Nous sommes vendredi. Amusons-nous un peu.

J'ai 40 ans. J'ai commencé à travailler à 23 ans après mon master en gestion de patrimoine. Pendant toutes mes études, entre mes 18 ans et mes 22 ans, j'ai travaillé tous les étés et donc validé quelques trimestres.

Depuis mes 23 ans, je n'ai jamais arrêté de travailler. Aucune période de chômage, aucune année sabbatique ou congé parental.

Avant la réforme, je devais cotiser pendant 42 ans, soit, si tout va bien, jusqu'à mes 65 ans. La borne d'âge ne me concerne pas. 62 ans ou 64 ans ne change pas grand-chose pour moi. Ce qui m'importe, c'est le nombre de trimestres cotisés pour obtenir un taux plein.

Après la réforme, je vais devoir cotiser pendant 43 ans, soit, si tout va bien, jusqu'à 66 ans.

Pourtant, la réforme ne va rien changer pour moi... je n'aurais mon taux plein qu'à 67 ans.

Selon les estimations, je pourrais évidemment partir à 62 ans (hier) ou 64 ans (demain), mais la décote sur le montant de la retraite p...

Besoin d'un conseil ? Découvrez nos services :
Conseil indépendant 
Bilan patrimonial
Conférences patrimoniales
Abonnement patrimonial
Livre et formations 
Investir dans l'immobilier
Optimiser sa Succession
Assurance-vie et gestion de patrimoine
Conférences patrimoniales

Vous êtes les meilleurs ambassadeurs !

Depuis quelques mois, j'ai mis en place un système d'avis client (indépendant et certifié).
Un client vient de déposer un nouvel avis. C'est grâce à ce genre de commentaires que j'adore mon métier ! #MERCI :