Hier encore Emmanuel Macron a célébré le petit monde parisien des startup en mettant en avant les 40 entreprises que l’état juge comme les plus prometteuses pour l’avenir. 40 sociétés sélectionnés par on ne sait qui pour louer leur capacité à lever des capitaux et créer des emplois avec l’argent de leurs actionnaires. 40 sociétés ou presque qui sont déficitaires, 40 sociétés qui peinent à trouver un modèle économique pérenne, bref, 40 sociétés qui ont besoin de trouver de l’argent frais pour continuer à vivre, pour survivre.


Voici comment les Echos introduit son article sur ces fameuses 40 sociétés : « Le gouvernement a dévoilé la première édition de ce nouvel indice. Il rassemble les 40 start-up les plus prometteuses et marque le passage de la French Tech dans une nouvelle ère. Au programme, une aide technique et ciblée pour répondre à leur besoin en financement, d’accès aux talents, et en simplification administrative. Découvrez les 40 élus. » Voici donc les élus ! L’avenir de notre pays et malheur à ceux qui n’y sont pas ! Dommage, vous n’avez aucune chance si vous n’y êtes pas.


Emmanuel Macron et la startup nation leur promet donc 5 milliards provenant de vos assurance-vie pour leur permettre de lever des fonds et continuer à nous faire croire que ces entreprises sont l’avenir de la France.


Il n’en est pourtant rien ! Ces entreprises détruisent l’économie du fait d’une concurrence déloyale ! Ces entreprises sont magiques. Elles affichent des augmentations de chiffres d’affaires incroyables, elles embauchent à tour de bras, investissent massivement … sans jamais être contraint à la rentabilité ! Le rêve des entrepreneurs incompétents ! Créer une entreprise, sans jamais avoir besoin d’être rentable. Tout le monde peut le faire, surtout les médiocres !


Voilà, ce qu’est vraiment la startup nation : Un conglomérat d’entreprises déficitaires qui vous font croire que le bénéfice ne sert à rien ! Comment voulez vous concurrencer des entreprises dont la recherche du bénéfice n’est pas l’objectif ? Il s’agit d’un concurrence déloyale, et cela finira mal. Une fois l’économie détruite par cette tentation du zéro bénéfice… qui va payer ?
N’oubliez pas que le développement de ces entreprises non rentable se fait au détriment d’entreprises rentables.


Un jour, il va falloir se poser les bonnes questions ? Pourquoi continuez à financer ces entreprises zombies incapables de générer des bénéfices ? Serions à nouveau train de vivre les excès de la bulle internet des années 2000 ?


Vous qui avez déjà gérer une entreprise, que pensez vous d’une entreprise qui vous expliquerait que faire des bénéfices n’est pas sa préoccupation ? Que pensez vous d’une entreprise déficitaire qui attire pourtant massivement l’argent public alors même que votre petite PME rentable peine à trouver un financement à la banque ?


N’avez vous pas la drôle d’impression de ne plus rien comprendre à ces entrepreneurs qui ont comme principal objectif de trouver de l’argent frais pour survivre plutôt que de trouver des clients et un modèle économique ? Ne vous demandez vous pas ce qu’ils font de tout cet argent ? Comment peuvent ils dépenser autant d’argent, sans jamais réussir à faire des bénéfices ? Et surtout, qui peut encore croire que l’avenir du pays est dans ces pseudo entreprises ?


Je crois qu’il est urgent de mettre fin à cette plaisanterie des startups. Il faut revenir aux fondamentaux de l’entreprise : Créer une entreprise, c’est trouver un modèle économique, c’est trouver des clients, c’est être humble, prendre le temps de grandir, de connaître son marché, éventuellement trouver des associés pour accélérer… Mais c’est surtout faire des bénéfices !
Une entreprise qui n’a pas démontré sa capacité à faire des bénéfices ne doit pas continuer à exister et doit laisser sa place à d’autres entrepreneurs dont le projet sera viable. Les startups éternelles sont des entreprises zombies qui doivent disparaître faute de démontrer leur capacité à être rentable.


Il ne faut pas se laisser berner par la belle communication de ces entreprises zombies ! L’économie power-point doit cesser. Place aux vrais entrepreneurs !

Conseil personnalisé 
Assistance patrimoniale
Bilan patrimonial
Accompagnement patrimonial
Livres / Formations 
Investir dans l'immobilier
Succession
Assurance-vie et gestion de patrimoine

60 commentaires