J’aimerais vous faire part de quelques réflexions qui devraient vous aider à comprendre pourquoi je vous explique depuis plusieurs mois que nous vivons une incroyable mutation dans la gestion de votre patrimoine. Cette mutation trouve son origine dans la valeur de l’argent et dans la baisse continue des taux d’intérêt qui modifient profondément les valeurs, et les perspectives de court et moyen terme.
 
 

L’inflation monétaire détruit la valeur de votre épargne dont la valeur est exprimée en euros.

Combien d’entre vous sont intérieurement fiers du capital lentement mais surement épargné sur le fonds euros de votre contrat d’assurance vie ou tout simplement sur un PEL.
Combien d’entre vous sont fiers des 100 000€, 200 000€, 300 000€, 1 000 000€ accumulés, fruit d’une vie de travail et de dur labeur ?
Mais que valent réellement ces sommes si durement acquises ? Etes vous réellement riche ?
Dans le monde d’hier, c’est à dire le monde que vous avez connu depuis plus de 25 ans… Oui, vous pouvez être fier d’avoir réussi à épargner ces sommes. Mais malheureusement, dans le monde de demain, je crains que sa valeur relative soit revue à la baisse. 
L’inflation monétaire, c’est à dire la perte de pouvoir d’achat de la monnaie qui trouve son origine dans une trop grande quantité de monnaie en circulation, détruit la valeur de l’argent.
Rendez vous compte. Aujourd’hui, un ménage aux revenus moyens (-+ 4500€ / mois pour les deux, c’est à dire 2200€ chacun), peut s’endetter et devenir propriétaire d’un patrimoine immobilier dont la valeur atteint 380 000€ (1500€ /mois / 25 ans).
Etes vous riche lorsque vous détenez 300 000€ d’épargne alors même qu’il est possible, pour un couple aux revenus moyens (-+ 4500€ / mois) de s’endetter à hauteur de 380 000€ en ne remboursant que 1500€ / mois / 25 ans ?
N’avez vous pas l’impression que l’inflation monétaire est en train de détruire la valeur relative de votre patrimoine et de votre épargne ? Que valent réellement vos 300 000€ (même si j’ai conscience des sacrifice nécessaire pour épargner une telle somme) au regard de ces nouvelles capacités d’investissement autorisée par la baisse continue des taux d’intérêt ? 
 
Quel déclassement social ! Vous, SCP+ propriétaire d’une maison ou appartement valorisés 450 000€, êtes maintenant challengé par un ménage aux revenus moyens. 
 
 

L’inflation monétaire modifie en profondeur la perception de la valeur de l’argent et donc du patrimoine.

Souvenez vous, il y a 20 ans, avant l’explosion des prix de l’immobilier.
Vous étiez riche avec 150 000€ (1 000 000 FF). Celui dont la valeur de la maison dépassait 150 000€ (1 000 000 FF) était considéré comme riche. Aujourd’hui, 150 000€ est le prix de base pour espérer devenir propriétaire de sa résidence principale. Pour atteindre le même niveau de confort et de standing, vous devez mettre 4 fois plus.
Aujourd’hui, à partir de combien avez vous le sentiment d’être  riche ? 450 000€, 1 000 000€, 2 000 000€, 5 000 000€. Ce seuil est probablement très différent de votre seuil du début des années 2000 ? Pourquoi ? Pourtant les prix (inflation) n’ont pas augmentés dans les mêmes proportions ? Mais c’est simplement la valeur de la monnaie qui s’est dépréciée, c’est l’inflation monétaire.
La très violente accélération de la baisse des taux d’intérêt que nous connaissons depuis 2010/2011 est de nature à accélérer ce mouvement d’inflation monétaire et détruit encore davantage la valeur relative de votre patrimoine.
Votre patrimoine non investi se dévalue, lentement mais surement ! 
 
 

L’inflation monétaire détruit la valeur des actifs non investis

Face à ce constat deux positions sont envisageables :
Celui qui croit à la fin de l’inflation monétaire, grâce à des politiques monétaires moins conventionnelles et une hausse prochaine des taux d’intérêt, devra patienter et profiter de son épargne accumulée pour profiter de la forte baisse de la valeur des actifs conséquence de cet ajustement monétaire ; (ps : le fonds euros du contrat d’assurance vie n’est pas un actif monétaire liquide et disponible dans un tel scénario et sera alors bloqué en accord avec la loi SAPIN 2).
 
Celui qui croit au contraire que cette inflation monétaire ne fait que commencer et est une partie de la solution, devra investir massivement, et probablement à crédit, pour espérer maintenir la valeur relative de son patrimoine ;
 
 

Leblogpatrimoine.com vous conseille dans la gestion de votre patrimoine
Bilan patrimonial
  • Conseil en gestion de patrimoine INDÉPENDANT
  • Un tarif unique de 89€ TTC, sans surprise
Découvrir le service
Assistance patrimoniale
  • Un abonnement pour un accompagnement patrimonial PREMIUM
  • Un tarif unique de 350€ / mois, sans surprise, sans engagement de durée
Découvrir le service
Livres et formations

3 livres pour vous former et apprendre à gérer votre patrimoine

Découvrir les livres

16 commentaires