Tout commence par ce graphique diffusé par Deutsche Bank qui fait état d’une année 2018 catastrophique pour les marchés financiers. En effet, en dollar, 89% des actifs financiers affichent une performance négative en 2018 !

Ainsi, voulant vérifier ce que signifiait ce graphique apparemment effrayant, j’ai consulté la situation des principaux indices de marchés financiers depuis le début de l’année 2018.

Les résultats ne sont vraiment pas rassurants et confirment pleinement l’intuition partagée dans cet article « Les profils « prudent » et « équilibre » sont ils vraiment sécurisés en cas de remontée des taux d’intérêt ? » ou celui ci « Faut il remettre en cause la théorie de la diversification du patrimoine pour réduire les risques ?« , publié pour la première fois à la fin de l’année 2015.

Pour cela, j’ai analysé les performances depuis le début de l’année 2018 des 145 catégories Quantalys. Les résultats valident l’idée d’une baisse généralisée de l’ensemble des actifs financiers. Au global, 47 catégories sur un total de 145 affichent une performance 2018 positive, soit seulement 32% de catégorie d’actifs positives.

Dans le détail, les chiffres sont éloquents :

  • Seulement 4 catégories affichent une performance supérieure à 10% (dont une catégorie « Bear » qui tire sa performance de la baisse de son actif sous-jacent), soit 2.75% de catégories qui affichent une performance supérieure à 10% depuis le début de l’année 2018 ;
  • Seulement 13 catégories Quantalys sur un total de 145 affichent une performance 2018 supérieure à 5% (dont 2 catégories Bear et 5 catégorie libellée en dollar US), soit moins de 9% de catégories qui affichent une performance supérieure à 5% depuis le début de l’année 2018

 

Voici ces 13 catégories Quantalys qui affichent une performance supérieure à 5% depuis le début de l’année 2018 :

Nom YTD % Date
    calcul
Mat. Prem. Physiques Bear 13,95% 09/11/2018
Act. Etats-Unis Growth 13,6% 12/11/2018
Act. Sect. Santé-Pharmacie 13,44% 13/11/2018
Oblig. Convertibles USD 11,49% 09/11/2018
Act. Etats-Unis 8,22% 13/11/2018
Monétaire USD 7,88% 12/11/2018
Act. Bear 7,05% 09/11/2018
Act. Etats-Unis Ptes/Moy Cap 6,48% 12/11/2018
Oblig. USD Court Terme 6,29% 12/11/2018
Act. Russie 6,28% 12/11/2018
Oblig. USD Ht Rendement 5,85% 12/11/2018
Act. Etats-Unis Value 5,34% 12/11/2018
Alloc Equilibrée USD 5,12% 09/11/2018

 

 

En 2018, nous vivons une baisse généralisée de l’ensemble des actifs financiers !

Tous les actifs baissent en même temps. Le krach ne se concentre donc pas sur un seul actif comme nous en avons l’habitude depuis toujours avec alternativement un krach du marché action, puis un krach obligataire et enfin un krach immobilier. Nous vivons, non pas un krach violent… mais un krach diffus sur tous les actifs (sauf pour l’immobilier qui résiste encore)

La destruction de valeur est diffuse mais massive depuis le début de l’année 2018…

 

Nous vivons un krach financier diffus !

C’est à dire un krach financier de faible intensité, mais qui touche toutes les classes d’actifs. La destruction de valeur est importante… mais diffuse. Voici la définition précise de diffus selon Larousse : « Qui est répandu largement dans toutes les directions en ayant perdu de sa force, de son éclat, de son intensité »

 

 

Performance des principales catégories Quantalys « ACTION » depuis le 01/01/2018 :

Nom
YTD %
Act. Allemagne Ptes/Moy Cap -15,69%
Act. Europe autres pays -14,46%
Act. France Ptes/Moy Cap -14,22%
Act. Pays Emerg. autres pays -14,11%
Act. Inde -12,91%
Act. Chine -12,6%
Act. Grande Chine -12,37%
Act. Zone Euro Ptes/Moy Cap -12,13%
Act. Allemagne -12,08%
Act. Italie -11,57%
Act. Pays Emerg. Monde -10,82%
Act. Pays Emerg. Asie -10,36%
Act. Belgique -10,18%
Act. Asie Pac hors Japon -10,16%
Act. Europe Ptes/Moy Cap -8,91%
Act. Pays Emerg. autres zones -7,94%
Act. Pays Emerg. Europe hors Russie -7,86%
Act. France -7,39%
Act. Zone Euro Value -7,32%
Act. Pays Emerg. Europe + Russie -7,2%
Act. Espagne -7,12%
Act. Zone Euro Growth -6,96%
Act. Zone Euro -6,96%
Act. Europe Value -6,86%
Act. Royaume-Uni Ptes/Moy Cap -6,67%
Act. Pacifique -6,39%
Act. Suisse Ptes/Moy Cap -6,32%
Act. Europe -6,15%
Act. Japon Ptes/Moy Cap -5,5%
Act. Royaume-Uni -4,17%
Act. Canada -4,15%
Act. Europe Growth -3,73%
Act. France Value -3,68%
Act. Japon -3,62%
Act. BRICS -3,6%
Act. Suisse -2,78%
Act. Pays Nordiques -2,72%
Act. Pays-Bas -1,85%
Act. Pays Emerg. Am. Sud -1,83%
Act. Monde Value -1,12%
Act. Monde Ptes/Moy Cap 0,08%
Act. Monde 0,55%
Act. Brésil 2,71%
Act. Monde Growth 3,23%
Act. Etats-Unis Value 5,34%
Act. Russie 6,28%
Act. Etats-Unis Ptes/Moy Cap 6,48%
Act. Etats-Unis 8,22%
Act. Etats-Unis Growth 13,6%

 

Performance des principales catégories Quantalys « Obligataire » depuis le 01/01/2018 :

Oblig. Convertibles Euro -4,73%
Oblig. Pays Emerg. Europe -4,27%
Oblig. Convertibles Europe -4,23%
Oblig. Pays Emerg. Monde -2,55%
Oblig. indx inflat Euro -2,04%
Oblig. Euro Etat Moyen Terme -1,91%
Oblig. Euro à échéance -1,76%
Oblig. Euro diversifiées -1,7%
Oblig. Euro secteur privé -1,64%
Oblig. Euro Moyen Terme -1,57%
Oblig. Euro Etat -1,53%
Oblig. Euro Ht Rendt -1,47%
Oblig. Autres Devises -1,37%
Oblig. Euro Long Terme -1,34%
Oblig. Europe Diversifiées -1,32%
Oblig. Pays Emerg. Asie -1,22%
Oblig. Convertibles Monde -1,21%
Oblig. Euro Court Terme -1,1%
Oblig. Euro Etat Court Terme -1,02%
Oblig. Euro Etat Long Terme -0,78%
Oblig. Monde diversifiées -0,45%
Oblig. Europe Ht Rendt -0,44%
Oblig. Livre Sterling 0,13%
Oblig. Pays Emerg. à échéance 0,22%
Oblig. Franc Suisse 0,56%
Oblig. Monde Secteur Privé 0,78%
Oblig. indx inflat Monde 0,88%
Oblig. Asie 1,21%
Oblig. Monde Ht Rendt 1,57%
Oblig. indx inflat USD 2,2%
Oblig. Bear 2,42%
Oblig. USD secteur privé 2,53%
Oblig. USD diversifiées 3,48%
Oblig. USD Moyen Terme 3,55%
Oblig. Yen 4,61%
Oblig. USD Ht Rendement 5,85%
Oblig. USD Court Terme 6,29%
Oblig. Convertibles USD 11,49%

 

Performance des principales catégories Quantalys Gestion pilotée et allocation d’actif depuis le 01/01/2018 :

Nom
YTD %
Alloc Flexible autre dev. -6,02%
Alloc Offensive Europe -5,47%
Alloc Flexible Europe -5,38%
Alloc Equilibrée Europe -4,57%
Alloc Flexible Monde -3,76%
Alloc Flexible Prudent Europe -3,76%
Alloc Flexible Prudent Monde -3,52%
Fds à horizon euro -3,25%
Alloc Prudente Europe -3,16%
Alloc Offensive Monde -3,1%
Alloc Equilibrée Monde -3,04%
Alloc Prudente Monde -2,7%
Alloc Equilibrée autre dev. -0,43%
Alloc Offensive autre dev. 0,17%
Alloc Prudente autre dev. 1,07%
Alloc Offensive USD 1,98%
Alloc Prudente USD 3,08%
Alloc Flexible USD 3,28%
Alloc Equilibrée USD 5,12%

 

 

A suivre …

Besoin d’un conseil pour gérer votre patrimoine ?

Leblogpatrimoine.com, au delà d’un site d’informations sur la gestion de votre patrimoine, est la vitrine de la société de conseil en gestion de patrimoine Guillaume FONTENEAU Conseil.
 
 
Ce sont trois livres de conseils pour vous permettre d’optimiser la gestion de votre patrimoine : « Investir dans l’immobilier » ; « Succession » et « Assurance vie et gestion de patrimoine« . Déjà des milliers d’exemplaires vendus à ceux qui veulent comprendre comment investir, valoriser leur patrimoine ou le transmettre !
 
 
Le cœur de notre métier est le conseil en gestion de patrimoine indépendant. En accord avec nos convictions d’indépendance du conseil, nous ne sommes pas intermédiaire financier ou immobilier. Nous sommes rémunérés exclusivement par honoraires de conseil :
 

Nouveau ! L’assistance patrimoniale – Une solution rapide et efficace pour répondre à vos questions, lever un doute ou simplement solliciter notre avis sur votre situation patrimoniale. L’assistance patrimoniale, c’est un rendez vous téléphonique d’une durée moyenne de 45 minutes pendant laquelle nous travaillons ensemble sur votre situation patrimoniale – Un service au tarif unique de 69€ TTC –

 

Découvrir en détail notre offre d’assistance patrimoniale

 

Le bilan patrimonial – L’analyse exhaustive et approfondie de votre situation patrimoniale. – Tarif variable selon la complexité de votre situation / En moyenne, ce service est facturé 590€ TTC.

 

Découvrir notre offre de bilan patrimonial


16 Comments

  1. Peut-on parler d’année noire quand un Etf World qui représente donc l’ensemble du marché action mondial est à +4,64% depuis le début de l’année ?

  2. CAPL conseils says:

    Sans le dopage des Gafa et des USA (le dumping fiscal de Trump sur les entreprises), l’été monde n’aurait pas les mêmes résultats…
    Il s’agit bien d’un krash diffus (ou pire des prémices) d’un krash.
    Le vrai souci est qu’il n’y a pas beaucoup de refuges pour placer les fonds des clients sur les semaines / mois a venir !
    L’immobilier doit avoir une place dans les allocations actuelles si peu/pas d’IFI a mon avis mais ça n’engage que ma conviction du moment ?

  3. Et les fonds h2o obligataire ou global macro type h2o multibonds , moderato, adagio ? Vous n’y croyez pas ?

    • CAPL conseils says:

      Bien sûr que nous avons tous du H2O dans nos allocations mais la question est est ce une année noire ?
      Si j’extrapole : un tsunami englouti toute la côte d’une île sauf 10% de celle ci… Dans ce cas pour moi il s’agit d’une catastrophe pour vous d’un événement ?

      J’aime bien l’idée de diffus car si on regarde les chiffres mondiaux sur la croissance, le PIB, la récession comme en Turquie Singapour etc, on peut s’interroger sur les mois a venir après je n’ai pas de boule de cristal mais on est en droit de se demander si le tas de marée n’est pas a nos portes (pour garder l’image de la métaphore…)

  4. Un « krach diffus »… Je ne le connaissais pas celui-là. Une nouvelle appellation pour accrocher le visiteur lambda?
    Parce que, avec du -2 ou -3% sur le CAC depuis le 1er janvier, on ne peut pas vraiment parler de krach, tout juste une respiration des marchés.
    Subprimes, krach en 2007/2008 : -60% sur le CAC, mais il a quand même fallu presque 2 ans pour enregistrer cette baisse.
    nous n’en sommes pas là pour l’instant.

    • Le sujet est simplement d’expliquer que tout baisse ! Action, obligation, matière première … Tout le monde est perdant ! Et c’est historique selon les chiffres du graphique : 89% des actifs en USD sont en pertes en 2018…

      Ce qui importe c’est le niveau de perte total : Perdre 30% sur les marchés actions … mais gagner 10% sur les obligations permet de réduire le niveau de perte réel pour l’investisseur diversifié. Mais perdre 10% sur les actions … mais également 5% sur les obligations est moins visible en % … mais la perte finale reste très élevée…

      N’êtes vous pas d’accord ?

      • Oui, je suis d’accord… Mais c’est aussi ce à quoi tout investisseur doit s’attendre à être confronté à un moment de sa vie.
        Aucune garantie n’a jamais été donnée qu’il devait y avoir au moins un actif haussier à n’importe quel moment dans le temps.
        Qui dit que les obligations US à 3,2% sur leur 10 ans ne sont pas, justement, à leur point haut et qu’y investir maintenant ne sera pas gagnant dans les années à venir?
        Qui dit que nos taux vont monter? Ou qu’ils vont monter tellement peu que l’immobilier restera finalement un bon placement!
        Les actions baissent, ce qui donne aussi des opportunités. Quand on voit le CAC small en baisse de presque 20% depuis le début d’année, on peut déjà trouver de belles opportunités sur des titres que l’on aurait bien achetés il y a 6 mois et qui valaient 50% plus cher.
        Et puis…. Rien n’interdit de garder une épargne d’attente sans rémunération, pour profiter des soldes, si jamais elles doivent venir. Le bilan sera gagnant.

      • Je ne vois pas de pertes mais des fluctuations que les néophytes de marchés appellent pertes.

  5. Jonathan Kaminski says:

    Reponderer obligations US + monetaire + actions defensives + actions EU, sous ponderer techs emergents et actions US, garder 30 pourcents de cash
    Allocations 40/50 pourcents actions, 20/30 pourcents oblig, 30 pourcents cash liquide pour debut 2019 (depuis une allocation 70/80, 10/20, 10)

  6. Alors vive l’emprunt à des taux historiquement bas, sur l’immobilier diffus donc diversifié….

  7. Bonne analyse!
    La question est bien de savoir si l’on aura un krach ou une longue glissade/correction.
    Pour le krach il faudrait un phénomène brutal qui se propage rapidement à l’ensemble de la planète. Les poussées nationalistes et le repli qui l’accompagne pourrait être le déclencheur…
    Pour le second, une remontée progressive des taux devrait accompagner ce mouvement.
    Quand à l’immo, pour l’instant taux bas et absence de placement plus lucratif alimente la bulle.
    Combien de temps encore?

  8. julien bonnetouche says:

    A qui la faute ?

    Trump

    C’est lui qui, avec sa guerre commerciale, casse la croissance, un peu partout dans le monde, et cela semble s’aggraver.
    Or la croissance est le seul rempart contre l’endettement généralisé.

    • Jonathan Kaminski says:

      La remontee des taux est aussi un rempart contre l’endettement generalise meme s’il alourdi la dette existante. La guerre commerciale de Trump peut aussi se terminer sur des arrangements plus justes entre la Chine et le reste du monde et declencher un nouveau cycle de croissance apres la deprime…

    • Trump a ses torts pour les récentes fluctuations. Mais le véritable coupable est plutôt Draghi. Nous vivons une période anomale (sans « r »), beaucoup s’accordent à dire qu’il faut même oublier tout ce que l’on sait sur le fonctionnement des marchés.
      En revanche, nous savons que tous les prix sont factices (sauf celui des matières premières) et que tous les actifs sauf les matières premières sont surévalués. Que ce soit l’immobilier, les actions, les obligations etc…
      La chance que nous avons en France est que nous empruntons à taux fixe donc on peut encore acheter de l’immobilier même si c’est trop cher car ce qui compte est le coût du crédit.

  9. La destruction de valeur a commencé bien avant 2018; elle est liée à l’impressiOn de papier monnaie qui siphonne la valeur de l’argent

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

NewsletterInscrivez vous gratuitement pour recevoir nos articles par mail.