Les discussions autour de la réforme des retraites se poursuivent à l’assemblée nationale. La semaine dernière la commission des affaires sociales recevait Jean Paul DELEVOYE, haut-commissaire à la réforme des retraites, afin de l’interroger sur l’avancée des réflexions.

Parmi les très nombreuses questions, Jean PAUL DELEVOYE à fait état de ces réflexions sur le prochain régime des pensions de réversion. Ces propositions apparaissent complexes et surtout défavorables aux futurs retraités. Monsieur DELEVOYE propose une réforme globale des pensions de réversions qui devrait conduire à une baisse non négligeable des pensions de réversion versées aux veuves et veufs.

Actuellement, comme nous vous le rappelions dans cet article « Vers une baisse des pensions de réversion pour les futurs retraités ? », il existe deux sortes de pension de réversion :

  • La pension de réversion du régime général de la sécurité sociale , dont le montant est de 54% de la pension du défunt (avec un minimum de 3 433,72 par an et un plafond de 10 727,64 € par an), qui est attribuée sous condition de ressources (20 550,40 € pour une personne seule, y compris les revenus du patrimoine personnel – cf « Pension de réversion : Faut il déclarer l’assurance vie lors de la déclaration de ressources ? »  – ) au conjoint du défunt. Si la somme des ressources et de la pension de réversion (hors bonification pour enfants) dépasse le plafond de ressources (20 550,40 € pour une personne seule), la pension de réversion est réduite à hauteur du dépassement. Cette pension de réversion est anecdotique, tant son montant est faible. Vous aurez noté que les pensions de la fonction publique ne sont ici pas concernées et peuvent être versées sans condition de ressources.

 

  • La pension de réversion de la retraite complémentaire (ARCCO – AGIRC), dont le montant est de 60% de la retraite du défunt, sans condition de ressources. Compte tenu de l’absence de plafond de ressource ou de versement, cette pension de réversion peut être très élevée. Avec l’allongement de l’espérance de vie, on comprend le risque de dérapage budgétaire représentée par les pensions de réversion : Le conjoint, qui n’a pas nécessairement cotisé perçoit 60% de la pension de son conjoint pendant toute sa vie (même en cas d’écart d’âge important entre les conjoints). D’un point de vue actuariel, le montant réellement versé peut être totalement déconnecté du montant des cotisations. Cela alourdie mécaniquement le prestations retraite.

Demain, les réflexions actuelles de haut commissaire à la réforme des retraites pourraient aboutir à un bouleversement total du calcul des pensions retraites.

Demain, les réflexions actuelles de haut commissaire à la réforme des retraites pourraient aboutir à un bouleversement total du calcul des pensions retraites.

Aujourd’hui, le veuf ou la veuve reçoit une pension qui est fonction du niveau de retraite de son épouse ou époux décédé. Le montant de la pension retraite versée est de 54% de la retraite SECU et 60% du montant de la retraite complémentaire AGIRCC -ARCCO.

Demain, le montant de la pension de réversion serait déconnecté du montant de la pension retraite du défunt. Le montant de la pension de réversion serait fonction des revenus du veuf ou de la veuve : La pension de réversion viendrait simplement compléter le montant de la retraite du veuf ou de la veuve pour atteindre, par exemple 50% du montant de la retraite cumulée du couple avant le décès.

 

Pour illustrer la mécanique, Monsieur DELEVOYE utilise un exemple très concret :

Monsieur est retraité. Il perçoit 3000€. Madame est retraitée. Elle perçoit 1000€. Ensemble ils perçoivent donc 4000€. Le revenu moyen du couple est donc de 2000€. 2000€ est donc le montant de revenu du veuf ou veuve après le décès après versement de la pension de réversion :

  • En cas de décès de Monsieur, Madame percevrait, non pas -+60% * 3000€ comme c’est le cas actuellement, mais 1000€. C’est à dire la somme qui lui permet d’atteindre le revenu moyen du couple calculé ci avant.
  • En cas de décès de Madame, Monsieur ne percevrait pas de pension de réversion.

 

Bref, voilà encore la preuve d’une belle usine à gaz dont la finalité semble être de trouver tous les moyens possibles pour réduire le montant de la retraite des futurs retraités.

Voici la vidéo de l’audition de Jean Paul DELEVOYE en commission des finances

 




59 Comments

  1. STEPHANE BOULLOT says:

    Bonjour,
    Sauf erreur de ma part il y a une grosse erreur dans vos calcul.
    En cas de décès de son mari aujourd’hui, elle touchera 20550.40-12000= 8550.40 par an.

    Cdlt

  2. OlivierSPb says:

    Alors GF, toujours aussi fan de faire des calculs de TRI pour nous convaincre que payer des cotisations sociales est un bon placement

  3. keith kennedy says:

    le sujet avait fuité il y a 4 mois. cela avait fait un tollé. le 1er ministre avait juré qu’on ne toucherais pas à CA.
    maintenant cela revient et comme les godillots de LREM vont voté en fanfare c’est comme si cela était fait.
    lire le très intéressant sujet sur l’évolution des revenus des retraités fait par l’OFCE sur les 2 budgets à venir ( 2019 et 2020) ( date 27/09/2018)
    https://www.ofce.sciences-po.fr/blog/pouvoir-dachat-retraites-maltraites/.
    c’est malheureux mais je vois bien la hausse des taxes mais pas bien la baisse de la dépense publique dans le  » En même temps ».
    les retraités représentent 16 millions de personnes en France en age de voter. ils perdront tous ( à part les 1%) du pouvoir d’achat et de façon importante pour les déciles 3 à 8.
    c’est l’euthanasie des retraités.

    • Complètement débile ce calcul ! Il ne tient pas compte en effet des charges fixes, tel remboursement d’un crédit, loyer, taxe foncière, etc.
      Imaginons le couple dans l’exemple ci-dessus. Si le mari avec 3000€ / mois décède avec un remboursement de crédit de 1330€ / mois (1/3 de 4000€). Il reste 670€ à cette pauvre veuve pour vivre ! avec deux mensualités en moins pour payer sa taxe foncière !

      Une fois encore du grand n’importe quoi. Ce gouvernement m’horripile !

    • Tant mieux si l’ajustement est fait sur les retraites.
      1-Ils ont eu le plein emploi
      2-Ils sont responsables du deficit actuel (accumule depuis 1970-2000 esentiellement)
      3-Ils ont profite de l’envolee du prix de l’immobilier

      Encore heureux qu’on les met a contribution aujourd’hui au lieu de faire payer les 15-35 ans qui ne peuvent ni se loger ni avoir des emplois stables et doivent rembourser les dettes de leurs parents et grand-parents.

      La France est le seul pays dans le monde ou les plus de 60 ans ont en moyenne un meilleur niveau de vie que les actifs, il faut arreter ce cirque a un moment, ce n’est pas viable a long terme.

      • Ils ont aussi pour certains fait la guerre pour que vous soyez libres d’écrire vos âneries irréfléchies!
        Ils ont également fortement contribué à un meilleur niveau de vie et de santé pour leurs enfants et petits enfants dont vous faites partie !

        Au delà la provoc, même si sur le fond vous n’avez pas complètement tord, tout ce que vous reprochez aux retraités, ce n’est pas leurs fautes, mais bien l’inconséquence des dirigeants, notamment socialo- communisme avec comme point de départ un certain F. Mitterrand !

        • Ceux qui ont la guerre d’Algérie ont 80/90 ans…Ceux qui ont fait la Seconde Guerre Mondiale…Ils ont 90/100 ans alors ne disons pas de bêtises, ce ne sont pas eux dont on parle.
          Le problème c’est la génération baby-boom (dont vous faites probablement partis) qui:
          – N’a pas assez payes d’impôts/cotises (Arrêtons de croire par ailleurs que l’IR est élevé en France, c’est 8% des recettes contre 30/40% dans de nombreux pays, je paie 47% au UK d’ailleurs)
          – A touche de bénéfices sociaux trop élevés
          Le dette d’aujourd’hui, c’est l’accumulation des déficits passes donc l’insuffisance de recettes ou excès de dépenses passes.

          Qui a elu la classe politique qui est responsable de la montagne de dette actuelle?
          Qui a vote pour des dirigeants qui ont eu des politiques électoralistes?
          Qui a vote pour des dirigeants qui ont mis en place des politiques de desfiscalisation massive pour l’immobilier tels que l’ont peut gagner 3 ou 4 fois le revenu médian et ne pas payer d’impôts tout en s’enrichissant avec l’inflation générée par ces politiques fiscales expansives?

          Aujourd’hui nous arrivons en bout de piste et c’est aux responsables de payes l’ardoise et non aux moins de 40 ans.

          • Reprenons pour revoir vos préjugés:
            – « Ils ont 90/100 ans alors ne disons pas de bêtises, ce ne sont pas eux dont on parle. »
            * Ceux là, c’était mes parents qui ont vécu dans la misère d’après guerre avec un père malade de guerre et ont terminé leur vie avec une retraite tout autant misérable, encore moins élevée que ceux qui se plaignent aujourd’hui. J’ai moi-même subi cette misère jusqu’à l’âge de 25 ans, où après mes études, j’ai pu enfin émergé, malgré et après 2 ans de chômage, et construire une vie plus décente.

             » N’a pas assez payes d’impôts/cotises (Arrêtons de croire par ailleurs que l’IR est élevé en France, c’est 8% des recettes contre 30/40% dans de nombreux pays, je paie 47% au UK d’ailleurs) »
            – Dès mes premiers salaires, le fisc et l’administration qui ne m’ont jamais aidé, à part des bourses scolaires et une ridicule ASS pendant le chômage, me sont tombés dessus de plein fouet. A cette époque, il y avait 14 tranches d’IR en 1980 et personne ou presque, parfois de façon minimale, n’échappait à l’IR. Cet IR représentait 5,6% du PIB, soit, si on le ramène au PIB d’aujourd’hui, près de 130 Mds d’€ alors qu’il n’est aujourd’hui (en 2017) en réalité que de 76 Mds €.
            Vous voyez bien que l’on a beaucoup payé pour vos meilleurs bien-être, éducation, santé et logement bien chauffé, …

             » A touche de bénéfices sociaux trop élevés
            Le dette d’aujourd’hui, c’est l’accumulation des déficits passes donc l’insuffisance de recettes ou excès de dépenses passes. »
            Les bénéfices sociaux, comme vous dites, sont arrivés à cause du chômage engendré dans les années 70/80 à cause principalement des chocs pétroliers, cette même énergie cause de soulèvements aujourd’hui.
            Ensuite sont arrivées les politiques socialo-écolo- communistes qui ont marqué, malgré un discours euphorisant, le début du déclin de la France avec les budgets à découvert grandissant, donc la dette d’aujourd’hui, appuyé par une politique monétaire décorrélée de l’or remplacée par un dollar, monnaie de référence et « exponentialisée » plus tard par les folies des banques centrales (BCE notamment pour nous Français).
            Donc non, ce ne sont pas nous les papy-boomeurs qui ont menés le pays à ce qu’il est aujourd’hui, mais bien le système électoraliste et le clientélisme, furoncles de cette 5ème république. Ils n’ont fait que SUBIR pour la plupart l’inconséquence des politiques au pouvoir. C’est cela qui fait en 2018, la différence entre l’Allemagne et la France.
            Personnellement, j’ai bien compris très tôt, la perversité de ce système et n’ai plus voté depuis 1974 aux présidentielles et législatives.
            Nous avons fait 1968 pour changer les choses, faites 2019 pour changer de République, un système par exemple qui respecte les avis du peuple que l’on appelle la « démocratie directe »

            Quant aux politiques défiscalisantes, il faut élargir votre regard, ce ne sont pas que des impôts en moins, ce sont en même temps des logements en plus qui vous logent aujourd’hui et n’auraient probablement pas vue le jour sans cela, ce sont des aides ou des prêts aux entreprises qui ont investi et qui vous font travailler aujourd’hui, etc. Et si vous réfléchissez, un peu plus loin que votre bout de nez, vous comprendrez que l’Etat a « récupéré » plus tard sous forme de taxes ou d’IS la totalité voire plus, des réductions et crédits d’impôts accordés!
            N’oubliez pas non plus que grâce aux baby -boomeurs, vous voyagez en avion sécurisé à moindre coût, en TGV à 350km/h, vous êtes logés et chauffés aussi à moindre coût (sauf bien-sûr dans les grandes métropoles et pour les populations en précarité), vous roulez sur des autoroutes, nationales et départementales sans nids de poule ou presque …. la liste est longue !

            Aujourd’hui nous ne sommes pas en bout de piste, l’avenir et l’innovation sont sans limites, il faut simplement changer de piste, se lever le matin, entreprendre, changer les mentalités, changer de logiciel, imaginer, apprendre, innover, … et surtout pas vous en prendre aux anciens, c’est trop facile, eux qui ont travaillé dur pour sortir le pays de l’après guerre(s) et le mieux de leurs enfants et petits enfants.

            • 1-Sur le retraites >80 ans, je suis d’accord et c’est bien pour ça que je ne les inclus pas dans ma critique.
              2-Vous admettez que l’IR représentait que 5.6% du PIB donc pourquoi ne comprenez-vous pas que c’est insuffisant quand les dépenses de l’Etat représentent de 40 a 50% depuis 40 ans ?
              3-Vous accusez le système électoraliste et clientéliste…Nous sommes d’accord! Mais excusez-moi, qui a vote pour ce système? Qui s’est abstenu et favorise ce système (oui, l’abstention correspond a voter avec la moyenne, c’est logique…). Donc prenez vos responsabilités ou peu au lieu d’accuser « le système ».
              4-Politique defiscalisante ou non, l’épargne des papy-boomeurs aises aurait du être investis d’une façon ou d’une autre, pas besoin de faire des cadeaux fiscaux pour ça.
              5-TGV, autoroute, école…C’est facile de dépenser quand ce sont vos enfants qui doivent payer la facture !
              Je ne m’en prends pas aux anciens, je ne veux pas leur enlever leurs mérites mais il faut dire les choses et assurer un minimum d’égalité intergénérationnel.
              Je ne paierais pas pour les déficits que vous avez accumules par votre incapacité a voter pour des politiques de long-terme.

              • keith kennedy says:

                jeune homme. vous bénéficié de ce système autant que les « anciens » puisque vous n’avez connu que cela.
                qui « gueule » pour la baisse des APL: les jeunes.
                est-ce que les jeunes ne prennent pas le TGV et les autoroutes.
                qui peut se payer des études et aller en UK. s’il n’y avait pas eu le progrès vous seriez surement resté à Aurillac pas à Londres.
                en ce qui concerne les impôts, vous ne devez pas voir que l’IR mais tous les impôts et prélèvements.
                et il me semble que là on paye plus en France qu’au UK.
                il me semble que l’égalité intergénérationnelle existe sans cela comment vous payez vos études et autres vacances.
                ce n’est pas parce que vous « baisez » les vieux que cela va aller mieux. c’est un appauvrissement général puisque l’on ne baisse pas la charge de l’état.

                • 1-Je suis contre les APLs, encore une mesure qui a enrichi les propriétaires, augmenter le prix des studios sans régler le problème du logement.
                  2-Oui enfin en France quand vous payez 50% d’impôts, vous avez plein d’avantages. Moi je paie 47% et je dois mettre de cote pour ma retraite, l’éducation des gosses, mettre de cote si je suis au chômage et la sante.
                  3-Merci mais je pense gagner plus que 99% des gens sur ce forum, donc personne ne paie mes études ni mes vacances ou mon premier ordinateur. J’ai vendu du muguets quand j’étais gamin, fait des brocantes, travaille tous les étés après le bac et fait un emprunt pour payer mes études.
                  Cependant, vous touchez au cœur du problème. Si vos parents sont aises, vous avez les moyens d’avoir des bonnes études, ils vous aident pour acheter un logement, paient vos vacances…Si vous êtes dans la classe populaire ou moyenne (la vrai, au dessus de 2x le revenu moyen, ce n’est plus la classe moyenne!), bonne chance…
                  L’ascension sociale n’est pas due, elle se gagne. Mais le niveau d’inégalités actuelle rend cette ascension de plus en plus difficile (même si j’y suis arrive sur le plan personnel).
                  Je ne cherche pas a baiser les vieux, juste qu’ils participent aux efforts au lieu de couiner alors qu’ils ont un meilleur niveau de vie que les actifs (j’exclus les retraites >70 ans).

                  • « Moi je paie 47% et je dois mettre de cote pour ma retraite… »
                    Et moi j’en paie + de 50% !
                    Moi aussi, j’ai bossé pendant mes vacances scolaires, comme beaucoup de mes collègues de l’époque,. Vous croyez quoi ? Vous vous imaginez que tout le monde était comme les « bobos » soixante huitares que vous voyez à la télé ?
                    Quant aux banques, vous avez pu faire un emprunt étudiant et bien vous en avez de la chance car à mon époque, les banques ne vous prêtaient même pas un radis si vous n’aviez pas de salaire fixe!
                    Sur les retraites des vieux, quand vous vous serez levé à 6h30 du matin pendant 45 ans, quand vous aurez subi les humeurs et incohérences des petits chefs et autres arrivistes, subi un ou 2 divorces, etc.(la liste est longue)…. vous changerez d’avis j’en suis convaincu.
                    Intergénérationnel, ça marche dans les deux sens, les parents donnent aux enfants dans un premier temps et ensuite les enfants (certains) rendent aux parents ! C’est tout simple

                    • J’arrête le débat ici car c’est complètement stérile, j’ai l’impression de parler avec un adolescent qui répond simplement pas « Oui mais moi je fais plus que toi » au lieu de mettre les chiffres et arguments en perspective. Ce manque de recul s’explique probablement par 45 ans de frustration, je peux comprendre.

                      Intergénérationnel ce n’est pas au niveau de la famille, c’est au niveau de la société que cela doit se passer sinon on ne fait que reproduire les inégalités génération après génération.

                      Mais ne vous inquiétez, j’ai compris la leçon: Je me suis barre, je gagne de l’argent et paie des impôts a l’étranger et je viendrais profiter du système a ma retraite mais je ne vais pas payer pour les baby boomeurs

                    • Ca se voit que vous êtes nouveau sur ce site, car sinon vous auriez lu que depuis des années, j’en appelle, hélas sans écoute, à BAISSER les dépenses publiques. Donc nous sommes d’accord sur le sujet !

                    • « « Oui mais moi je fais plus que toi » au … »

                      Vous manquez pas de toupet !
                      C’est quand même vous qui dites: « Moi je paie 47% et je dois mettre de cote pour ma retraite, l’éducation des gosses, mettre de cote si je suis au chômage et la sante. »

                      Vous ne parlez pas de vous peut-être !
                      Débat – STOP inintéressant !

                  • Fredy Gosse says:

                    C est pas juste ,heureusement après 74 ans les 40 ans héritent ,salauds de vieux pourraient pas mourir plus tot😀

                    • On parle de revenus, les héritages ne sont pas classés dans cette categorie car non récurent.
                      La France dépense 14% du PIB en retraite (contre 10% en Europe) contre 6.7% dans l’éducation…et on doit pleurer sur le sort des retraités qui gagnent mieux que des actifs…allons soyons sérieux un instant.
                      Il faudrait enlever l’âge de retraite et avoir simplement une durée de cotisation équivalent a la moitié de l’espérance de vie par exemple. Mon père qui a commencé a 17 ans, ouvrier devrait pouvoir arrêter a 60 ans. Mais si on commence a 25 ans dans un bureau, on devrait aller jusque 65 ans facilement.

              • « Mais excusez-moi, qui a vote pour ce système? Qui s’est abstenu et favorise ce système (oui, l’abstention correspond a voter avec la moyenne, c’est logique…). »
                « L’absentéisme favorise la moyenne …. ou pas ! »
                Si vous arrivez à le DEMONTRER, cela ne sera qu’un effet pervers du système électoral, manipulé régulièrement par les politiques depuis Mitterrand, puis Chirac, ….
                Pour ma part, mon raisonnement est simple, je plaide pour une démocratie directe, je ne vais donc pas voter pour une personne qui, une fois au pouvoir, va mentir, tricher, voler pour certains, et devoir avaler des couleuvres pendant 5 ans sous prétexte qu’on ne peut pas être d’accord avec tout le programme d’un candidat, qu’il ne respecte jamais d’ailleurs!
                Y a qu’a voir Macron, personne (ou peu de personnes) ont voté pour qu’il augmente les taxes sur le carburant.

              •  » Vous admettez que l’IR représentait que 5.6% du PIB donc pourquoi ne comprenez-vous pas que c’est insuffisant quand les dépenses de l’Etat représentent de 40 a 50% depuis 40 ans »

                1- Oui, l’IR représentait 5,6% du PIB il y a 40 ans et seulement un peu plus de 3% du PIB aujourd’hui. Vous n’avez pas bien compris le calcul semble t-il ! c’est aujourd’hui qu’il serait insuffisant.
                Je dis serais, car l’IR est d’une part devenu injuste et confiscatoire pour une partie de la population et est d’autre part un frein à l’entreprenariat donc frein à la croissance et fournisseur de chômeurs!

                2- Quand un budget est en déséquilibre, à l’instar d’un ménage, il y a deux solutions, soit augmenter les recettes, soit diminuer les dépenses. Augmenter les recettes, donc les impôts et taxes, dans le contexte actuel, vous comprendrez que ça va être difficile, il ne reste donc que la deuxième solution: ARRÊTER LA GABEGIE DE L’ÉTAT !

                • 1-Le problème n’est pas votre calcul mais votre raisonnement bancale et votre incapacité a comprendre un argumentaire simple. Je parle d’IR/cotisations sociales, vous me répondez seulement avec un chiffre IR? Je vous explique que la dette actuelle correspond a un excès de dépenses/insuffisance de recettes et vous dites que je propose d’augmenter les impôts…
                  Je suis d’accord avec vous, le niveau actuel des impôts est trop haut et sa collecte beaucoup trop complique.
                  Mais des qu’il faut réduire les dépenses, il n’y a plus personne, la moitie de la France manifeste comme la sur le coup des retraites.

                  Regardons le budget ici:
                  https://www.performance-publique.budget.gouv.fr/actualites/2018/direction-budget-a-publie-edition-2018-budget-etat-vote-en-quelques-chiffres#.W_8_puhKg2w

                  330Mds de Depenses
                  87Mds de Deficit
                  Si on essaie d’arriver a un équilibre primaire (hors charge de dette), il faut reduire de 45Mds (2% PIB) les dépenses soit d’environ 15% ce qui est difficile si on agit seulement sur le budget de l’Etat.
                  Donc il faut transférer une partie de la pression fiscale des charges sociales vers l’IR et diminuer les bénéfices sociaux afin d’éviter d’augmenter le déficit de la Secu.

  4. keith kennedy says:

    erreur de francais car partie trop vite  » vont voter »

  5. ++ OSPB
    Moins on paye de cotisations sociales en France, plus on peut s’enrichir et vivre décemment.

    Il faut donc en tirer les conclusions pratiques sans couiner ni barguigner, sinon, on continue sous le joug….

    Une question : on baisse quand les retraites de ces messieurs , ainsi que leurs prébendes variées ??
    C’est serait plus qu’un cavalier budgétaire, ce serait un cheval de feu !

  6. Alignement des retraites des fonctinonaires et des députés sur le régime de monsieur tout le monde … , cela sera peut etre la prochaine demande des gilets verts …

  7. Fredy Gosse says:

    Ah ça ira ça ira..

  8. Absolument scandaleux et abject ! Jusqu’où va t on nous faire les poches ? Commençons par supprimer les retraites et tous les privilèges des élus dès l’instant où ils ont été ministres quelques mois. Dans les pays scandinaves un ancien ministre ou président redevient monsieur tout le monde dès qu’il a quitté ses fonctions. Ras le bol ! !!

  9. Je rejoins les commentaires ci-dessus.
    J’ajoute que le système s’apparente de plus en plus à un schéma de Ponzi.
    C’est facile de baisser les prestations des retraités, en effet ceux-ci ne vont pas tout casser dans la rue. Par contre, curieusement à la Réunion le gouvernement recule (suppression de la hausse de la taxe carburant). Faut-il donc tout mettre à sac pour se faire entendre réellement et faire bouger les lignes ? Cela serait vraiment pitoyable mais j’ai l’impression que c’est malheureusement le cas. L’Etat est visiblement fort avec les faibles et faible avec les forts. L’obsession des gouvernants : acheter la paix sociale, continuer à taxer la classe moyenne pour continuer à verser des prestations coûte que coûte entre autres aux habitants des banlieues ghettos et éviter ainsi toute explosion de violence (que l’Etat serait incapable de maitriser l’armée de terre n’ayant plus que 80000 hommes). On paye 40 ans de politique démagogique, permissive et inconsciente : regroupement familial, assistanat, immigration de masse, ISF et fiscalité lourde. Bref on importe des pauvres et on exporte nos riches. L’Etat finance les études de nos enfants et ensuite une fois formés ceux-ci partent à l’étranger. Il faudrait un vrai big bang fiscal et politique mais on vous expliquera ensuite que c’est impossible (Bruxelles, CEDH etc, …). On est très très mal barré. J’ai vraiment peur que la classe aisée (petits riches) soit véritablement tondue (loyers fictifs, prestations de retraite sous condition de ressource, remboursements maladie limité) au principe qu’elle aurait acquis un soi disant gros patrimoine. Les « gros riches », eux ont pour la majeure partie quitter le territoire.
    par démagogie, clientélisme électoral, l’Etat social a tué l’Etat régalien. On a un des plus forts taux de prélèvements au monde et une armée au rabais, des policiers sans moyens, des urgences débordées, une justice laxiste, pas assez de prisons (alors on incarcère plus). C’est une honte, … Je suis écoeuré. J’aime mon pays mais les politicards le mette à genoux et sont en train de le tuer.

  10. keith kennedy says:

    LMNP75 bravo belle synthèse de ce pays dont on dit que le monde entier l’envie mais dont le modèle n’est suivi par personne.
    effectivement notre classe politique est discréditée, entre socialo/bobo/ecolo je ne vois pas vraiment de solution.

  11. OlivierSPB says:

    En fait si on résume, en cas de décès de l’un des conjoints c’est 50% maxi!
    Le Black Friday des retraites !
    Happy Black Friday toutes les semaines!

  12. Fredy Gosse says:

    et comme dirait Derugy ça va être dur quand on voit les restaurants Parisiens a 200 euros sans le vin…
    là c’est plus fort » qu’ils mangent de la brioche »

  13. Fredy Gosse says:

    Désolé le brillant personnage quia proclamé cette énormité c est Darmanin .on ne prête qu’aux riches

  14. pierre SCHWEIZER says:

    Et, qu’en est il des retraités qui le sont déjà, mais où les deux sont encore vivants. On ne parle jamais de ces gens là….
    Si quelqu’un pouvait m’expliquer
    Et quid de la retraite de Mr DELEVOYE, son épouse sera t elle impactée…..
    J’ai la très grosse impression que rien ne change sauf pour diminuer une prestation

  15. Fredy Gosse says:

    Va falloir qu ils disparaissent plus vite :soleil’vert c est bien👹

  16. Toucher aux retraites a été une faute politique grave de Macron qui va lui couter sa réélection.
    Toucher aux pensions de reversions sera le suicide politique de Macron

  17. Jean Claude says:

    Et Guillaume qui nous ventait ce merveilleux système par répartition que le monde entier nous envie.
    Comment nos veuves et ou veufs vont pouvoir payer des EPHAD à 3000€/mois sachant que leurs enfants ont déjà des problèmes pour survivre?

  18. Macron s’est foutu dans une belle merde à vouloir faire une réforme des retraites dite sociétale chose que personne (à part ces collabos de CFDT) ne lui a demandé.
    On allait déjà vers un alignement public/privé et les régimes étaient en train de revenir à l’équilibre.
    Et il a fallu que ce petit napoléon nous ramène ses idées à la con.
    Avec Delevoye vous allez être servis …
    Je viens de tomber sur cet artilce qui décode très bien les objectifs de Delevoye;
    https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/alerte-rouge-delevoye-veut-209923

  19. Je crois qu’il faut arreter de nous prendre pour des C…

    Pour reformuler : la réforme des pensions de réversion touchera tout ceux qui ne perçoivent pas encore de pension de réversion !, y compris, les retraités actuels qui ne sont pas encore veufs ou veuves.

  20. Nos Politiques sont les champions des phrases hypocrites !
    Historiquement, celà s’est toujours terminé de facon radicale, à la lanterne !

    Qui vivra verra !

    PS : pour Monsieur Delevoye, ne supprimez pas les retraites spéciales « Députés, Sénateurs, Hauts fonstionnaires, etc …), alignez les à celles de M. tout le monde !

  21. keith kennedy says:

    je pense que cette annonce tombe au très bon moment.
    entre toutes les hausses d’impôts ou des taxes diverses et les baisses des pensions ( non revalorisation, CSG ) et maintenant réversion, je me demande si je dois utiliser le gaz ou le pistolet.
    comme cela Big Mac n’aurait pas à continuer à payer ma retraite.
    que c’est triste.
    j’espère que tous les futurs retraités ayant voté Macron apprécieront

  22. Petite question intéressée… (j’envisage de prendre ma retraite dans les prochains mois, ayant l’ancienneté et l’âge nécessaires) : quand cette usine à gaz devrait-elle démarrer ?

    Je suppose que la — très probablement — future règle ne concernera que les pensions de réversion générées à partir d’une certaine date. Est-ce que ce sera par tranche d’années de naissance comme, actuellement, les règles de départ en retraite ? Ou à partir d’une date couperet ?

    Merci d’avance

    • Pour ceux, a t-il été dit, nés à partir de 1957 !

    • Prenez votre fourche et allez poser votre question à Delevoye. Le petit (ou plutôt le gros) Monsieur n’a pas l’air de se rendre compte qu’il doit arrêter de nous prendre pour des cons parce que ça va mal finir cette histoire.

  23. C’est quand même malheureux, c’est toujours la petite classe et la moyenne classe de gens qui payent les pots cassés, d’ailleurs nos ministres eux sont tapes car en vue des salaires qu’ils touchent sans compter tous les accotés dont ils bénéficient, et bien aussi que pour toutes cette catégorie ils n’ont pas besoin de cotiser plus de 40 années pour toucher une retraite. d’autant plus que pour la plupart, ils ont des primes et d’ou viennent elles, et bien ce sont leurs prédécesseurs qui ont mis tout cela en place et là pas question de revenir sur ces acquis tel aussi que de s’augmenter niveau salaires, eux vont vous dire c’est normal, moi aujourd’hui oui je me rend compte que tout cela est normal, car nous sommes revenus dans une monarchie. Adieu veau, vache, cochon, pour les petits à vous de payer encore plus pour nourrir tous ces irrassasiables, ils ne leurs manquent plus que la perruque frisée comme aux temps des rois et ils seront à jour, je soutiens les gilets jaunes pour dire liberté, égalité, fraternité!!!

    • Qui voulez-vous qui paye ?
      Les pauvres, sont trop pauvres, on peut plus rien leur prendre !
      Les très riches se sont organisés, ils en ont les moyens ou ont fui le pays !
      Qu’est-ce qui reste ? Nous les classes moyennes qui font la masse !

  24. Fredy Gosse says:

    Au fait Denis vous ne tournez jamais lus dans la sitcom ?

  25. Fredy Gosse says:

    Vous ne tournez plus dans la sitcom

  26. Fredy Gosse says:

    @john
    Pas de bouton plus haut pour vous répondre
    Juste ceci s il’y a un héritage parce que des vieux ont différé leurs consommations
    En prévision de justement une baisse de leurs revenus d activités au départ à la retraite et ne pas être un fardeau financier pour leurs enfants …
    Finalement si les vieux avaient des revenus inférieurs comme vous le souhaitez au nom’je suppose de la morale égalitaire ils auraient moins économisé et donc seraient plus à la charge de leurs descendants lol

    • Pourquoi ne pas accepter simplement la vérité des chiffres?
      – Que la France dépense 40% de plus que le reste de l’Europe pour les pensions?
      – Que les jeunes retraités gagnent plus que les jeunes actifs?
      – Que nous sommes le seul pays où l’âge de la retraite n’évolue pas en ligne avec l’augmentation de la durée de vie?
      Sur le plan personnel je m’en fou, je finance ma retraite moi-même mais que les français fassent un tel denis intellectuel me choque. Ca fait 40 ans que les politiques fiscales avantagent les retraites (car les jeunes votent moins…)…Un retour a l’équilibre me parait normal et nécessaire.
      Si on ne veut pas diminuer les retraites, augmentons l’âge de départ a la retraite ou rendons obligatoire l’implication dans des associations (ce que beaucoup de retraités font déjà, je l’accorde) pour toucher la retraite a partir de 62 ans sinon il faudra aller jusqu’à 65/67 comme de nombreux pays en Europe.

  27. Fredy Gosse says:

    Ai je jamais dit le contraire (votre dernier paragraphe) faut. vous méfier des stats les plus belles retraites sont celles du secteur public et si vous pensez que l on peut les aligner sur celles du secteur privé je comprends que vous vivez depuis longtemps hors de France ou que vous n êtes pas francais

    • On mélange un peu tout dans le public, c’est le problème. Oui la moyenne est faite sur moins d’année que dans le privé mais les primes ne sont pas incluses, ce qui représente un gros morceau du revenu total. Aussi, on oublie que le fonctionnaire moyen est beaucoup plus éduqué que l’employé du privé moyen (Tous les profs avec Bac+5 et plus tire la moyenne a la hausse).
      Pour avoir travaillé l’été dans la fonction publique, le coeur du problème reste la productivité beaucoup trop faible et l’absence complète d’incitation a la performance. Que vous bossez a 30% ou 200%, l’évolution de carrière et le salaire sera assez similaire. Malgré l’existence de l’outils informatique depuis 40 ans, le niveau d’utilisation et l’automatisation des processus administratifs sont juste deplorables.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*