m’être attardé sur les conséquences immédiates de la réforme des retraites annoncée par le ministre M ERIC WOERTH (Projet de loi de finance et Coup de rabot sur les niches fiscales), je voudrais essayé de prendre un peu de hauteur.
En effet, les réformes sur les retraites s’enchaînent (1993, 2003, 2007, 2010… ) et cette lame de fonds ne devrait pas s’arrêter en si bon chemin. L’actuelle réforme rendant le système par répartition viable et financé jusqu’en 2018, la prochaine réforme est d’ores et déjà prévue.

La problématique nous la connaissons tous, et nous en avons déjà évoqué la source à plusieurs reprises dans le blogpatrimoine.com. Le système par répartition est condamné du fait de l’allongement de l’espérance de vie et d’un déséquilibre frappant entre le nombre des actif et le nombre des inactifs.

Malheureusement, la démocratie populaire n’étant pas prête à entendre une certaine vérité,et s’accrochant à certain acquis sociaux, les gouvernements successifs atteignent et réduisent petit à petit les régimes de retraite et préparent tranquillement une nouvelle ère de la vie à la retraite.
Jusqu’à aujourd’hui, le retraite est considérée comme un droit, le droit de profiter de la vie après une vie professionnelle dense et consacrée à l’enrichissement d’un pays. Légitiment, les actifs veulent profiter de ces « vacances » et estiment qu’il l’ont bien mérité après cette vie de dur labeur et on est tous bien d’accord avec cette idéal de vie en société. Les jeunes actifs travaillent durement pour financer les « vacances » des jeunes retraités. On nomme cela la solidarité nationale, ou système par répartition.

 

Malheureusement, cet idée me semble, et cela n’engage que moi, être une utopie de vie d’un pays riche et forte croissance.
En effet, dès lors que le pays France bénéficie d’un plein emploi, que les jeunes générations profite d’un niveau de vie important et susceptible de croître dans le futur, dès qu’il y a de quoi être optimiste sur l’avenir économique du pays, ces règles et objectifs de vie, même s’ils sont utopiques,  sont entièrement légitimes : la vie est faites pour être vécue et non pas pour être travaillée !!!
Soyons clair !!! Les réformes successives n’ont qu’un seul objectif : détruire cette utopie !!. Alors que le système de retraite à été mis en place dans la période faste des trente glorieuses, l’économie Française a évolués et nous ne pouvons plus avoir ces exigences de riches. Les jeunes générations ne s’enrichissent pas suffisamment (Croissance du PIB, …) pour financer les vacances des jeunes retraités. Imaginez, le salaire d’un actif ouvrier est inférieur à la pension retraite d’un retraité ouvrier : les plus pauvres (le salarié ouvrier) doivent financer le train de vie des plus riches.
La retraite ne peut plus être considérée comme des « vacances » après une vie professionnelle mais simplement comme le droit à une fin de vie assurée par l’état. Dans le futur, les retraités ne seront plus de vieux actifs en pleine forme mais des actifs qui n’ont plus la force de travailler et qui méritent de rester chez eux pour se reposer.
Le niveau des pensions retraites se réduit comme peau de chagrin et les salariés devront continuer leur vie professionnelle pour subvenir à leur besoin. Les pensions retraites ne pourront plus être considérée comme un revenu bis mais comme un minimum vital qui permet simplement de satisfaire ses besoins primaires (dormir, manger, boire… ).
Le retraité qui voudra profiter de la vie et satisfaire un train de vie plus important devra avoir été  prévoyant.
Pour profiter d’un niveau de revenu permettant un train de vie supérieur les Français ne peuvent compter que sur eux même : la solidarité nationale ne pourra plus assurer ce train de vie en fournissant des niveaux de pension retraite convenables et  le niveau de pension retraite va se réduire comme peau de chagrin.
Il devient urgent de s’organiser pour se préparer des revenus complémentaires pour la retraite. A ce titre, je vous encourage à lire un article précédent traitant de la préparation de la retraite :

Besoin d’un conseil pour gérer votre patrimoine ?

Vous rêvez d’un conseil en gestion de patrimoine qui n’a rien à vendre à part ses conseils ? Ça tombe bien, c’est notre métier !

Qu’il s’agisse d’une simple question ou d’un audit complet de votre situation patrimoniale, nous sommes en mesure de vous accompagner au gré de vos besoins et de vos projets de vie. Pour bénéficier de nos conseils, trois solutions :

 

 

L’assistance patrimoniale – Une solution rapide et efficace pour bénéficier de notre expertise pour gérer votre patrimoine ou trouver les réponses à vos questions fiscales, juridiques, financières. L’assistance patrimoniale, c’est un rendez vous téléphonique d’une durée moyenne de 45 minutes pendant laquelle nous travaillons ensemble sur votre situation patrimoniale – Un service au tarif unique de 69€ TTC –

 

Découvrir en détail notre offre d’assistance patrimoniale

 

Nouveau ! L’accompagnement patrimonial PREMIUM– Un abonnement mensuel pour bénéficier à tous moments des conseils de votre conseiller en gestion de patrimoine indépendant ! – Un service proposé au prix de 250€ TTC / mois (sans engagement de durée – 1 mois, 3 mois, 6 mois, 10 ans, c’est vous qui choisissez pendant combien de temps vous avez besoin de nos conseils).

 

Découvrir notre service d’accompagnement patrimonial

 

– La gestion conseillée – Un service de conseil financier indépendant pour vous accompagner dans la gestion financière de votre épargne ou de votre assurance-vie. Comment diversifier votre épargne sur les marchés financiers ? Quelles unités de compte choisir ? Comment prendre du risque pour espérer améliorer le rendement de votre épargne ?

Découvrir notre service de gestion conseillée

 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

NewsletterInscrivez vous gratuitement pour recevoir nos articles par mail.