2012 sera une année délicate pour réussir vos investissements et vos placements : la crise change les habitudes et plus que jamais « les performances passées ne préjugent pas des performances futures ».

Gardez bien cet adage en tête, car dans un monde dont les repères évoluent, la hiérarchie des placements devrait également être bouleversée. Depuis le début des années 80, la baisse des taux d’intérêt à conduit à une augmentation généralisée de tous les actifs financiers mais également de tous les biens immobiliers.

Pour 2012 et après, la crise de l’endettement et l’augmentation des taux d’intérêt qui pourrait en découler devrait remettre en cause bon nombre de rendements.

 

Depuis 20 ans, une hiérarchie des rendements qui profite principalement aux actifs sensibles à la baisse des taux d’intérêt.

 

Sur 1 an, du 1er janvier au 31 décembre 2010

1Or39,40%
2Bureaux Paris18,80%
3Foncières cotées14,80%
4Logement Paris14,70%
5Immobilier Entreprise9,40%
6SCPI5,70%
7Actions françaises4,20%
8Inflation1,80%
9Livret A1,80%
10Sicav obligataires1,50%
11Sicav monétaires0,50%
 

 

 

Sur 5 ans, du 1er janvier 2006 au 31 décembre 2010

1Or19,80%
2Immobilier Entreprise9,70%
3SCPI8,90%
4Logement Paris8,70%
5Foncières cotées6,90%
6Bureaux Paris5,00%
7Sicav obligataires3,00%
8Livret A2,50%
9Sicav monétaires2,30%
10Inflation1,60%
11Actions françaises0,10%
 

 

 

Sur 10 ans, du 1er janvier 2001 au 31 décembre 2010

1Foncières cotées15,10%
2Or13,70%
3Logement Paris12,40%
4Immobilier Entreprise12,10%
5SCPI10,70%
6Bureaux Paris5,40%
7Sicav obligataires3,80%
8Livret A2,60%
9Sicav monétaires2,50%
10Inflation1,70%
11Actions françaises-0,20%
 

 

 

Sur 20 ans, du 1er janvier 1991 au 31 décembre 2010

1Actions françaises9,30%
2Foncières cotées9,20%
3Or6,40%
4Logement Paris6,30%
5Immobilier Entreprise5,40%
6Sicav obligataires5,20%
7SCPI4,40%
8Bureaux Paris3,90%
9Sicav monétaires3,80%
10Livret A3,30%
11Inflation1,70%
Sources : IEIF d’après Banque de France, CB Richard Ellis, Euronext, Fininfo, IEIF, INSEE,

 

Certes, se sont les entreprises et les actions qui affichent le meilleur rendement depuis 20 ans avec un taux moyen de 9,30%, mais il faut bien avouer que sur 10 ans, les actifs basés sur l’immobilier affichent des rendements très importants.

Ainsi, pour être contrariants et anticiper un changement de cycle d’investissement, il pourrait être prudent de ne pas investir dans les actifs qui ont été les rois de la dernière décennie.

 

D’une logique implacable : Le monde change, les repères évoluent, même s’il est difficile d’anticiper l’avenir, une seule certitude : les meilleurs rendements d’hier ne seront surement pas les meilleurs rendements de demain.

 

L’immobilier d’habitation : des prix trop élevés et des rendements médiocres.

Bien évidemment, et vous êtes habitués si vous nous suivez régulièrement, l’immobilier d’habitation n’est pas un investissement raisonnable en ce début d’année 2012.

Les prix atteignent des sommets, les rendements locatifs sont médiocres, bref, il n’y a aujourd’hui plus aucun intérêt d’investir dans l’immobilier d’habitation.

Nous avons rédigé de nombreux articles sur ce sujet. Je vous encourage à les relire pour comprendre notre raisonnement :

 

Une exception : l’achat de sa résidence principale …

Bien évidemment, l’acquisition de sa résidence principale n’est pas concernée par cet avis autoritaire. L’achat d’une résidence principale, c’est UNIQUEMENT l’achat de son confort de vie et de son cadre de vie. Celui de voudrait devenir propriétaire pour s’enrichir risque de faire une erreur et un mauvais investissement.

Dans notre analyse, l’acquisition de la résidence principale est une dépense, car l’ensemble de nos simulations tendent à démontrer qu’il est financièrement préférable de rester locataire / par rapport au fait de devenir propriétaire.

 

L’investissement CENSI BOUVARD en location meublée devra être écarté.

Ces investissements sont trop peu attrayants avec des rendements trop faibles et des perspectives de moins value importante : Prix de revente d’un LMNP CENSI BOUVARD ou LMP : Estimation et perspectives

 

L’immobilier d’entreprise et les SCPI : de rares opportunités pour celui qui anticipe l’évolution des normes de construction.

L’immobilier d’entreprise et notamment par l’intermédiaire des SCPI présente pour 2012 un investissement qui mérite votre attention. Mais attention, l’investissement en SCPI doit être réalisé avec la plus grande précaution car seules certaines pourront profiter de la conjoncture pour afficher des rendements attrayants. Pour comprendre l’évolution du marché de l’immobilier d’entreprise pour 2012, je vous encourage à relire cet article : Quelles perspectives pour les SCPI en 2012 ?

De manière pragmatique, l’investissement en SCPI devra être privilégié :

  • Dans des SCPI de création assez récente (Max 3 ans) de manière à saisir les opportunités de la crise actuelle du financement « Credit crunch »
  • Dans des SCPI qui investissent UNIQUEMENT dans des immeubles qui répondent d’ores et déjà aux nouvelles normes de construction environnementales.
  • Dans des SCPI qui ne recourent pas à l’effet de levier et au crédit pour investir.

Pour comprendre et réussir vos investissements en SCPI, vous pouvez relire ces articles :

 

Les obligations : une source de moins value quasi certaines

L’investissement obligataire doit être écarté à long terme afin si vous souhaitez éviter de perdre une partie de votre capital.

La valeur d’une obligation est directement fonction du niveau des taux d’intérêt : une baisse des taux a pour conséquence une augmentation de la valeur des obligations et surtout, car c’est l’hypothèse qui nous intéresse ici, une augmentation des taux d’intérêt entraîne une baisse de la valeur des obligations : c’est mathématique.

 

Prenons un exemple pour comprendre cette mécanique :

  • En 2010, vous réalisez un prêt de 100000€ au taux de 3% à un Etat. C’est un prêt obligataire qui est négociable en cours de vie.
  • En 2012, vous avez besoin de votre argent et envisagez de vendre votre obligation à un autre investisseur. En 2012, les taux d’intérêt de la place ne sont plus à 3% mais atteignent maintenant 6%.

Aucun investisseur n’acceptera de payer 100 000€ votre obligation dont le taux de rendement est de 3%, soit 3000€ par année. Pour pouvoir vendre votre obligation, vous serez dans l’obligation de réduire la valeur de l’obligation afin de proposer un rendement au moins équivalent.

Ainsi, pour proposer un rendement de 6%, conforme au marché des taux d’intérêt en 2012, vous devrez réduire votre prix de 50%, soit à 50 000€. (3000€/50000€ = 6%).

La hausse des taux d’intérêt entre 2010 et 2012 aura pour conséquence de réduire la valeur de l’investissement de 50%.

 

Les fonds euros des contrats d’assurance vie : des rendements trop faibles et des risques grandissants.

L’investissement dans les fonds euros des contrats d’assurance vie doit être limité et réalisé avec prudence. En effet, lorsque vous investissez vos fonds dans le fonds euros d’un contrat d’assurance vie, vous investissez votre épargne dans des obligations, vous prêtez de l’argent à des états sur endettés qui n’auront vraisemblablement jamais les moyens de rembourser leur dette. Les prêteurs ne seront surement jamais remboursés… Votre épargne en pâtira !

Dans cet article, nous vous présentons les principaux risques liés à la souscription dans le cadre du fonds euros du contrat d’assurance vie : Assurance vie rendement 2011 : Les fonds euros perdent encore en avantage comparatif. et notamment le risque de voir son contrat d’assurance vie « bloquer » pour assurer la survie de la compagnie d’assurance vie.
Pour comprendre les enjeux pour les contrats d’assurance vie, vous pouvez relire le débat qui s’est tenu à la fin de cet article : Faut il encore faire confiance aux fonds euros ? l’avis de nombreux professionnels pourrait vous permettre de vous faire une idée sur cet investissement.

 

Les actions : seul l’investissement dans les entreprises pourrait permettre de créer de la valeur.

Comme nous l’écrivions dans notre article « Il n’y a plus de placement sans risque… mais il est possible de dompter le risque !

l’investissement dans l’économie réelle et dans les entreprises pourrait bien être source de gains à long terme : Face à un monde qui change, les entreprises sont dans l’obligation de s’adapter pour survivre. toutes les entreprises ne s’en sortiront pas indemne, mais les meilleures entreprises protégeront votre patrimoine.

L’adaptation à un environnement en pleine évolution est dans l’ADN de toutes les entreprises… profitez s’en!!

De surcroît dans un environnement inflationniste, certaines entreprises ont la capacité à faire évoluer leur prix, augmentant leur bénéfice (et donc la valeur des actions, car celui ci est toujours fonction du niveau des bénéfices à long terme) au gré de l’inflation.Vous pouvez lire cet article : L’investissement action pour protéger votre patrimoine contre l’inflation ?

Bien évidemment, il ne s’agit pas de réaliser des investissements dans les secteurs de la banque ou de l’assurance ou tout autre secteur concernés par la crise financière actuelle.

 

 

Le tout devra être réalisé dans le cadre d’une diversification géographique et dans différentes monnaies

Enfin, l’ensemble de ces investissements devront intégrer une possible baisse de l’euro face à la probable perte du triple AAA (Perte du triple AAA de la France : Comment protéger votre patrimoine ?). Idéalement, vos investissements devront être réalisés dans différentes monnaies (en évitant soigneusement l’exposition à long terme sur le dollar).

La croissance économique ne sera vraisemblablement plus en zone euro, il est essentiel d’investir dans les zones de croissance…

Leblogpatrimoine.com vous conseille dans la gestion de votre patrimoine
Bilan patrimonial
  • Conseil en gestion de patrimoine INDÉPENDANT
  • Un tarif unique de 119€ TTC, sans surprise
Découvrir le service
Accompagnement patrimonial
  • Un forfait de 3 ou 5 heures pour bénéficier d’un conseil patrimonial dans le temps

Découvrir le service
Livres et formations

3 livres pour vous former et apprendre à gérer votre patrimoine

Découvrir les livres

0 commentaires