La baisse généralisée des rendements de l’épargne, qu’il s’agisse des fonds euros des contrats d’assurance vie ou du livret A, certains épargnants sont prêts à tout pour obtenir un meilleur rendement.
C’est vrai qu’il est légitime de s’interroger sur l’intérêt de préparer votre retraite avec un contrat d’assurance vie dont le rendement peine à dépasser l’inflation, mais attention… la recherche d’un meilleur rendement ne doit pas vous pousser à oublier la B-A-BA de la gestion financière.
Certains commerciaux peu scrupuleux ont bien compris la crédulité des épargnants et n’hésitent pas à proposer de nouvelles opportunités de placement, faisant fi des risques réels.
Les exemples sont nombreux, et systématiquement, le discours commercial mis en avant par les vendeurs de ces nouveaux placements est en totale déconnexion avec la réalité des risques, or c’est bien connu, rendement et risque sont deux notions indissociables.
Petits florilèges des placements à la mode dont le ratio rendement / risque est volontairement caché à l’épargnant :

  • L’investissement dans l’art et les manuscrits, dont les commerciaux garantissent un rendement de 7,5% sans risque.
  • Fairvesta, l’investissement miracle dans l’immobilier allemand dont les commerciaux annoncent un rendement à deux chiffres sans aucun risque. cf article : FAIRVESTA MERCATUS: Faut il investir ? Le rendement annoncé est il possible à long terme ? Arnaque ?
  • Finotel Court terme, Qui profite d’un produit agrée par l’AMF « Finotel Premium », pour proposer des placements non agrées AMF dont les commerciaux assurent des rendements affolants et une garantie intégrale du capital.
  • … Et je ne parle pas des investissements dans les diamants, les timbres, le vins et autres sous-jacent dont la valeur ne baissera jamais, c’est bien connu.
  • Investissement en location meublée (LMNP) dans des résidences de tourismes ou autre résidences affaires dont les exploitants/promoteurs font faillite après avoir perçu leur commission… (A ce sujet, je vous encourage à consulter le très bon blog de martine DENOUNE :

 
A chaque fois, ce n’est pas la qualité du placement qui est en cause (quoique !) mais ce sont les arguments fallacieux utilisés pas les commerciaux… Parce que l’actif n’a pas perdu de valeur depuis 10 ou 15 ans, les épargnants à la mémoire courte se laissent endormir par un discours enjolivés et faisant fi des risques réels de perte en capital.
Pourtant, il est tellement simple de ne pas se faire arnaquer : On vous propose un rendement long terme supérieur à 3% – 4%, ou un placement court terme supérieur à 2%, sans risque en capital … courez vite. Ce n’est pas possible. En finance, il n’y a malheureusement pas de miracle … rendement et risque sont intimement liés.

Pas de rendement sans risque, et parfois même du risque sans rendement.

 
Celui qui se laisse endormir par un tel discours ne viendra pas pleurer lorsqu’il aura mille peines à récupérer son capital … A bon entendeur…
 

Besoin d'un conseil ? Découvrez nos servives :
Conseil personnalisé 
Bilan patrimonial
Accompagnement patrimonial
Livres / Formations 
Investir dans l'immobilier
Succession
Assurance-vie et gestion de patrimoine
Crédit immobilier 
Comparateur de crédit immobilier
Comparateur d'assurance de prêt
Expertise comptable 
Expert-comptable spécialiste
en location meublée et SCI

Investir dans l'immobilier

73 commentaires