Les marchés actions atteignent leur plus haut historique si l’on tient compte des dividendes versés aux actionnaires. Depuis 1987, la performance du CAC40, dividendes réinvestis, laisse rêveur.
Imaginez depuis 1987, votre capital aurait été multiplié par 14, soit un taux de rendement actuariel de 8.55% par année pendant 32 ans, sans rien faire, sans avoir besoin de passer de temps à gérer et surtout sans impôt sur le revenu pour l’épargnant dans un PEA.
L’épargnant qui aurait placé 500€ / mois pendant 32 ans aurait épargné 192 000€… mais serait aujourd’hui à la tête d’un patrimoine financier de 1 000 000€, soit 808000€ de plus-value sans rien faire. 
 

 

Pourtant, dans la vraie vie, je ne connais personne (ou presque) qui se soit enrichi grâce à l’investissement sur les marchés actions !

Voilà pour la théorie des vendeurs de rêves car dans la vraie vie, je dois vous avouer ma perplexité devant la réalité des rendements réalisés par les épargnants.
Cela fait 15 ans que je rencontre des épargnants fortunés tous les jours, 15 ans que je connais l’extrême rentabilité théorique de l’investissement en action, pour autant en 15 ans, je n’ai jamais rencontré un épargnant qui se soit réellement enrichi grâce à l’investissement en bourse.
La théorie est belle … mais dans la pratique cela semble plus difficile à mettre en œuvre. En revanche, en 15 ans, j’ai rencontré des centaines d’épargnants qui avaient beaucoup perdu à cause de leur placement en bourse.
Je suis personnellement rentré sur les marchés financiers en 2001. En 15 ans, j’ai donc vécu deux crises boursières majeures et n’ai jamais gagné grand chose grâce aux marchés actions. Je dois être mauvais, car n’importe quel théoricien m’expliquera que la bourse est le meilleur placement à long terme (et c’est d’ailleurs devant cette triste réalité que j’ai décidé en 2013 de ne plus être CIF et de ne plus faire de conseil financier – Je suis trop mauvais en pratique pour prétendre conseiller habilement).
Malheureusement, en 15 ans de rendez vous client, je constate que je ne suis pas le seul à être mauvais. Je n’ai jamais rencontré aucun épargnant qui se gargarise d’avoir réalisé ces rendements théoriques. Jamais, sauf une fois, un lecteur du site qui me téléphone un jour en m’expliquant qu’il avait placé 90 000€ en 1990 et qu’il avait aujourd’hui 900 000€ sur son PEA parce qu’il n’avait pas le temps de gérer et c’était contenter d’attendre malgré les nombreuses sollicitations de ses amis Conseil en gestion de patrimoine qui ne comprenaient pas cette absence de gestion.
Bien évidemment, j’ai très souvent rencontré des épargnants ou des conseillers financiers qui m’expliquaient avoir fait un « super coup » sur une valeur ou sur une année. Étrangement, ces derniers ne se sont jamais vantés lors des mauvaises années….
Devant mon évidente incompétence, celle des très nombreux professionnels de la gestion de patrimoine et de tous les épargnants rencontrés depuis 15 ans, j’ai besoin de vous. Je ne sais pas répondre à la question de l’article. En théorie, j’ai toutes les armes, mais en pratique, il me faut avouer mes incompétences sur le sujet.
 

Expliquez nous comment vous vous êtes durablement enrichi grâce aux marchés actions.

PS : Comme d’habitude, n’oubliez pas de valider votre vote pour une bonne prise en compte dans le sondage

Coming Soon
Connaissez vous quelqu'un qui se soit réellement enrichi grâce à la bourse ?
Connaissez vous quelqu'un qui se soit réellement enrichi grâce à la bourse ?
Connaissez vous quelqu'un qui se soit réellement enrichi grâce à la bourse ?
 

Conseil personnalisé 
Assistance patrimoniale
Bilan patrimonial
Accompagnement patrimonial
Livres / Formations 
Investir dans l'immobilier
Succession
Assurance-vie et gestion de patrimoine

74 commentaires