Je suis inquiet. Plus que jamais, j’ai l’intuition qu’il est urgent d’anticiper et de se protéger, dès aujourd’hui, avant qu’il ne soit trop tard. J’ai l’intuition irrationnelle qu’il est temps de prendre des décisions fortes tant qu’il est encore temps !
Demain, lorsque l’urgence exigera de prendre ces décisions, vous ne pourrez peut être plus les prendre. Aujourd’hui, tout va bien dans le meilleur des mondes, il fait beau, l’économie semble sortir de sa torpeur après 10 années de crise, les banques centrales annoncent maitriser le déroulement du monde, pourtant, sur le fond, rien n’est réglé et nous n’avons pas les moyens d’assumer une prochaine crise !
Dire que l’économie se porte mieux est une réalité incontestable au regard des statistiques… mais c’est ignorer les moyens mis en œuvre pour bénéficier de cette illusion enchantée. Comment apprécier l’amélioration de l’économie sans la mettre en rapport l’extraordinaire inflation monétaire et l’excessive faiblesse des taux d’intérêt, c’est à dire la destruction de la valeur de la monnaie, qui est à l’origine de cette sorte de lucidité terminale.
Fin 2016, j’écrivais cet article fondamental « L’épargne est une erreur, débarrassez vous en avant qu’il ne soit trop tard ! ». Je le crois aujourd’hui, plus d’actualité que jamais ! Il est urgent d’agir ! Maintenant !
J’ai l’intuition que votre épargne, c’est à dire cette accumulation d’argent placé dans divers produit de placement dont la valeur d’usage est nulle, est en danger !
Bien évidemment, il est naturel de considérer ce catastrophisme comme étant, soit trop tôt, soit trop tard. Je crois au contraire, qu’il faut saisir l’opportunité de cette lucidité terminale pour organiser votre patrimoine aux prochaines échéances qui se dessinent !
Pour être très pragmatique, je crois qu’il est urgent d’investir votre argent dans la vie, c’est à dire dans la recherche de la satisfaction d’un usage incontestable quelque soit la conjoncture économique !
Je crois par exemple, qu’il est urgent de sortir votre épargne de l’assurance-vie ! (Suggestion qui peut paraître paradoxal pour quelqu’un qui vient d’écrire un livre dédié à l’assurance vie et gestion de patrimoine – Mais rassurez vous, je le précise aussi dans le livre)
L’assurance vie représente l’exemple même du produit financier dont la valeur d’usage est nulle et qui sera balayée lors de la prochaine crise ! Vous devez probablement profiter du calme actuel pour prendre des décisions.
En effet, dans le meilleur des cas, le retour durable d’une inflation plus ou moins forte détruira la valeur relative d’une épargne en fonds euros dont le rendement réel sera durablement négatif.
Dans le pire des cas, et nous détaillons cette hypothèse dans le livre, lorsque tous les épargnants s’en rendrons compte en même temps, vous ne pourrez plus disposer de votre épargne, bloquée en application de la loi SAPIN 2 (cf »Assurance vie : le gouvernement pourra suspendre, retarder ou limiter les rachats, arbitrages, ou avances grâce à la loi SAPIN 2″).
 
Dans le même esprit, j’ai l’intuition que vous devez, à court terme, vous débarrasser de vos positions spéculatives sur les marchés financiers, même si il est incontestable que détenir des parts d’une entreprise qui satisfait un usage est source de valeur à long terme.
En revanche, après la correction des excès, vous devrez progressivement réinvestir durablement dans le capital des entreprises qui apportent un usage incontestable. INVESTIR dans le capital d’une entreprise, c’est bénéficier de sa capacité à s’adapter à la mutation de la société, c’est bénéficier de sa nécessité à démontrer sa valeur d’usage.
Ensuite, vous devrez vous comporter comme un investisseur passif de très long terme en suivant les réflexions de cet article « Bourse : Investir avec la véritable « gestion passive » pour tirer profit du dynamisme à long terme des entreprises ? ».
Plus globalement, vous devez vous débarrasser de l’ensemble des actifs dont sur lesquels vous n’avez aucune maitrise des mécanismes de valorisation tels que les SCPI par exemple, dont l’usage n’est pas incontestable malgré une valorisation très élevée.
 
 

Mais que faire alors de votre épargne ?

Vous devez investir votre épargne dans la vie, c’est à dire dans la satisfaction d’usage incontestable à long terme tel que nous vous le présentons dans cet article « Préparer votre patrimoine à la révolution « écologique » et « développement durable » qui s’impose ».

Conseil personnalisé 
Assistance patrimoniale
Accompagnement patrimonial
Livres / Formations 
Investir dans l'immobilier
Succession
Assurance-vie et gestion de patrimoine

97 commentaires