Très couramment, que ce soit par le démembrement de la clause bénéficiaire d’un contrat d’assurance vie, ou que ce soit sur les actifs bancaires du défunt, nous constatons le démembrement de propriété sur une somme d’argent.
Ce démembrement, d’une très forte utilité en terme d’économie de droit de succession, peut prendre deux formes :
  •  Soit l’usufruitier et le nu propriétaire souscrivent ensemble un placement financier ou acquiert ensemble un bien immobilier respectant leur droit respectif (usufruit et nue propriété) : c’est le remploi en démembrement de propriété
  • Soit les fonds sont versés à l’usufruitier, celui ci aura le droit de s’en servir, mais à la charge de le rendre, à la fin de l’usufruit (le décès de l’usufruitier), soit des choses de même quantité et même qualité, soit leur valeur estimée à la date de la restitution : c’est le quasi usufruit

Cette seconde partie nous intéresse particulièrement : les fonds seront versés à l’usufruitier, il pourra en profiter comme un propriétaire, mais on constatera, par une convention, qu’il a une dette vis à vis de son nu propriétaire : « la créance de restitution ». 
La difficulté réside dans la détermination de cette créance puisque celle  ci perdra de la valeur au fur et à mesure du temps et de l’inflation. 
Pour éviter cette perte de patrimoine pour le nu propriétaire, il peut être envisagé d’indexer de manière rigoureuse le capital. Cette indexation devant être entourée de nombreuses précautions, je vous encourage à lire l’article suivant précisant les précautions à prendre dans une telle démarche : indexation de la créance de restitution. 
Guillaume fonteneau
Conseil en Gestion de Patrimoine indépendant

CONTACT : LE BLOG PATRIMOINE

Besoin d’un conseil pour gérer votre patrimoine ?

Vous rêvez d’un conseil en gestion de patrimoine qui n’a rien à vendre à part ses conseils ? Ça tombe bien, c’est notre métier !

Qu’il s’agisse d’une simple question ou d’un audit complet de votre situation patrimoniale, nous sommes en mesure de vous accompagner au gré de vos besoins et de vos projets de vie. Pour bénéficier de nos conseils, trois solutions :

 

 

L’assistance patrimoniale – Une solution rapide et efficace pour bénéficier de notre expertise pour gérer votre patrimoine ou trouver les réponses à vos questions fiscales, juridiques, financières. L’assistance patrimoniale, c’est un rendez vous téléphonique d’une durée moyenne de 45 minutes pendant laquelle nous travaillons ensemble sur votre situation patrimoniale – Un service au tarif unique de 69€ TTC –

 

Découvrir en détail notre offre d’assistance patrimoniale

 

Nouveau ! L’accompagnement patrimonial PREMIUM– Un abonnement mensuel pour bénéficier à tous moments des conseils de votre conseiller en gestion de patrimoine indépendant ! – Un service proposé au prix de 250€ TTC / mois (sans engagement de durée – 1 mois, 3 mois, 6 mois, 10 ans, c’est vous qui choisissez pendant combien de temps vous avez besoin de nos conseils).

 

Découvrir notre service d’accompagnement patrimonial


3 Comments

  1. LOZES Robert says:

    Bonjour,

    Merci pour ce blog très pertinent et utile.
    Concernant le démembrement d’une A-Vie, au 1er décés, l’usufruitier va réinvestir soit sur lui seul, soit en respectant le démembrement ( clause de restitution), sur un nouveau contrat d’A-Vie.
    Que se passe-t-il dans le cas fréquent où l’usufruitier a plus de 70 ans ?

    Encore merci pour votre initiative courageuse

    R LOZES 05.61.75.95.37 ( si vous préférez)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

NewsletterInscrivez vous gratuitement pour recevoir nos articles par mail.