Les marchés financiers sont chahutés en ce moment ! comment l’expliquer, comment réussir ses investissements financiers et immobiliers en 2010 ? Comment faire son marché entre les différents actifs pour éviter les pièges des marchés financiers et immobiliers.

Absence de visibilité sur la croissance économique mondiale : Est ce que la croissance va renaître de ses cendres ? 
Quelle cible pour vos investissements ?

Le monde économique a encore ses bases et ses fondations sur une économie financière en reconstruction. La reconstruction du modèle prend du retard, et un nouveau modèle de croissance, basé sur une croissance verte, tarde à pointer le bout de son nez.

Si on réalise une analyse des performances passées des marchés financiers actions, on constate que la croissance mondiale évolue au rythme de cycles:
  • 1998 – 2001, la croissance des marchés s’explique par le cycle des nouvelles technologies internet ;
  • 2001-2008 : la croissance s’explique par la croissance des sociétés financières principalement. Les taux d’intérêt permettait à ses sociétés de générer des revenus exceptionnels.
  • Depuis 2008, on manque de relais de croissance : La croissance verte tarde à démontrer sa pertinence, les sociétés financières pansent leurs plaies et les sociétés de l’informatique font peur depuis le krack boursier de 2000 – 2003.  
Or tant que les marchés ne pourront se projeter dans un modèle pérenne créateur de valeur, dans un cycle de création destructrice, les marchés financiers seront toujours dans le doute et dans une volatilité extrême. 

Au delà des doutes sur l’avenir de la croissance mondiale, les marchés financiers souffrent également de l’endettement excessif des acteurs nationaux et internationaux : 
  • Les ménages des pays occidentaux et développés sont sur endettés et ne peuvent plus financer la croissance par leur consommation. 
  • Les états sont également sur endettés et la réduction mondiale des dettes publics et des déficits public ne permet plus de subventionner la croissance mondiale. 
Alors que nos économies occidentales sont toutes fondées sur une hyper-consommation, les hyper consommateurs (Ménages et Etats) ne sont plus en état de consommer et sont dans un cycle de reconstitution de leur épargne.
Alors, après balayage de ce panorama négatif et peu encourageant, QUE FAIRE POUR RÉUSSIR MES PLACEMENTS ET MES INVESTISSEMENTS 
Dans un premier temps, il est important de rappeler que l’enrichissement passera obligatoirement par un investissement créateur de richesse pour tous. 
Afin de limiter au maximum les risques, on évitera les actifs, les investissements basés sur la spéculation et sur une valeur principalement déterminée par l’offre et la demande. 
Pour ce qui concerne les investissements sur les marchés financiers actions, on évite les investissements sur des SICAV ou FCP dont l’objectif n’est que de suivre les indices et on préfère les investissements actions confiés à des gérants de conviction qui investissent dans une entreprise, non pas du fait de sa présence dans un indice de référence, mais du fait de la conviction du gérant dans ses perspectives de croissance et d’augmentation du bénéfice (Cela semble naturel mais je vous assure que vous ne trouverez pas ces supports financiers dans le réseau bancaire grand public).

Même s’il est vrai que les indices boursiers tels les CAC 40, Eurostoxx 50 ou autres pourraient afficher des performances médiocre pour les années à venir, il n’en est par moins vrai que certaines entreprises sortiront du lot et afficheront des performances non négligeables.

Par exemple, on peut citer l’exemple de l’action COCACOLA qui aurait rendu richissime son propriétaire de 1919 ou autre APPLE :

On évitera soigneusement les investissements sur les marchés financiers obligataires. Le désendettement mondiale pouvant passer par une hyperinflation, la hausse des taux d’intérêt pourrait créer les conditions d’un krach obligataire. Les pertes pourraient être très importante.
En ce qui concerne les investissements immobiliers locatif, il faut être très prudent sur la nature des investissements. On fera attention au rendement locatif de l’investissement et on exigera un rendement minimum de 7%. – 8%. En deçà de ces taux de rendement (loyer / prix de revient) l’investissement pourrait s’avérer désastreux et finalisé par une moins value sur le capital.

On privilégiera  l’acquisition dans l’immobilier ancien et on évitera avec précaution d’investir dans le neuf devenu trop cher et surtout peu rentable. Je ne vous parle pas des investissements de défiscalisation de type scellier dont nous avons cesse de rappeler la médiocrité des rendements.

On investira avec beaucoup de précaution sur le foncier et sur les terrains constructibles. En effet, contrairement à l’acquisition d’immeuble bâtis, la valeur des terrains n’est fonction que de l’offre et de la demande et n’est pas fonction du prix de la construction de l’immeuble (qui fournit une valeur minimum à l’investissement, surtout en période d’inflation).

Demain, s’il on peut être protéger par le prix de construction de l’immeuble en ce qui concerne la valeur de l’immobilier, le prix du terrain n’est fonction que de l’offre et de la demande.  < /div>

Guillaume FONTENEAU
Conseil en Gestion de Patrimoine Indépendant
Tél : 05 49 05 73 02 – 06 03 57 59 11
CONTACT : LE BLOG PATRIMOINE

Besoin d’un conseil pour gérer votre patrimoine ?

Vous rêvez d’un conseil en gestion de patrimoine qui n’a rien à vendre à part ses conseils ? Ça tombe bien, c’est notre métier !

Qu’il s’agisse d’une simple question ou d’un audit complet de votre situation patrimoniale, nous sommes en mesure de vous accompagner au gré de vos besoins et de vos projets de vie. Pour bénéficier de nos conseils, trois solutions :

 

 

L’assistance patrimoniale – Une solution rapide et efficace pour bénéficier de notre expertise pour gérer votre patrimoine ou trouver les réponses à vos questions fiscales, juridiques, financières. L’assistance patrimoniale, c’est un rendez vous téléphonique d’une durée moyenne de 45 minutes pendant laquelle nous travaillons ensemble sur votre situation patrimoniale – Un service au tarif unique de 69€ TTC –

 

Découvrir en détail notre offre d’assistance patrimoniale

 

Nouveau ! L’accompagnement patrimonial PREMIUM– Un abonnement mensuel pour bénéficier à tous moments des conseils de votre conseiller en gestion de patrimoine indépendant ! – Un service proposé au prix de 250€ TTC / mois (sans engagement de durée – 1 mois, 3 mois, 6 mois, 10 ans, c’est vous qui choisissez pendant combien de temps vous avez besoin de nos conseils).

 

Découvrir notre service d’accompagnement patrimonial

 

– La gestion conseillée – Un service de conseil financier indépendant pour vous accompagner dans la gestion financière de votre épargne ou de votre assurance-vie. Comment diversifier votre épargne sur les marchés financiers ? Quelles unités de compte choisir ? Comment prendre du risque pour espérer améliorer le rendement de votre épargne ?

Découvrir notre service de gestion conseillée

 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

NewsletterInscrivez vous gratuitement pour recevoir nos articles par mail.