Dans ces périodes de taux bas, nous vous encourageons depuis de plusieurs mois maintenant à demander la renégociation de votre crédit immobilier afin de profiter de la baisse des taux d’intérêt et réduire le coût total de votre crédit immobilier (cf » le barème des meilleurs taux de crédit en ce moment« ).
Pour baisser vos mensualités ou raccourcir la durée de votre crédit immobilier, deux solutions s’offrent à vous : Demander à votre banque de réduire le taux de votre crédit immobilier ou changer de banque et demander à une autre banque de faire un « rachat de crédit immobilier ». 
 

Demander à votre banque de réduire le taux de votre crédit immobilier. 

Vous demandez alors à votre banque de renoncer à une partie de la marge qu’elle aurait du percevoir sur votre crédit immobilier : En d’autres mots, vous demandez à votre banque de perdre de l’argent (ou du moins d’en gagner un peu moins sur votre dos). Car l’argent que vous économiserez dans le renégociation de votre crédit immobilier, c’est la banque qui le perdra.
Puisqu’il rare qu’un commerçant vous propose spontanément de réduire son prix du fait de la baisse de son prix de revient, votre banquier pourrait être tenté de vous dissuader de faire cette renégociation du crédit avec des arguments comme :

  • La faible durée restante, le fait que vous avez déjà remboursé les intérêts ;
  • Qu’il ne reste que le capital à rembourser puisqu’on rembourse les intérêts au début du crédit (sachez au passage que cette affirmation est totalement absurde, la preuve : Crédit immobilier : NON,on ne rembourse pas les intérêts au début du crédit.) ;
  • Des frais de dossier très élevés ;
  • Les indemnités de remboursement anticipé (IRA)

Mais au final, ne cherchez pas, votre banquier n’a spontanément aucun intérêt à vous proposer à baisser le taux de votre crédit immobilier actuel. Pour obtenir gain de cause, vous devrez le menacer, et notamment le menacer de changer de banque et de faire racheter votre crédit immobilier par une autre banque.
Dans cette hypothèse seulement, votre banquier vous proposera une baisse du taux de votre crédit immobilier. Même si le taux ne sera jamais équivalent au taux proposé par une autre banque, vous pourrez ainsi réduire le taux de votre financement immobilier pour atteindre un même coût total (Nous verrons ensemble dans un article prochain comment les banques calculent le nouveaux taux d’intérêt lorsqu’elles acceptent de renégocier votre crédit immobilier).
 
 

Changer de banque et demander à une autre banque de faire un « rachat de crédit immobilier ». 

Puisque je viens de vous confirmer que vous ne pourrez obtenir satisfaction auprès de votre banque actuelle qu’en la menaçant de changer de banque et de faire racheter votre crédit immobilier par une autre banque, vous n’avez plus le choix, vous devez obtenir une nouvelle proposition de crédit immobilier d’un établissement concurrent.
Ensuite, facile de faire monter les enchères : Votre banque actuelle devra s’aligner ou vous accepterez la proposition de rachat de crédit immobilier faites par l’autre banque.
A ce titre, vous pouvez utiliser notre comparateur de meilleur taux de crédit immobilier et comparer plus de 100 banques : Comparateur meilleur taux de crédit immobilier.
 
La proposition de la banque concurrente sera alors réalisée en fonction des conditions de taux d’intérêt du moment. Vous bénéficierez des mêmes conditions de crédit immobilier qu’un nouvel acquéreur. Néanmoins, le montant du rachat de crédit ne sera pas égal au capital restant à rembourser dans votre banque actuelle. Il faudra y ajouter :

Le montant des indemnités de remboursement anticipé (IRA) prélevées par votre banque si vous faites racheter le crédit par une autre banque ;

Les frais de mainlevée d’hypothèque et de prise de nouvelle garantie (puisque vous changez de banque, le bénéficiaire de la garantie réelle sur le bien immobilier change au profit de la nouvelle banque prêteuse) ;

Des frais de dossier de la nouvelle banque pour mise en place du crédit immobilier ;

Néanmoins, malgré ces coûts inhérents au rachat de crédit immobilier, l’opération s’avère souvent largement bénéficiaire pour l’emprunteur. Le rachat de crédit est très souvent plus favorable que la renégociation du taux du crédit immobilier dans votre banque actuelle car au delà de la seule baisse du taux du crédit, changer de banque et faire racheter son crédit par une autre banque, c’est aussi changer l’assurance de prêt et profiter de la loi Hamon pour souscrire une assurance de prêt en délégation (c’est à dire, en dehors de la banque actuelle).
 

Préférer le rachat de crédit immobilier par une autre banque plutôt que la renégociation de votre crédit actuel, c’est aussi changer d’assurance de prêt de réduire très fortement le coût du crédit immobilier.

Saviez vous que l’assurance de prêt de votre crédit immobilier peut représenter jusqu’à 40% du coût total de ce dernier.
assurance de pret cout total crédit
 
Mais rassurez vous, lors du rachat de votre crédit immobilier par une autre banque, vous pourrez également changer votre assurance de prêt et réduire drastiquement le coût de cette dernière. Certaines études affirment que l’économie peut atteindre jusqu’à 50%. Vous en doutez, réalisez une simulation simple grâce à notre comparateur d’assurance de prêt
Cette économie sur l’assurance de prêt n’est possible qu’en cas de rachat de votre crédit immobilier par une autre banque et malheureusement pas possible lors de la renégociation du taux de votre crédit par votre banque actuelle (qui se contente volontairement de réaliser une comparaison hors assurance de prêt afin de ne pas vous donner toutes les clefs d’analyse).
 

Entre renégociation de crédit et rachat de crédit ? La réponse est très souvent : Rachat de crédit par une autre banque…

Pour aller plus loin :
Conseil personnalisé 
Assistance patrimoniale
Bilan patrimonial
Livres / Formations 
Investir dans l'immobilier
Crédit immobilier 
Comparateur de crédit immobilier
Comparateur d'assurance de prêt
Expertise comptable 
Expert-comptable spécialiste
en location meublée et SCI

11 commentaires