Souvenez vous fin 2012, nous vous alertions sur l’ouverture d’une instruction  par le parquet belge, contre la société Aristophil qui gère le musée des Lettres et des Manuscrits à Bruxelles et propose à des clients d’investir dans des manuscrits financièrement prometteurs.

Cet article de 2012, publié sous le titre « ARISTOPHIL, soupçonné d’escroquerie sur le marché des manuscrits » faisait état des craintes de la justice Belge vis à vis de l’activité de vente de manuscrits de placement par la société ARISTOPHIL.

Les soupçons portaient sur une manipulation des prix des manuscrits par ARISTOPHIL. ARISTOPHIL pourrait volontairement faire monter les enchères lors de l’acquisition de manuscrits. Aristophil, en tant que principal acteur sur ce marché étroit, ferait ainsi grimper les prix du marché. Tant que le nombre d’investisseurs augmente, les prix (organisés par ARISTOPHIL) continuent de croître, mais le jour où les investisseurs n’y croient plus, c’est le système qui tombe. Voilà une belle chaîne de ponzi !

 

L’affaire ARISTOPHIL rebondit aujourd’hui en France. Le magazine Lepoint, nous fait part d’une récente « Descente de police au musée des Lettres et Manuscrits ; Plusieurs perquisitions en cours visent Aristophil et son charismatique patron, Gérard Lhéritier, soupçonné d’escroquerie en bande organisée. »

Selon le magazine, les policiers de la BRDE, la Brigade de répression de la délinquance économique, ont investi l’hôtel de la Salle  et sa dizaine de salons richement décorés qui accueillent depuis un an et demi le musée des Lettres et Manuscrits.

Assistés de leurs collègues de la Brigade financière, les enquêteurs ont lancé plusieurs perquisitions simultanées aux différentes adresses du groupe Aristophil.

D’après les informations du Point.fr, les policiers ont non seulement fouillé les locaux de la société et de ses filiales, mais ils se sont également rendus au domicile personnel du fondateur, Gérard Lhéritier, chez son expert comptable niçois et chez plusieurs gestionnaires de patrimoine avec lesquels Aristophil est en affaires.

Comme l’avait révélé Charlie Hebdo il y a quelques semaines, la justice soupçonne, derrière les placements mirobolants proposés par Gérard Lhéritier à des milliers d’épargnants, une arnaque façon Madoff.

 

L’article du point révèle même une anecdote incroyable. Monsieur LHERITIER serait l’heureux gagnant d’une somme de 169 millions d’Euros à l’Euro-million en novembre 2012. La plus grosse somme jamais gagnée en France. Selon lepoint.fr, Gérard Lhéritier et sa famille auraient joué pour environ 7000€ de grilles d’euromillions ce jour là. Quel talent !

 

 

Les CGPI qui ont vendu ce placement miracle doivent frémir.

J’ai comme l’impression que l’assurance responsabilité civile des CGPI qui ont vendu ces placements exotiques va être bien utile. (même si je crains que l’assurance responsabilité ne couvre pas ces produits non conventionnels).

Comment peut on se dire « Conseil en gestion de patrimoine Indépendant » et publier ce genre de publicité (je ne citerai pas le nom de ce CGP même si la tentation est très forte) :

aristophil publicité mensongère

Pire, certaines de ces entreprises qui commercialisent ces placements miracles étaient présentes au salon Patrimonia, salon national référence des conseils en gestion de patrimoine. Sorte de reconnaissance de la profession!

 

 

Quant aux clients qui ont investi dans les manuscrits…

Je crains malheureusement qui va devenir compliqué de récupérer leur capital…

A suivre…

 




21 Comments

  1. En même temps, 7.50% GARANTI en rendement annuel, on peut être certain de la supercherie !!! aujourd’hui, quelqu’un qui me dit que le revenu est garanti est fort suspicieux (non pas qu’il s’agisse nécessairement d’un Madoff, mais au moins d’un commercial prêt à recourir à des subterfuges pour vendre ses produits).

  2. Quand on vous dit qu’il faut investir dans le tangible et pas dans le (s) (vieux) papier(s) !! ;:))

    Le personnage est déjà par trop sulfureux, cela devait et devrait suffire.

    Quant aux confrères qui seront lâchés par la RC, cela fera du nettoyage dans les rangs, pas vrai ??!

  3. J’ai un ami qui a des actions Aristophil et que j’ai prévenu en 2012 mais il les a gardé quand même …

    • Rectificatif : il a vendu depuis.

      • marie25310 says:

        je viens de recuperer mon capital placé il y a qq années, Apres plusieurs recommandés qui me revenaient ; jai enfin trouvé la « vrai » adresse … 1 an pour récupérer cet argent .. Resultat : pas 1 centimes d intérêts (soit disant que les collections n’ ont pris aucune valeur) – oū sont les 8 % d intérêts ? Belle arnaque !!!!!!

        • Bonjour,
          Je suis journaliste pour francetv info (le site d’informations de France télévisions), je cherche dans la journée des témoignages de personnes qui auraient investi chez Aristophil.
          Est-ce que vous accepteriez? (je peux garantir l’anonymat).
          Vous pouvez m’écrire à jeromine.gammaire@gmail.com
          Merci! 🙂

        • mes parents ont aussi placer de l’argent chez aristophil qu’ils n’arrivent pas à recupérer. Pouvez vous me dire comment vous avez fait et à qui et ou s’adresser. Je vous remercie d’avance

  4. « … manipulation des prix… Voilà une belle chaîne de ponzi !  » => ce n’est pas ça une chaîne de Ponzi ! Revoyez les définitions avant de d’écrire de telles sottises…

    Par ailleurs, comment peut on se dire « Conseil en gestion de patrimoine Indépendant » et publier autant de pheauttes dort teaugraffs en quelle ke lignne ?!?

    A bien supposer la détention d’un Dess de Clermont, on voit de suite les lacunes de culture… Sans doute une admission // =>  » Les cadres d’entreprise (en activité ou en recherche d’emploi) ne disposant pas des diplômes requis peuvent se porter candidats au titre de la procédure de Validation des Acquis (VAP / VAE).  »

    Signe de la médiocrité du niveau d’accès et pseudo formation de qualité.

    Ceci explique cela !

    • @ Mr DUGLAND

      Houla !!
      J’ai l’impression que cet article fait très mal à certaines personnes pour que vous ayez une réaction aussi excessive.

      Peut-être êtes vous concerné par le sujet, soit parce que vous en avez acheté, soit parce que vous en avez vendu ?

    • Pouvez vous nous citer les fautes trouvées.
      merci

  5. Pierre PHALIP says:

    Lecteur attentif de votre parution, j’avais bien remarqué quelques lacunes dans le domaine de l’orthographe, des accords et de la syntaxe. Peut-être un peu gênantes pour un chargé d’échanges, elles ne remettent pas formellement en cause vos capacités en matière de gestion patrimoniale.
    Si je souscris volontiers à vos conseils de grande vigilance sur les placements miraculeux à gros rendement, je trouve cocasse la publicité qui suit immédiatement cet article de mise en garde … » Investir dans les métaux rares … Jusqu’à + 452 % entre 2007 et 2013″ …
    Ne croyez vous pas qu’il existe, là également, un gisement inépuisable pour certains escrocs non étouffés par déontologie et scrupules ?
    Cordialement.

  6. La France, ce beaux pays de la présomption d’innocence…

    un cgpi qui n’ a jamais commercialisé Aristophil mais qui respecte certains principes…

    au fait nous attendons toujours une enquête sur les manipulations des taux pratiqué par les grandes majors bancaire …

  7. Enchères . La justice a saisi les comptes de la société de Gérard Lhéritier, spécialisée dans les manuscrits et soupçonnée d’escroquerie.

    Sept cents millions d’euros, un montant jamais vu en France dans une affaire décrite comme une «cavalerie»: tel est, selon les informations recueillies par Libération, le montant considérable du préjudice évalué par le parquet financier, qui a lancé la semaine passée une opération à l’échelle européenne à l’encontre de la société Aristophil.

    Son patron, Gérard Lhéritier, devenu le plus important marchand de manuscrits au monde, se défend vigoureusement d’être «le Madoff français». Le parquet, qui conduit une enquête préliminaire sur le soupçon d’«escroquerie en bande organisée», entend néanmoins mettre un terme à ses activités http://www.liberation.fr/culture/2014/11/30/aristophil-chefs-d-oeuvre-sous-scelles_1153877

  8. Bonjour,
    Je suis journaliste pour francetv info (le site d’informations de France télévisions), je cherche dans la journée des témoignages de personnes qui auraient investi chez Aristophil.
    Est-ce que vous accepteriez? (je peux garantir l’anonymat).
    Vous pouvez m’écrire à jeromine.gammaire@gmail.com
    Merci! 🙂

  9. Journaliste Canal Plus says:

    Bonjour,
    Je suis journaliste à Canal Plus. Nous préparons un reportage sur l’affaire Aristophil.
    Nous souhaitons rencontrer des personnes qui ont investi chez Aristophil.
    Vous pouvez me contacter à cette adresse : amirasouilem@gmail.com
    Votre anonymat peut être respecté.
    Belle journée

  10. Rendons à César ce qui est à César.
    Guillaume met en garde sur les pratiques d’Aristophil depuis plusieurs années, il n’est donc pas exclu qu’il ait pu dissuader certains investisseurs d’y placer leur argent.
    En tant que lanceur d’alerte, il doit donc être remercié.
    Merci, Guillaume.

    AS

    PS : quant à l’orthographe et à la grammaire, il est toujours plus facile de repérer les fautes chez les autres.

  11. Bonsoir,
    Pour ceux qui sont dans mon cas, investisseurs, j’ai trouvé une association nationale et indépendante accompagnée par un cabinet d’avocats spécialisés en droit commercial et contentieux.(PDGB)
    Il s’agit de l’association ADILEMA qui proposent de se regrouper pour échanger, communiquer, s’informer et surtout se faire aider par rapport aux procédures judiciaires qui s’avèrent longuent et complexes. Par ailleurs cela permet de diluer les coûts !
    Vous trouverez des informations sur le site http://www.scandalearistophil.org

  12. Ça y est ! On parle du scandale sur France 2 : complètement fou le discours du courtier: « les rendements …ce n’était pas de ma compétence  » sans compter les mauvaises excuses de l’avocat de l’héritier ….
    On est mal, on et très mal
    pour d’autres info: http://www.sacndalearistophil.fr

  13. Salut,

    Les œuvres d’art ne sont pas des investissements car ça ne produit rien.

    Il existe des amateurs de sardines qui courent certains restaurants parisiens pour trouver de rares millésimes : peut être qu’on devrait conseiller aux gens d’investir dans des boîtes de sardines idem pour le pinard le fromage ou les belles voitures sans oublier les meubles anciens et tout ce qui est ancien et se collectionne comme les timbres … Vous pouvez investir dans un cheptel , les veaux vaches cochons ça rapporte car ça produit des petits qu’on peut bouffer ou du lait pour faire le beurre et les consommateurs bretons aiment le beurre donc ne venez pas nous faire ch.er avec vos aristhophil pinard et compagnies , d’ailleurs quel intérêts de posséder un manuscrit illisible vous n’avez qu’à aller en librairie ou trouver un autre gogo pour vous l’acheter et votre pinard vous n’avez qu’à dire qu’il appartenait au marquis de Sade qui s’est sans aucun doute masturber sur le fameux manuscrit qu’Aristhophil est si fier de rapatrier en France , sinon essayer de le revendre à dsk

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*